Image haut de page de Magdales présentation information partie bonus et aide index
haut de feuille principale

Ici se trouvent présentés les textes que l'on peut retrouver dans la partie roleplay du jeu.

Une mise en page et des retouches orthographiques ont pu être appliquées par rapport à la version se trouvant sur le forum. (Voir le forum des roleplay)
Les textes sont la propriété des développeurs du jeu Magdales, mais nous autorisons les rédacteurs de ces textes à nous écrire à magdales@free.fr pour que leurs textes ne soient pas visibles, et/ou ne pas mentionner leur nom en conformité avec la loi de février 2005 sur les informations personnelles.

Message 1

Méditant sur la dernière missive reçue des Vordoloofs, Kéké ne savait que penser ...

Fallait-t-il vraiment répondre "désolé" à l'allié de son ennemi, ou laisser le doute subsister...

Non vraiment, son imprudence avait franchi un cap... et il se devait de renvoyer ses plus plates excuses...

Il sortit une phalange de Barga (une sorte d'homme-éléphant) de son meuble de complaisance. Il regarda un certain temps les runes magiques qu'un humain avait gravées dessus. De la pointe, il la plongea dans un liquide noir, et commenca à écrire.

'Excusez madame,

Il est vrai que cette partie est réservé au role-play, et qu'il est de mon devoir de montrer le bon exemple, sans enfreindre les lois. Le role play est mon domaine, et comme en plus je souhaite lancer demain la première grande quête, il faut que les joueurs se mettent en tête que cette partie est priviliégiée... et que la taverne est faite pour raconter ses mésaventures.

J'espère que mon agissement n'a en rien altéré les sentiments de votre coalition à l'égard de la notre, et je vous prierai de donner mes bons sentiments à votre respecteux leader. Mon maître et moi vous remercions bien humblement pour les cookies emballés dans la balle de coton qui nous est arrivé en temps et en heure pour la grande cérémonie. Nous travaillons activement à la confection d'une broderie à l'aide de machines kremianeves avec la matière première de votre emballage.

Il vous sera remis demain soir à l'heure convenue.

Bien Amicalement,

Kéké, lieutenant de la guilde noire des cueilleurs Krémianefs.'

L'ayant relu trois fois, il scella la lettre par une cire rouge, marbrée de noire, avec son sceau représentant un crâne percé d'une dague, symbole de la recherche de soi en soi.

Puis se levant prestement, il se rendit à la haute tour de grès et ouvrit la porte où se trouvaient les corbeaux, ses messagers.

Il attacha de manière rudimentaire le parchemin à la patte du corbeau qui lui semblait le plus en forme. Théoriquement les corbeaux tiennent eux-même les messages, mais comme celui là devrait parcourir près de 300km avant ce soir... Il valait mieux éviter une malencontrueuse chute d'information.

Le corbeau connaissait la consigne : avant même que Kéké lui souffle un mot, il prit son envol...

Ce message arriverait plus vite que d'habitude, songea Kéké, avant de retourner dans son antre, là où l'attendait le cadavre d'un homme qui avait fait une chute.

Il s'agit maintenant de se reconcentrer pour lui rendre la vie ...

Message 2

Au petit matin, Tigrou_bis fut troublée par un étrange bruit. On aurait dit... comme un tailleur de pierre qui travaillait à côté de ses oreilles, c'était assourdissant ! Se réveillant pour mettre à la porte l'importun, elle vit avec stupeur un corbeau d'un noir de jais, à la tête de sa couche, qui frappait le bois du lit régulièrement et avec insistance.

"Tiens, du courrier..." remarqua-t-elle en étouffant un bâillement. Le cachet attira son attention. Le symbole qui y était gravé, ainsi que l'utilisation d'un corbeau et non d'un pigeon, indiquait la provenance du parchemin : les Kremianefs... Elle fronça les sourcils en détachant le message, puis confia avec douceur l'oiseau à son palefrenier en recommandant de le bien traiter. Enfin elle lut la lettre avec circonspection.

Ayant lu la lettre, elle sourit puis prit à son tour un parchemin et s'assit à la table. Saisissant sa plume, elle la trempa dans l'encrier et écrivit :

'Cher lieutenant Kéké,

Vous êtes tout excusé. Je dois reconnaitre que cette inattention dans un lieu où le verbe se doit d'être irréprochable m'a un peu agacée. Votre lettre fut la bienvenue.

Je suis heureuse que l'objet de ma mission vous ait été remis en temps et en heure, et j'ai hâte de voir vos oeuvres utilisant le coton. Je ne doute pas de la qualité de vos broderies.

Très amicalement,

Tigrou_bis

Guerrière de la Garde d'honneur de Paladine.'

Elle apposa son sceau sur le parchemin, et alla retrouver le corbeau messager. Elle le carressa doucement et il sembla apprécier. Elle savait que l'oiseau avait une grande valeur aux yeux de son maître, c'est pourquoi elle lui remit le message, même s'il était fatigué. "Le pli n'est pas urgent, mais je veux que ce soit toi qui le portes" dit-elle à l'oiseau. Les yeux de l'animal brillèrent, montrant à Tigrou_bis qu'il avait bien compris. Il lissa tranquillement ses plumes avant de s'envoler.


Vive les Vordoloofs
encore ... encore ...
Une mission pas coton (pour Tigrou_bis)
L'aventure de cuicui71
Le pardon de Kéké envers Tigrou_bis
L'arrivée à Nougeria
Le talent des elfes
Le départ
La rage de Tigrou_bis
Et son ame s'en fût haut dans le ciel...
Et Minigeek ne fut plus que l'ombre de lui-même...
Voir le roman de Ween
A la recherche de mon frère
Et flûte !
La guilde des forgerons elfiques
A la recherche de l'arme idéale !
Présentation de l'orc Rrukh
Le réveil
La venue de Rodavkrad
Le renoncement de Tête Brûlée
La faim des loups !
L'origine des Vordoloofs !
Jeux-Web.comhttp://www.jeux-alternatifs.com/
Langue fr Langue en Langue de Langue it Langue zh Langue es Langue ar