Image haut de page de Magdales présentation information partie bonus et aide index
haut de feuille principale

Ici se trouvent présentés les textes que l'on peut retrouver dans la partie roleplay du jeu.

Une mise en page et des retouches orthographiques ont pu être appliquées par rapport à la version se trouvant sur le forum. (Voir le forum des roleplay)
Les textes sont la propriété des développeurs du jeu Magdales, mais nous autorisons les rédacteurs de ces textes à nous écrire à magdales@free.fr pour que leurs textes ne soient pas visibles, et/ou ne pas mentionner leur nom en conformité avec la loi de février 2005 sur les informations personnelles.

Message 1

Alors que vous vous prélassiez dans les bains, un enfant vient vous voir. Une jeune elfe à la peau mate et aux cheveux argentés.

"Madame ! Le grand Sage d'Azium désire vous rencontrer ! Si vous vouliez bien me suivre ...".

Après avoir passé vos vétements et remis votre sac à dos, vous vous dirigez vers le temple où siège votre confrère.

Azium assis sur ses tapis finit ses ablutions quotidiennes puis se lève.

"Ma soeur, pouriez vous me rendre un service ?"

Il ne vous laisse pas le temps d'acquiescer.

"Un colis urgent a été placé dans votre coffre dans la capitale Yortadrie, et nous souhaiterions que vous l'ameniez au temple de la ville de Nougeria. Il serait dommage pour nous si de cruels Kremianefs ou leurs alliés récupèraient le colis. Nous vous demandons de ne pas l'ouvrir.

Merci de nous signifier par courrier ou par tout autre moyen pour nous avertir du bon accomplissement de votre mission.

Le colis contenant une denrée, hum... périssable, il faudrait que vous partiez aujourd'hui même et que tout soit terminé dans les 2 jours.

Nous ne vous ferons pas escorter, car cela vous ralentirait et attirerait l'attention.

Souvenez-vous que ce colis est précieux.

Partez et honorez ma demande."

Ne sachant pas trop comment prendre cette demande, vous voilà mise à la porte du temple. Ceci ne ressemble guère aux agissements de votre communauté, et pourtant Azium fait partie des plus sages des sages, ou du moins, des plus vénérés.

Il vous faut choisir vite, car la nouvelle de votre quête risque de s'ébruiter, et chaque minute qui passe rapproche d'éventuels ennemis provenant de l'autre côté de l'île.

Message 2

Puff... Puff...

Ils sont lourds, ces 30 kilos d'équipement ! C'est qu'il faut pouvoir parer à toute éventualité pour survivre dans le rude climat de Magdales...

Mon seigneur et maître m'a confié une mission... Après une courte prière et la bénédiction du prêtre, indispensable pour mon long et périlleux voyage, je charge mon sac et part, tapant le sol de mon bâton pour faire fuir les serpents.

Que mon dieu me donne la force et le courage pour réussir cette mission ! (et puis un peu de chance aussi)

Message 3

Après plusieurs lieues de marche forcée, Tigrou_bis est arrivée en vue de Yotardrie. Sans chercher à visiter la jolie petite bourgade, elle a filé tout droit au Temple, visible de loin sur son promontoire rocheux, point culminant de la cité. Elle n'a pas le temps d'admirer les ors et les statues grandioses décorant le monument à la gloire de son Dieu... Elle fait le signe convenu avec le gardien, qui la mène sans tarder à la salle des coffres.

Là, elle découvre l'objet de sa mission : un gros ballot, mou, bien ficelé. Prestement, elle vide son sac et enfourne avec peine le volumineux objet au fond. Un moment, elle est bien tentée de l'ouvrir pour voir ce que ça peut bien être... C'est une femme, après tout... Mais le sens du devoir et sa dévotion envers son Dieu et ses supérieurs l'empêchent de traduire ses pensées en actes. Par dessus le précieux paquet, elle entasse le reste de son paquetage : pain et fruits secs, eau, veste de laine, corde, dague... La nuit tombant, elle établit son bivouac à hauteur d'homme, en lisière de forêt, et s'endort, la tête sur sa besace en guise d'oreiller.

A l'aube, elle entame la partie le plus délicate de sa mission : il lui faut rallier sans encombre la ville de Nougeria ! Suivant les indications d'un paysan matinal, elle suit la route principale sortant de la bourgade, à l'opposé de l'astre luisant doucement dans le ciel... Arrivant en vue de Paladine, elle reconnait la capitale de son ordre, et fait demi-tour en jurant : le paysan s'est joué d'elle !! Elle repart de plus belle, revient sur ses pas et se dirige vers Nougeria, demandant régulièrement son chemin à des voyageurs anonymes, évitant les endroits qui lui semblent propices à une embuscade. Il ne s'agit pas de tomber sur un de ces barbares qui ne croient pas en son Dieu bienveillant ! Elle a entendu dire que les pires d'entre eux découpaient les corps de leurs victimes avant de les brûler...

Chassant de son esprit de telles pensées, elle continue son chemin, et parvient en vue d'une ville au moment où l'astre du jour termine sa course dans le ciel. Elle pénètre dans la ville sous les derniers rayons dorés, et se dirige droit vers le temple. La mission d'abord, ensuite elle pourra se restaurer.

Enfin, elle dépose son précieux fardeau dans son coffre de Nougeria, avant de faire prévenir ses supérieurs de l'accomplissement de sa mission, par lettre codée et dûment cachetée. Puis elle se réfugie dans une cellule réservée aux fidèles de passage dans la ville. Elle consomme son brouet du soir, prie son Dieu en le louant pour avoir veillé sur elle durant cette première mission, et s'endort promptement, épuisée par la distance parcourue.

Message 4

'Attendez Madame !!!'

Trop tard, Tigrou était déja repartie accomplir sa mission principale : récupérer suffisament d'argent pour son temple !!!

Cependant arriva un homme de courte taille et disposant d'une barbe rousse longue de trois pieds !

Tigrou daigna attendre cet homme, pour comprendre pourquoi il le suivait depuis Nougeria. Après 3 heures de marche forcée, s'il le suivait encore c'est qu'il voulait soit combattre, soit parler !

Le nain reprit haleine ...

'Madame... voici le reçu pour la balle de coton... et son precieux chargement. Nous comptions vous remercier avec 30 pièces d'argent pour votre dévotion, mais vu votre vélocité, et vos efforts, voilà 45 pièces d'argent !'

Tigrou ramassa prestement les pièces que lui tendait le nain rabougri... puis lui sourit ! Le nain rendit alors le sourire, tourna les talons, et reprit le chemin jusqu'à Nougeria, mais cette fois-ci, à un vitesse plus adapté à sa carrure.

Pour une mission pas coton, elle valait bien son pesant de cacahuète !

Message 5

Tigrou_bis n'oublia pas de remercier son ordre et le messager nain, et mit précieusement l'argent gagné, à l'abri dans son coffre, attendant sagement d'en avoir assez pour l'échanger contre de l'or. Chacun sait que Vordoloof n'accepte que l'or en offrande, la guerrière orc travaillait donc dur pour gagner les faveurs de son dieu...

Quelques jours plus tard, un enfant remit un paquet au messager. Lorsqu'il l'ouvrit, il trouva une amulette de fort belle facture. Il eut beau interroger l'enfant, il ne lui donna aucun renseignement utile, sinon qu'il avait reçu de quoi manger pour une semaine en échange du colis à transmettre.


Vive les Vordoloofs
encore ... encore ...
Une mission pas coton (pour Tigrou_bis)
L'aventure de cuicui71
Le pardon de Kéké envers Tigrou_bis
L'arrivée à Nougeria
Le talent des elfes
Le départ
La rage de Tigrou_bis
Et son ame s'en fût haut dans le ciel...
Et Minigeek ne fut plus que l'ombre de lui-même...
Voir le roman de Ween
A la recherche de mon frère
Et flûte !
La guilde des forgerons elfiques
A la recherche de l'arme idéale !
Présentation de l'orc Rrukh
Le réveil
La venue de Rodavkrad
Le renoncement de Tête Brûlée
La faim des loups !
L'origine des Vordoloofs !
Jeux-Web.comhttp://www.jeux-alternatifs.com/
Langue fr Langue en Langue de Langue it Langue zh Langue es Langue ar