Image haut de page de Magdales présentation information partie bonus et aide index
haut de feuille principale

Ici se trouvent présentés les textes que l'on peut retrouver dans la partie roleplay du jeu.

Une mise en page et des retouches orthographiques ont pu être appliquées par rapport à la version se trouvant sur le forum. (Voir le forum des roleplay)
Les textes sont la propriété des développeurs du jeu Magdales, mais nous autorisons les rédacteurs de ces textes à nous écrire à magdales@free.fr pour que leurs textes ne soient pas visibles, et/ou ne pas mentionner leur nom en conformité avec la loi de février 2005 sur les informations personnelles.

Message 1

MOUA RRUKH DE LA TRRIBU DES GRRAOSSGRIFF !! TOUA COMPRRIS OU MOUA FRRAPPER TOUA AVEC MASSUE POUR RRAPP’LER ???

Comm' moua te dirre, Farrfoudrre, sage shaman de notrr' trribu' demander moua de partirr surr la colline verrs là ou notrr' dieu, Dhatala, se rréveill'. Là que vivent ces rargroumph (censuré) d’orks des collines de la trribue des " MangeGobs ". Shaman à eux donner moua recette du Gob farci sauce chaispaskoi… Fou notrre shaman. Cuirre Gob !!! NAWAK !!

Bon CRRUE !! Pas cuit !!

Shaman faire changer moua en Crolbarr (NDT : un crolbarr est une sorte de pou… En fait un morpion quoi…) si moua pas cuirre Gob… ARRrrrrrrg !

Grrreuh. Moua parrtir avant que Dhatala se lève. Pour arriver vite.

Trrouver Gobs quand moi rrevenir… Manger crrue en cachette… Si shaman sait pas, moua pas devenir Crolbarr…

Toua pas oublier Rrukh ! Rrukh, Ork imporrtant du village !!!

GROUARRRRRR SCHLAKEVUG !!!

Message 2

Oups... j'avais du oublier de me loguer... bizarre...

Bref, c'est duncan Idaho... oui, je sais, le nom du perso n'est pas le bon... désolé, je ne savais pas tout... si je pouvais recommencer à 0... yaurait pas de soucis. voilu!!! (Suis sur que Gurney pourrait arranger ca en plus!!! Clin d'oeil )

Bon, bonne journée aujourd'hui. tranquillement en train de me ballader, hop embuscade par pleins d'humains et de d'elfes. je me dis, chouette, des xps. et la, ils fuient tous... incompréhensible. ben non, yavait deux minotaures qui les coursaient. même pas le temps de ramasser le butin, je me fais exploser... rage!!! Bon, je reviens sous une nouvelle réincarnation... hop hop hop. j'suis à l'autre bout, pas grave. j'attends et je reviens. mort le matin, j'arrive sur les lieux du crime équipé de frais... et hop, ballot ça. toujours les 2 minotaures... un gravement blessé (chouette) et l'autre non. bon, ben quand faut y aller... et la, je sais pas ce qui est arrivé, ben j'ai du marché sur un rateau ou un truc du genre... Hop, re mort... GREUH!!! sacré soirée!!!

Bref, demain matin, va falloir que je me les finisse à la massue... quelle joie! Maléfique

Message 3

Le shaman vu les réticenses de Duncan le forca à aller chercher au moins 5 gobelins pour en faire du poulet ... il lui indiqua un petit village où il pourrait chasser ...

'Vha et reviens avAnt Ke la Mharmitte ai Kommencé à Bouillhir !

Duncan se devait d'obéir ... c'était sa première réelle quête !

Message 4

" SPROATSHHHJ ! " fit le crâne du chef gobelin quand la massue de Rrukh termina sa courbe mortelle dans les airs sur le haut de la tête du petit bonhomme vert…

Le combat avait été rapide… Bien plus rapide que le temps d’observation qu’avait effectué Rrukh pour sa première et épique promenade à la recherche des ingrédients demandés par le Shaman Farrfoudrre de sa tribu. Trouver les gobelins dit " de cuisine " n’avait pas été très difficile. Grâce aux indications du Shaman qui n’oubliait jamais où l’on pouvait trouver des gobelins juteux, comme un bon coin à champignon en fait…

Rrukh en grognait encore de rire… Il se souviendrait toute sa vie de cette première chasse :

Parvenu sur les collines où vivaient les gobelins à cuisiner, Rrukh avait longuement reniflé le sol et les rochers tout autour de lui… Le gobelin a une odeur de faisandé inimitable. Aussi, quand enfin il fut sur une piste, il resta penché et avança prudemment. Il ne savait pas combien de gobelin il pourrait trouver ainsi… Le Shaman lui avait indiqué un nombre de morceau choisi de gobelins à ramener… Mais le pauvre orc avait du mal avec les chiffres. Aussi, oublia-t-il se détail…

Quasiment allongé sur le bord d’une hauteur, il observait longuement une assez large surface de terre poussiéreuse ou s’ébattait élégamment des gobelins qui semblaient jouer à une sorte de jeu… Rrukh avait trouvé ses proies. Mais le manège des gobelins attisait sa curiosité. Aussi il montra une patience étonnante.

Dans la langue des gobelins, ce jeu s’appelle le " PissKrrug "… Rrukh n’est pas très intelligent mais il adore les jeux. Aussi arrivait-il à comprendre un peu ce qu’il se passait sur cette étendue plane et de forme rectangulaire délimitée par des blocs de cailloux…

En fait, le jeu comporte 5 équipe de 2 gobelins ayant chacun une couleur ou un vêtement distinctif et se répartissant sur l’extérieur du terrain, un membre de chaque équipe près à rentrer pendant que l’autre attendait un éventuel relais. Un arbitre (vu les ornements de sa tunique, il semblait en même temps le chef de la petite tribu de gobelins des collines qui vivaient ici) s’occupait de compter les points à l’aide de crânes de petits animaux. Enfin, une sorte de lézard particulièrement vivace et possédant des dents très pointues était au milieu du terrain et qui ne pouvait sortir du fait des cailloux qui entourait le terrain.

Détail surprenant qui faisait monter une envie féroce à Rrukh de tout fracasser pour l’atteindre, un tonneau de bière était disposé sur l’extérieur du terrain près de l’arbitre… Tous les gobelins ayant auparavant bu dans celui-ci jusqu’à satiété.

L’arbitre fit un signe et le jeu débuta. Les gobelins approchèrent aussi rapidement et agilement que possible du lézard. Celui-ci, assez calme pour le moment, les regardait approcher sans réagir… Les gobs, eux, essayaient d’observer tout les autres à la fois et chercher à s’approcher subtilement du lézard… Au moment opportun, un gobs (le vert sur vert) s’approcha vicieusement d’un gob (bleu sur vert) pour le tacler par l’arrière. Le bleu s’effondra en gémissant. Profitant de la diversion, et aussi plus proche du lézard, un autre gob (jaune sur vert) souleva prestement sa tunique et se mit à uriner sur le lézard à près de 2,5 mètre de lui. Il y réussit !!! L’arbitre mit un crâne près d’une pierre jaune.

Aussitôt tout sembla s’emballer… Les autres gobelins essayèrent eux aussi d’atteindre d’un long jet d’urine fumante le lézard, qui d’abord surprit, passa rapidement à une relative rage au fur et à mesure que les jets l’arrosaient. Le chef posait tranquillement des crânes près des pierres correspondant à chaque équipe. La partie s’avançait, les gobs se relayaient quand l’un était à court de " munitions ", pour permettre à l’autre de se servir à grande lampée dans le tonneau de bière. De temps en temps, l’un des gobelins sortait du terrain en rampant, tellement un coup vicieux d’un autre gob le faisait fléchir, ou bien, un coup de dents vicieux du lézard, après s’être approché trop près sans doute pour ne pas manque sa cible, le faisait partir en gémissant et en tenant une partie ou une autre de son anatomie mordue.

Le plus marrant fut sans doute quand un des gobelins manqua le lézard de son urine, celui-ci se mouvant de plus en plus rapidement et sauvagement en faisait une cible mobile et difficile à atteindre, et toucha par inadvertance (ou non ?) un autre gob d’une autre équipe. Quelle rigolade se fut. Le pauvre gobelin arrosé semblait tout honteux de la chaude humidité qui le recouvrait maintenant. Le chef, pour faire bonne mesure, enleva un crâne de cette équipe. Il semblait qu’être recouvert d’urine faisait perdre des points. Ce fut confirmé quelques secondes plus tard, quand le redoutable " pisseur " fut lui-même fauché par le lézard pendant qu’il urinait de plus en plus près de sa vraie cible. En tombant, il s’urina dessus, manquant le lézard mais pas sa tunique… Le chef enleva aussitôt un nouveau crâne.

Les autres gobelins étaient pliés de rire. Ce manège dura quelques temps. Rrukh voyait les gobelins de plus en plus fatigués, un lézard, humide et puant, de plus en plus courroucé, et surtout, pour son drame personnelle, un tonneau de bière de plus en plus vidé de son contenu.

L’arbitre-chef s’approcha sans s’en apercevoir, du coin du terrain que surplombait le perchoir où Rrukh observait le jeu.

C’est sans doute à ce moment là que Rrukh se lança dans la mêlée. Armé de sa massue fétiche, il sauta sur le chef de tout son poids et l’écrasa d’un coup. Sautant prestement au dessus des cailloux, il entama une bagarre qui dans d’autres cas aurait semblée perdue d’avance. Lutter contre 11 gobelins à jeun et tout seul, c’était mission impossible. Mais les gobelins étaient épuisés, un peu ivre, et tous ou presque blessés, ecchymosés ou arrosés, faisant d’eux, des combattants peu efficace. Toutefois, ce ne fut pas une partie de plaisir pour Rrukh… Du moins pas complètement… Le lézard, lui, était tellement furax qui mordait sans discontinuer toute jambe ou partie qui passait devant sa gueule. Rrukh en fut pour une morsure sur la jambe gauche… Et aussi, mais cela il ne l’avouerait jamais, il fut victime d’un long jet d’urine qu’un gob trop plein et devenu rempli d’effroi, ne pu retenir quand il vu sa mort en marche. Bref, en quelques minutes, tout ce petit monde était à terre. Rrukh, ayant vu le chef se relevait et près à prendre la fuite, eu tout juste le temps de " l’assommer " d’un dernier coup puissant.

" SPROATSHHHJ ! "

A près avoir ramassé son butin, il mangea crue, comme il l’aimait, le chef, le seul qui n’avait pas été souillé. Pour arroser cela, il termina le tonneau de bière… Enfin, il ramassa le maximum de pièces de viandes gobelines (autant que possible pas trop marquée d’urine) puis reprit son chemin vers son village.

Quelques heures plus tard, et juste avant le coucher de " Dhatala ", il retrouva le shaman dans la hutte dans laquelle celui-ci résidait.

" FARRFOUDRRE ! Moua avoirr Gobs… Maousse gobs ! Toua pouvoirr fairre grross’ bouffe pourr trribu ! Chef va êtrre content de moua !

- Brravo Rrukh ! Toi fierr Ork de la trribu… Montrré moua morrceaux gobs, vite, marmite bouillir !!! "

Espérant que le shaman ne reniflerait pas les morceaux de viande, Rrukh les lui tendit dans un sac. C’était pas loin de 11 morceaux de gobs qu’il pu ainsi offrir.

Message 5

Farrfoudrre, le shaman de la tribu des "Grossgrrif" avait été surpris par la réussite de Rrukh dans cette mission de chasse au gobelin. Il s'était surpris à suivre de manière attentive le développement de cet orc. Rrukh revenait presque tout les soirs avec des abats divers et variés:

- d'elfes (qu'on ne mangeait pas, la viande avait un goût de trop "pur", par contre, la peau, une fois tannée, servait pour confectionnait quelques pièces de cuirs grossières),

- de korrigans (un peu filandreux, sans doute que ceux-si se nourrissaient encore trop d'herbe),

- de nimbus (viande difficile à macher mais idéal pour des vestes de cuir, une fois bouillie),

- des gobelins (toujours aussi succulent),

- des humains (fabuleux en apéritif),

- et des autres orcs... (qu'on n'engloutissaient pas, mais dont on se servait pour décorer la palissade grossière qui délimitait le village. celà effrayait les autres tribus lorsqu'elles souhaitaient nous attaquer.)

Bref, le village connaissait grace à ses chasseurs, une prospérité croissante. Et le chef du village voulait que le Shaman occupe ses guerriers de manière plus active. Puisque les guerres tribales s'étaient presque arrêtées suite à la grande colère de Dhatalha (météorite qui s'écrase), il était difficile de lancer une bonne petite guerre qui aurait calmé les ardeurs des guerriers. Le chef craignait donc, à terme, qu'un jeune et féroce guerrier ne lui lance un défi pour prendre le contrôle de la tribu. le chef était aussi féroce que les autres, fort et rusé. Aussi, plutôt que de forcer la chance dans des combats qui verraient un jour la fin de sa domination, il était parti avec le shaman quelques jours pour recevoir la parole de "Dhatalha" et apprendre le destin du village.

Situé près du village fortifié de Pyrioman (comprenant principalement des humains mais qui croyaient eux aussi en Dhatalha), le village de la tribu des Grossgriff avait déjà aperçu ou entendu des rumeurs concernant le village pas si lointain de Kartouf. d'autant que les bêtes de Kartoufs trainaient de plus en plus près et menaçaient la paix de Dhatalha...

Aussi, le shaman et le chef avait manigancé un plan qui lancerait les jeunes orcs à l'attaque des bêtes de kartouf au nom de la déesse Dhatala. un message avait été envoyé à d'autres tribus de différentes races qui suivaient la même religion. ils espèraient créer une croisade contre les bêtes à cette occasion. cela consisterait dans les étapes suivantes:

-les orcs se lanceraient sur les bêtes entre pyrioman et kartouf pour les éliminer et détruire toute milice organisée par les bêtes.

- les shamans et autres races, useraient de leur charisme pour approchaient les populations soumis à la bête pour les convertir à la foi de Dhatalha.

- les orcs avec d'autres races aideraient à la construction d'une église à la gloire de Dhatalha.

- enfin, tous et toutes réuniraient la somme nécessaire à la construction de cet édifice.

c'est en ce sens que s'adressa Farrfoudrre aux orcs de la tribus:

"N'trre Déesse Dhatalha vouloirr maouss' Orrks pourr rramener bêtes à n'trre foi."

(voyant le regard vide et ignorant des orcs de l'assemblée, farrfoudrre changea quelque peu son vocabulaire...)

"Rhum Hum... VOU PARRTIR MASSACRRER BÊTES DE KARRTOUF!!

- WARRRRRRRRGGGGGGGGGG (répondirent à l'unisson avec leur cri de guerre les orcs)

- VOUS ARRÊTER MASSACRRE AVANT VILLAGE DE KARTOUF! CHEF ET MOUA CAUSER AVEC EUX. ORRKS MASSACRRRR'!!!"

Rrukh fut dans les premiers à bondir se réunir aux orcs qui attendaient près de Pyrioman pour massacrer toutes les betes qui se trouveraient dans la plaine entre le village et Kartouf. Il se lechait les babines d'avance...

Message 6

La masse d'Orc stimulée et entrainée par Rrukh avancait en ligne droit au travers les plaines, et les vallées. Quelques embuscades avaient fait tomber 2-3 frères d'armes, mais leur goùt avait vite fait d'oublier leur perte.

Le village de Kartouf n'était plus qu'à une heure de marche. Rrukh mis sa main sur ses sinus, signe de profonde réfléxion ... Des groupes d'orcs enemis attendaient ca et là, l'arme à la main ...

'Que me dicte ma pensée' émis une petite voix, qui était tout autre de la voix de la raison de Rrukh ... Dhatala reconnaissait facilement lorsque le pouvoir atteignait un de ses fidèles !

Message 7

La nuit précédent les premiers grands combats qui devait se déroulaient dans la plaine entre Kartouf et Pyroniam, Rrukh grognait en compagnie de quelques autres orcs de sa tribu... Les discussions étaient très limitées, comme on pouvait s'y attendre... Aussi, Rrukh qui s'était toujours estimé au dessus du lot avait sur une dernier grognement quittait le groupe d'orcs qui parlaient des milles manières délicates et exquises d'écraser un crâne de gobelin à coup de massue, ou bien de la manière d'aborder les orcs femelles protégées par la Maitrar'k de la tribu lors des prochaines chaleurs... Non que ces discussions ne l'interessaient pas, mais tout simplement parcequ'il était capable de faire snob, médiocrement certes, mais snob quand même. Bref, sur ce dernier "Groumph" sonore, il quitta le lieu ou ils s'étaient réunis. regardant avec crainte la lune, l'ennemie de toujours de Dhatalha, il s'avançait vers une petite grotte où il espèrait passer une nuit à l'abri et plus calme (et vi, un orc qui ronfle, c'est bruyants, mais plusieurs dizaines... c'est un vacarme!).

sans doute que cette nuit là, la lune avait décidé de mettre à l'épreuve le courage de Rrukh en le piègant sournoisement. En effet, à peine rentré dans la caverne, Rrukh fut assailli par des gobelins, et même un troll des cavernes. très rapidement désarçonné par cette attaque soudaine, il put se débarrasser d'un gobelin mais sous le nombre, il fut jetté au sol... La douleur laissa place à une inconscience bienvenue. Il ne restait plus à Rrukh à espérer que Dhatalha de le faire se réveiller sous un soleil radieux près de pyroniam et non dans un enfer sélène que les orcs redoutaient tous depuis leur plus "tendre" enfance...


Vive les Vordoloofs
encore ... encore ...
Une mission pas coton (pour Tigrou_bis)
L'aventure de cuicui71
Le pardon de Kéké envers Tigrou_bis
L'arrivée à Nougeria
Le talent des elfes
Le départ
La rage de Tigrou_bis
Et son ame s'en fût haut dans le ciel...
Et Minigeek ne fut plus que l'ombre de lui-même...
Voir le roman de Ween
A la recherche de mon frère
Et flûte !
La guilde des forgerons elfiques
A la recherche de l'arme idéale !
Présentation de l'orc Rrukh
Le réveil
La venue de Rodavkrad
Le renoncement de Tête Brûlée
La faim des loups !
L'origine des Vordoloofs !
Jeux-Web.comhttp://www.jeux-alternatifs.com/
Langue fr Langue en Langue de Langue it Langue zh Langue es Langue ar