Image haut de page de Magdales présentation information partie bonus et aide index
haut de feuille principale

Ici se trouvent présentés les textes que l'on peut retrouver dans la partie roleplay du jeu.

Une mise en page et des retouches orthographiques ont pu être appliquées par rapport à la version se trouvant sur le forum. (Voir le forum des roleplay)
Les textes sont la propriété des développeurs du jeu Magdales, mais nous autorisons les rédacteurs de ces textes à nous écrire à magdales@free.fr pour que leurs textes ne soient pas visibles, et/ou ne pas mentionner leur nom en conformité avec la loi de février 2005 sur les informations personnelles.

Message 1

Frère Yiquan, remerciant son Dieu de lui avoir donner une telle confiance en lui donnant un bon arc, il lui promit d'en faire bon usage pour les intérêts de sa religion. En attendant la prochaine que lui confierait son Dieu, il entreprit de faire une petite quête qu'il avait depuis longtemps dans sa petite cervelle d'Orc: les origines de sa religion. Pour cela il se rendit à la bibliothèque de Yotardrie car il avait entendu que Yotardrie était depuis longtemps dans sa religion et que la bibliothèque contenait des rayonnages entiers sur Vordoloof. Comme n'avait pas trop de méthode de recherche il demanda à une bibliothécaire de l'aider. "Je cherche l'histoire des Origine des Vordoloof" demanda-t-il. La bibliothécaire lui fit un large sourire et lui répondit: "quelle version? Vous savez il en existe plein de versions différentes et surtout elles se prétendent toutes véridiques. Par contre, il peut y avoir quelque chose qui vous intéresse, si vous avez vraiment la volonté de chercher, le bruit court qu'il existe une version des textes écrits de la main du prophète le plus anciens." Frère Yiquan, ravi de pouvoir approcher les premiers textes de sa religion répondit que bien sûr c'était ces textes qu'il voulait voir. "Le problème, reprit la bibliothécaire, c'est que ces textes ne sont pas ici. Jusqu'à maintenant on a que quelques textes qui parlent de l'existence de ce parchemin. Le dernier texte en date qui le mentionne situerait son emplacement dans une ville anciennement sous l'influence de Vordoloof mais actuellement sous le règne des Bêtes." Frère Yiquan sentit ses griffes frémir à l'idée d'aller dans cette ville Bêtes. "Je suis intéressé pour aller chercher ce texte et le ramener ici, dans le fief de Vordoloof" déclara-t-il. "J'admire votre enthousiasme, mais il faut que vous sachiez que vous ne serez pas le premier animé de cette volonté et les autres sont tous morts, d'après ce texte, lorsqu'ils ont tenu le parchemin dans leurs mains. Mais si vous voulez, je vais vous amener le dernier texte qui parle du parchemin. Vous aurez ainsi les indications pour allez vers cette ville". La bibliothécaire s'éloigna pour aller dans les rayonnages qui s'élevaient jusqu'au haut plafond de la bibliothèque. En l'attendant Frère Yiquan pria Vordoloof pour lui donner la force de pouvoir ramener ce parchemin. Son courage ne faillira pas, même si sa vie doit y passer Frère Yiquan ramènera ce parchemin, pensa-t-il.

Message 2

La bibliothécaire indiqua avec un peu de réticence l'endroit où devait se trouver le vieux grimoire sur une carte du monde un peu mieux détaillée.

"C'est dans cette ville là ! Elle est contrôlée maintenant par les bêtes. Et nous ne savons pas ce qu'est devenu le grimoire. Un monstre l'aurait peut-être récupéré ? En tous les cas, je pense que vous n'avez pas encore assez de force pour y aller. Vous devriez peut-être monter une équipe ?"

La ville se trouvait en pleine montagne, et les indications montraient que plusieurs factions de monstres y habitait ...

Le parchemin devait soit reposer dans un temple en ruine, soit être transporté par un monstre ...

Frere_Yiquan devait en avoir le cœur net, mais aurait-il assez de force pour s'y rendre et en revenir ? D'un autre côté, connaître les origines de Vordoloof était une preuve de sagesse qui pouvait être récompensé ! Au pire, ça ferait toujours un premier livre à sa collection personnelle ...

Kéké

Message 3

Minigeek, par les contacts qu'il avait gardé avec son ancienne religion, fut très vite au courant de l'entreprise que voulait tenter de mener Frère_Yiquan et lui envoya aussitôt un courrier rapide.

Mini restait très attaché au dieu du vent et tout ce qui était en relation avec le dieu Vordoloof l'intéressait beaucoup. C'est pourquoi il proposa son aide à Yiquan. Il était près à pourfendre n'importe quel ennemi, n'importe où pour pouvoir rendre service à son compère orc.

Mini savait que d'abord récupérer un livre de cette valeur là chez les Bêtes était très risqué mais ensuite de le rapporter jusqu'en lieu sur comportait un gros risque pour un homme seul. Il prépara donc son équipement, s'aiguisa les griffes et attendit une réponse de son ancien compagnon.

Message 4

Je venais d'essayer de convertir un Kobol, malheureusement, il fut assez réticent et même assez violent. Maintenant qu'il est mort, je poursuivais ma route en direction de Tragodon.

Je rencontrai un jeune humain et lui donnai quelque pièces de cuivres pour porter un message a Frère Yinquan

"Salut a toi, représentant de notre Grand Dieu Vordoloof, je voulais te demander quelque chose...

Il y a deux jours, le mage Néomir a perdu son grimoire et j'ai dû combattre férocement dans un donjon pour le récupérer ( j'y ai même perdu mon arc). Finalement, je lui ai ramené son fichu bouquin et il devait en échange partager ses connaissance sur nos origines.

Il ma parlé d'un Manuscrit, le manuscrit de nos propres origines. Toi qui est imbu de connaissance je voulais savoir si tu avait entendu parler de quelque chose de ce genre.

Amitié,

cuicui "

la missive était partie, j'attendais une réponse.

Message 5

Frère Yiquan avait bien reçu les missives de Minigeek et de Cuicui. Il était fier de voir que Minigeek, même après sa conversion, se rappelait de bonne vieille amitié qu'il y avait eu pour la reconstruction des temples Vordoloof. C'est avec joie que Frère Yiquan envoya une lettre bien cachetée avec les infos qu'il avait reçu de son Dieu à Minigeek. Malgré son peu d'intelligence, Frère Yiquan avait retenu cette leçon des animaux: l'union fait la force. De plus, il fut fier de pouvoir compter sur un nouveau coéquipier: Cuicui. Il lui renvoya aussi les mêmes informations qu'à Minigeek. Et dans la lettre à Cuicui il lui rajouter un petit Post Scriptum: "maintenant que tu acceptes de faire équipe avec moi, n'hésite pas, je serai toujours prêt si je peux t'être utile à quelque chose". Frère Yiquan savait que de toute façon, ils ne seraient pas trop de 3 pour accomplir cette mission chez les Bêtes. Dans une troisième lettre, il demandait à Tigrou_bis si, au nom de l'ancienne équipe qu'ils avaient formés avec Minigeek si elle ne voulait pas joindre à eux. Frère Yiquan remercia son Dieu de lui donner la possibilité de réaliser sa quête et il parti vers la ville indiquée par sa carte.

Vive les Vordoloof! Toujours prêts à s'unir.

Message 6

Minigeek avait parcouru près de 30 kilomètres sans la moindre pause. Enfin il arrivait à la destination que lui avait donné Frère_Yiquan par courrier. Mini commença par massacrer un gobelin puis un second accouru et connut le même sort que son infortuné compagnon. Un troisième se précipitait vers lui, puis un quatrième et vint un peu plus tard le tour du huitième qui se fit occire pareillement.

Quelque peu affaiblit par ces attaques, Mini sortit de son sac quelques bandages et soigna plusieurs entailles pratiquées par les griffes aiguisées des hargneux gobelins.

Il savait pertinemment que le livre ne serait pas porté par une si faible créature mais cela le mis en jambe et lui donna un avant goût de ce qui l'attendait aux alentours de cette ville. Après ce massacre en règle, Minigeek s'attaqua à quelqu'un de sa taille: un orc affamé et certainement tout aussi assoiffé de sang. Il réussit à tuer son adversaire grâce aux soins qu'il venait de s'administrer mais ressortit du combat avec une grave blessure à la jambe et une entaille profonde au bras droit. Cette fois-ci il ne pouvait plus avec ses petits bandages penser ses blessures, d'autant plus que le premier ennemi qu'il voyait était un orc terrifiant. De plus, il n'avait même plus la force de sortir ses bandes de son sac.

C'est pourquoi il se mit à genoux devant un petit feu de bois improvisé afin de prier sa déesse de la plus belle façon qui puisse être en cet instant (on fait avec les moyens du bord). Il lui demanda son aide et l'implora de venir lui guérir ses profondes et mortelles blessures.

Il demanda aussi, sachant qu'il allait probablement mourir bientôt sous les coups sanglants d'un troll ou d'un orc, que son équipement soit acheminé à son coffre le plus proche, dans le temple de Théria, afin qu'il puisse le récupérer plus tard.

Message 7

Le jeune garçon était revenu... avec les renseignements que je souhaitait.

Tout d' même sa fait loin mais je me mis aussitôt en route. Je venais de faire trente kilomètre. La brume du matin me réveillait peu a peu, et je doit dire qu'il ne faisait pas chaud. J'étais exténué, je pris une ration et commença à la savourer. Cela ne réglais pas le problème du froid. et si j'allumais un feu j'allais me faire repérer à cinq cents lieues. Quoi que... vu l'épaisseur du brouillard...

Je pris l'arc qui avait failli me coûter la vie dans ce maudit donjon ( fallait bien qu'il serve à quelque chose) et je m'en servi de petit bois pour allumer mon feu.

Je réfléchissait et ne pensait pas reprendre la route avant quatre ou cinq heure, il y avait un tour pour courir un tour pour se reposer. La je prenais le moment de repos. Je priais longuement Vordoloof en espérant rentrer en communication avec lui. Je n'y parvint pas mais je lui laissai cependant ma requête.

Oh toi Puissant des plus Puissant, toi qui a sût et qui sait être juste envers les opprimés, toi qui sait satisfaire le besoin de tes fidèles, je n'ai plus d'armes et une quête vous concernant, concernant les gens dévoués à votre grandeur, nous a été attribuée, imaginez un instant que cet objet rappellent vos origines tombe entre de mauvaise mains, les autres dieux trouveraient un point faible et je doute qu'il y en ai un car vous êtes mon dieu. Peut être vous ai-je trop demander et que je n'ai pas mesurer ma requête, je doit dire que j'ai même été grossier en vers vous. C'est pourquoi je vous pris de me pardonner et de bien vouloir comprendre que je ne peut plus combattre à main nue. Pourriez vous en échange de ma dévotion solennelle m'accorder un arc digne de votre puissance et digne de votre fidèle serviteur?

J'avais utilisé une telle concentration que j'était exténué, claqué. Il n'y a pas de mot pour décrire cet épuisement. Je pris tout de même le temps de disposer des feuilles et des branches mortes à cinq ou six mètres de moi pour éviter les approches sournoises des brigands. Je remis du bois dans le feu et m'apprêtais à dormir, mais je restait cependant sur mes gardes et espérait que Vordoloof me réponde au plus vite.

Message 8

Au réveil de cuicui, il vit tout d'abord une chose étrange.

Son arc, qu'il avait brisé pour en faire du feu, était là, planté droit et en un seul morceau dans le feu.

Se frottant les yeux, il sorti de sa couche, et se dirigea vers le foyer ... Cela ne pouvait pas être : Je l'avais brûlé hier, et là, il est intact ? Serait-il envoûté ?

Il était maintenant à 3 pieds, lorsqu'un vent malin souleva des cendres et les répandit sur le visage encore endormi de cuicui. Par réflexe, cuicui se protégea les yeux. L'arc, déstabilisé par le coup de vent, vint frapper cuicui dans la paume de sa main.

Cuicui ouvrit les yeux et vit son arc court se métamorphoser ... il grandit d'un coup. La chape vulgaire d'origine semblait maintenant orné de différents nuances de bois et la corde tissée de manière grossière, était maintenant de fil d'argent. L'arc resta ainsi en équilibre sur la paume de la main de cuicui qui n'osait espérer comprendre ce que cela signifiait ... Il possédait maintenant un objet qui avait servi dans d'anciennes batailles ...

Il disposait aussi de 16 flèches qui lui avaient était envoyé par un aigle zephire, en hommage à sa longévité ...

Il était maintenant disposé à combattre et pourfendre la bête !

Message 9

Tigrou_bis avait bien dormi. Un peu trop, peut-être... Elle regarda le ciel et... "Nom d'une tempête enragée !" Le soleil était déjà bien avancé dans sa course journalière, et elle ne disposait que de peu de temps avant la fin du jour. Il lui fallait gagner sa pitance quotidienne et justifier son service auprès de Vordoloof !

Se levant pour partir, elle aperçut un oiseau, épuisé, à l'entrée de la grotte qu'elle avait choisie pour passer la nuit. Il était porteur d'un message ! Elle vit la requête de Frère Yiquan, et répondit aussitôt présent. Elle pria Vordoloof de faire savoir à son compagnon d'armes qu'elle arrivait pour faire partie de son équipe...

Message 10

J' approchais de Zudinef déjà 40 kilomètres de parcourus, je n'en pouvais plus. Aussi l'altitude diminuait peut a peut la concentration d'oxygène. Les Elf qui vivaient la m'avaient l'air assez hostiles et leur habitude a vivre a cette hauteur serait un grand avantage en cas de conflit. Mon dieu m'avait beaucoup aidé aujourd'hui. Je repensais aux aventure vécu précédemment avant la destruction du monde...

Je me demandais si comme moi les animaux avaient une âme et qu'après la mort, il pouvaient réincarner un corps.

J'avançais toujours déjà je distinguais de la neige mes pieds commençaient a s'engourdir mais je poursuivait ma route. Je savais que Minigeek et Frère Yinquan étaient a une soixantaines de kilomètres entrain de battre férocement des trolls et d'autres créatures. Un aigles surgit de derrière la montagne, son cris déchira le silence qui y régnait. Je ne le quittait pas des yeux.

Il arborait une teinte marron et son duvet blanc sous le cou renvoyait les milles rayons du soleil. Son plumage, soyeux, inspirait la richesse, et le bonheur. Sont bec recourbé honorait la lignée de ce prédateur et ses serres montraient la puissance de cet auguste animal. Il volait avec une telle facilité et une telle habilité qu’on aurait cru que Vordoloof lui même l’incarnait.

Le fait d’avoir vu cet aigle était un bon augure, cela me portera chance.

Peut de temps après, je ne pouvait plus avancé. Je me posait dans un coin contre la roche ou je ne pouvait être vu. Je m’asseyait et attendis pour me reposer. A peine je fus assis que quelqu’un approchais. Je bandais mon arc. Un jeune homme âgé d’une quinzaine d’année débarqua devant moi.

_Ne tirez pas !

Je retirait ma flèches et lui parla.

Il me dit qu’il était fils du seigneur de Zudinef et qu’il voulais aider les étranger plutôt que de leur faire la guerre comme sont père. Il remarqua ma fatigue et m’invita dans le palais mais je refusai. Je lui expliquai qu’il risquait de s’attirer des ennuis si on me voyait chez lui sans autorisation. Je m’assurais ensuite qu’il n’ai pas été suivi et qu’il ne soit pas la pour me tendre un piège. Apparemment non…

Avant de repartir il me jeta une pièce d’argent en me disant

" Avec cela vous traverserez Magdales en sifflotant "

Je ne voyait pas ce qu’il voulait dire mais je pris tout de même la pièce.

Je repensait longtemps a cette dernière phrase " Avec cela vous traverserez Magdales en sifflotant " …. EN SIFFLOTANT !!! J’ai trouvé !

Je commençais a siffloter la mélodie de la marche barbare.

Aussitôt, il arriva. Il était a une cinquantaine de kilomètre mais je l’entendais.

Froouooou Le son caverneux qu’il provoquait … le Très Grand Vers arrivait. Je l’avais rencontré lors de ma dernière quête il a failli m’avaler. Il est dit –on conduit par un borgne. J’allais pouvoir le vérifier.

Il s’arrêta a deux ou trois mètres de moi.

_ une pièce d’argent tu monte et tu va ou tu veut sinon tu reste.

Message 11

Frère Yiquan avait parcouru une bonne trotte depuis Nougeria lorsqu'un oiseau apparut devant lui, porteur d'une lettre. Il la décacheta et découvrit avec joie la réponse de Tigrou_bis. Alors, se souciant peu d'être aperçu, il alluma un feu de joie pria son Dieu pour qu'il transmette toutes les informations déjà accumulées depuis le début du chemin à sa nouvelle coéquipière Tigrou_bis. C'est avec beaucoup de détermination qu'il reprit sa route vers la ville anciennement Vordoloof. Il savait qu'il n'avait pas encore beaucoup de force par rapport à ses coéquipiers mais il savait que sa volonté et que son Dieu l'aiderait. Par chance, il n'avait pas encore rencontrer d'ennemi trop fort pour lui.

Que la force de Vordoloof soit avec vous, mes coéquipiers. Bientôt, la connaissance de nos origines nous rendront plus forts. Merci Vordoloof.

Message 12

Tigrou_bis était heureuse : elle allait pouvoir reformer l'équipe avec Frère Yiquan, son fidèle compagnon d'armes... Dès qu'elle eut le point de rendez-vous, elle s'équipa au plus vite et courut, de toute la force de ses jambes, vers la ville, en priant pour ne pas arriver trop tard.

Message 13

Frère Yiquan battait la campagne en allant vers la ville des Origines. Il dépouillait toutes les bêtes qu'il trouvait sur son chemin mais... aucun d'eux n'étaient porteur du parchemin. Il ne désespérait pas. N'ayant reçu aucun courrier de ses coéquipiers, il savait qu'aucun d'entre eux, non plus, avait trouvé ce livre. Maintenant, il se trouvait tout près de la ville mais il n'avait pas assez de force pour continuer. Il était obligé de se reposer un peu. Alors, il se creusa un trou pour se cacher, eh oui il était en milieu hostile. Il pria Vordoloof d'avoir un sommeil bien réparateur car demain serait une rude journée. Effectivement, il projetait pour demain, une percée dans la ville. Son plan était relativement simple. Il se camouflerait en un Orc primaire sans foi ni loi. Et après... Il avait une idée mais il préférait la laisser mûrir pendant son sommeil.

Message 14

Frère Yiquan se réveilla d'un coup. Il n'était pas beaucoup reposé mais quelque chose lui chuchotait qu'il ne restait plus beaucoup de temps pour retrouver le livre avant qu'un ennemi puisse le retrouver. Il prit son courage à deux mains et alla aux portes de la ville. Il se présenta au gardien des portes et lui transperça le cœur d'une flèche. De là, il se rendit aux vestiges de l'ancienne bibliothèque (la bibliothécaire lui avait marqué d'une croix l'emplacement sur sa carte). Il fut bien accueilli par toute une troupe d'orcs qui le menaçaient de leurs grognements peu chaleureux. Frère Yiquan se dit que seul ça serait difficile d'investir l'ancienne bibliothèque. Un peu découragé, il retourna aux portes de la ville et retrouva le cadavre du gardien. De rage, il donna un grand coup de pied dans le corps inerte. Le gardien roula et ... à ce moment, Frère Yiquan vit un objet qu'il n'avait pas pris car il ne l'avait pas vu, caché par le corps du gardien. C'était le fameux livre ancien des origines. Tout fier de lui Frère Yiquan alla se creuser un trou plus loin pour se reposer enfin et préparer son voyage de retour vers des terres plus chaleureuses. Là, il remercia Vordoloof de lui avoir donner suffisamment de force pour accomplir cette mission. Il envoya une lettre à tous ses coéquipiers (Minigeek, Cuicui71, Tigrou_bis) pour leur annoncer la bonne nouvelle et qu'ils s'apprêtent à fêter comme il se doit la redécouverte de l'origine des Vordoloof. Lui Frère Yiquan les invitaient à un grand repas en l'honneur de Vordoloof dans sa taverne préférée de Yotardrie.

Il pria Vordoloof, s'il le jugeait juste, de les télé-porter tous les quatre à Yotardrie. Evidemment si les coéquipiers répondaient à son invitation!

Message 15

J'arrivais haletant, j'avais chaud, soif, je venais d'arriver et aussitôt je tuait sans scrupules les gobelin et korrigan autour de la ville en espérant que l'un d'eux aient le livre.

J'était maintenant a proximité de la ville. Un aigle royale survolant la plaine fondit sur moi. il était porteur d'un message. il ralentit sa course et vint se poser sur mon épaule... Je reconnu le cachet de Frère Yinquan

"Mission accomplie, manuscrit retrouvé"

J'était époustouflé... forcément j'arrivais toujours en retard et lui, Frère Yincan, le héros Vordoloof avait accompli une quête la plus prestigieuse qui soit.

J'allumais un feu et m'agenouillait devant, priant mon dieu, Vordoloof pour qu'il bénisse frère Yinquan et qu'il le protège.

Message 16

Frère Yiquan avait bien entamé son chemin vers Yotardrie sauf qu'un petit Elfe lui tira une flèche dans le dos. Il se réincarna à Yotardrie mais très déçu de sa performance. Il pria Vordoloof de le ramener pas trop loin de sa dépouille . Bien sûr, si Vordoloof estimait que Frère Yiquan le méritait. Il lança un appel à l'aide à ses coéquipiers, Minigeek Tigrou_bis et Cuicui71 pour rechercher l'Elfe qui détenait maintenant le livre.

Que Vordoloof reconnaisse les siens qu'il permette à ses fidèles de récupérer le livre à temps. En même temps, Frère Yiquan se rappelait de la malédiction qui reposait sur le livre...

Message 17

Le ciel s'assombrit soudainement, les oiseaux arrêtèrent de chanter. Un éclair déchira le ciel et un bruit assourdissant retentit, mon cœur s'emballa.

Déjà des gouttes d'eau tombaient, et de plus en plus. Je m'abritais dans un creux de la montagne...l'eau ruisselait entraînent avec elle toute sorte de caillou. J'était agenouillé et je réfléchissait....

Qu'est-ce qui avait déclenché la colère des Dieux?

Je regardait le ruisseau s'épaissir... soudain j'aperçu quelque chose... un collier ?

Je n'était pas sur... Je m'en emparait et examinait le symbole qui l'ornait... C'était le symbole d'une tête de mort... Selon mes connaissance, c'était un symbole des bêtes et il signifiait que quelqu'un allait mourir ou que quelqu'un était déjà mort.

Peut de temps après , un autre collier tomba à quelque pas de moi, visiblement quelqu'un venait de le lancer. Je regardait au alentour mais je ne distinguai rien. J'usai de ma perception auditive mais la pluie battante empêchait toute concentration...

Je m'approchai du collier, je le ramassait et l' élevais a quelque centimètre du sol. Un éclair zébra la plaine. Ce que je vis a ce moment me brisa les entrailles .C'était l'insigne de Frère Yinquan, un cercle et au milieu un aigle royal. Il était mort...

Je me relevait calmement et j'aperçu deux elfes avec un regard sournois et méprisant, je jailli sur eux à main nue... tua le premier et laissa le deuxième juste assez en vie pour savoir ou Frère Yinquan avait été tué précisément puis je mis fin à ses souffrance..

Message 18

Frère Yiquan était tombé à 13 km au Nord-Est de Ladom ... une ville dirigé par les bêtes.

Malheureusement, aucun dieu ne pouvait aider ses ouailles dans cette histoire ..., le livre devait suivre sa destinée.

kéké

Message 19

Voila bien quatre heures que je courrais sans relâche sur les crêtes escarpées des montagnes en direction de Yotardie.

Treize kilomètre vu le terrain, sa devait bien me prendre quatre heures...

Je m'arrêtait regardait ma boussole... puis regardait le soleil...

_NAN!!!!!!!

Mon cris avait résonné partout dans la chaîne montagneuse... Je venais de me rendre compte à l'instant que dans ma frénésie j'avais fait 40 kilomètres de trop...

J'était exténué mais je faisait cependant demi-tour..

_Pourvu que j'arrive a temps..

Je priai tout en courant pour que Vordoloof communique a Frère Yinquan cette promesse..

"Si j'arrive à prendre ce fichu bouquin, je te le redonne, c'est toi qui la trouvé, se sera a toi que reviendra l'honneur de le remettre à notre clergé"

Message 20

Minigeek, aidé par son petit frère, s'empara du précieux livre contenant nombre d'informations sur les origines du dieu Vordoloof et le plaça consciencieusement au fond de son sac.

Il chercha ensuite un endroit le plus approprié pour faire sa prière du soir. Fatigué, il demanda à son dieu d'allumer un grand feu à l'intérieur de son corps afin de lui redonner des forces.

Il avait pour projets, une fois arrivé à Théria, d'essayer de lire et comprendre une partie de ce qui se trouve dans ce livre ancien. Ensuite, il l'enverrai à Frère_Yiquan pour que lui aussi puisse méditer sur cet écrit des plus précieux qui soit en ajoutant un message lui disant de faire suivre le paquet à Tigrou_bis et à Cuicui. Ainsi, ses trois compagnons tireront, eux aussi, les fruits de leur travail.

Message 21

Frere Yiquan entendit le cri de joie qu'avait poussé Minigeek lorsqu'il avait réussi à enlever des griffe de la Bête le livre précieux des origines de Vordoloof. Effectivement, il n'était plus qu'à quelques kilomètres de là. Il envoya un petit courrier à Minigeek pour le remercie d'avoir bien vouloir faire partie de son équipe et lui demandant s'il avait pu ramasser son équipement (surtout son arc à double contre courbure). Dans sa lettre Frère Yiquan lui indiquait que si Minigeek voulait le garder il lui offrait avec grand plaisir mais ce que Frère Yiquan ne souhaitait pas c'est que cet arc tombe dans des mains ennemis... Si Minigeek n'était pas en possession de son arc, Frère Yiquan battrait la campagne pour le retrouver et négocier son prix parce qu'après tout, c'était le sien Sourire

Vive Minigeek et que Vordoloof aide ton Dieu pour te faire arriver avec le livre dans ta ville.

La lettre ainsi rédigée, Frère Yiquan pria son Dieu pour le remercier que cela soit son équipe qui ait finalement réussi à garder le livre. Bientôt les Vordoloof gagneraient de la sagesse en recouvrant toute la connaissance renfermer dans ce livre.

Message 22

Minigeek avait trouvé le livre traitant des origines du peuples Vordoloof il y a de cela quelques jours maintenant et l'avait mis en sécurité dans son coffre du temple de Théria. Afin de se détendre, il s'était dirigé vers une taverne et y avait découvert une fête réunissant une grande partie des adultes, humains surtout, de la ville autour d'une bonne choppe de bière. Il décida de se joindre alors à eux et but une première pinte. Encore tout frais, il en commanda une deuxième au tavernier. Un peu joyeux à la fin de celle-ci, il lui en demanda une troisième. Au bout de quelques litres il finit par s'écrouler comme une maison dont on aurait oublié les fondations.

Sonné par cette soirée, il pris quelques heures de sommeil et se reposa.

Une semaine plus tard, après avoir bien fait la fête, il décida de réfléchir à nouveau au sujet du livre concernant ses amis de toujours. Il décida de l'envoya par courrier rapide à son allié Frère_Yiquan en joignant au colis l'arc à double contre courbure qu'il avait récupéré sur la dépouille de l'elfe. Il ne savait pas pourquoi, mais tout le monde à la fête à laquelle il avait assistée s'offrait mutuellement des cadeaux tous plus beaux les uns que les autres. C'était l'occasion rêvée de montrer sa sympathie envers cet allié exceptionnel.

Message 23

Frere Yiquan avait bien reçu le colis avec le courrier de Minigeek. Il se dit que finalement, il avait bien fait d'avoir chercher à rassembler son équipe. Minigeek était loyal. Dans son courrier Minigeek mentionnait bien qu'il lui envoyait son arc mais ne le trouvant pas Frère Yiquan interrogea le messager sur ce qui avait pu bien se passer. Le messager lui confia que Minigeek voulait lui confier l'arc mais au moment où il allait lui donner, un loup l'avait attaquer. Le messager s'était vite cacher dans un arbre lorsqu'il avait vu arriver le loup mais Minigeek n'avait eu le temps de le suivre. Ayant livré une rude bataille, Minigeek succomba et le loup s'en alla en léchant ses blessures profondes. Le messager ne retrouva que quelques morceaux de bois de l'arc de Frere Yiquan. Pour preuve que Minigeek avait bien voulu lui envoyer l'arc, le messager sortit de sa poche un morceau de bois que Frère Yiquan reconnu tout de suite. C'était le morceau de bois où la plaque du fabriquant était restée bien fixée. Frère Yiquan remercia le messager et pria Vordoloof pour que Minigeek reste son allié pour toujours et que l'alliance entre Vordoloof et Dhatala soit aussi forte que leur amitié. Il ouvrit le livre ancien contenu dans le colis et commença à le lire. Ce livre faisait référence à une très vieille légende que Frère Yiquan garda dans la tête et se promit d'éclaircir un jour car il ne doutait pas que la mise au jour du trésor de cette légende amènerait la paix sur Magdales. Cette légende était suivie d'une suite de symboles que Frère Yiquan ne pouvait déchiffrer. Il referma le livre et appela un aigle qui passait au-dessus de lui et lui donna le livre dans un colis et un colis et un petit courrier à l'adresse de Tigrou_bis. Il espérait que Tigrou_bis pourrait mieux lire le livre car il savait qu'elle avait plus de sagesse que lui. Dans son courrier il l'enjoignait de le transmettre au dernier coéquipier, Cuicui71, après l'avoir lu, bien sûr.

De nouveau, il pria Vordoloof pour le remercier d'avoir pu rassembler les gens capables de ramener le livre.


Vive les Vordoloofs
encore ... encore ...
Une mission pas coton (pour Tigrou_bis)
L'aventure de cuicui71
Le pardon de Kéké envers Tigrou_bis
L'arrivée à Nougeria
Le talent des elfes
Le départ
La rage de Tigrou_bis
Et son ame s'en fût haut dans le ciel...
Et Minigeek ne fut plus que l'ombre de lui-même...
Voir le roman de Ween
A la recherche de mon frère
Et flûte !
La guilde des forgerons elfiques
A la recherche de l'arme idéale !
Présentation de l'orc Rrukh
Le réveil
La venue de Rodavkrad
Le renoncement de Tête Brûlée
La faim des loups !
L'origine des Vordoloofs !
Jeux-Web.comhttp://www.jeux-alternatifs.com/
Langue fr Langue en Langue de Langue it Langue zh Langue es Langue ar