Image haut de page de Magdales présentation information partie bonus et aide index
haut de feuille principale

Message de quête

Ici se trouvent présentés les textes que l'on peut retrouver dans la partie roleplay du jeu concernant les quêtes.

Message 1

Je rentrais à Fertouel.

Durant ces longs mois j'avais fait le tour de l'ile, tué des centaines de monstres, fait des rencontres, souvent agréables.

j'avais amassé un grande fortune mais pour en faire quoi...

Je m'asseyais à la taverne et y rencontra un vieil homme, je lui offris un verre, puis un deuxième et raconta mon histoire.

Le viel homme après m'avoir entendu attentivement me demanda : "Et maintenant que cherches-tu ?"

Je réfléchis longtemps. Une éternité en fait.

Devant ce silence, le viel homme se leva, posa sa main sur mon épaule et me dit : "Ta quête est finie. Tu es au bout des chemins terrestres."

Etonné je lui demandais : " Que veux-tu dire viel homme ?"

"Tu as été au bout de ce que tu pouvais découvrir, tu as vu ce que tu devais voir, ce que tu POUVAIS voir. Tu as montré qui tu étais, ce que tu savais faire. Mais c'était le plus facile".

De plus en plus perplexe, je lui demandais de poursuivre.

CE qu'il te reste à faire, tu l'ignores encore mais ton coeur sait ou tu dois chercher. Ton coeur se moque du terrestre. Seul le spirituel l'interresse. Bonne chance dans cette nouvelle quête".

Puis il disparût dans la fumée de cette taverne sombre.

Je reflechis longuement à ce que je venais d'entendre. Le spirituel était donc ma nouvelle voie ?

La taverne fermait ses portes et ma décision était prise.

Je dirigeais vers la cathédrale.

Les grandes portes de l'édifices étaient curieusement ouvertes à cette heure. Au loin, devant l'autel, un homme priait. Je m'approchais.

Doucement il se retourna, et je reconnu le viel homme de la taverne dans son habit de prêtre cette fois.

"Je t'attendais et Je pense que tu as pris une bonne décision. Ton avenir est parmis nous".

 

Sans douter, je déposais mes armes et mes effets. Je lui demandais de me mener à mon coffre d'où je pris ce que j'avais déposé.

D'un oeil expert, il estima l'équipement qui se trouvait devant lui.

"j'en tirerai un bon prix". Il emporta le tout et revint quelques minutes plus tard avec un sourire béat.

"Mon Ami, ou mon frère devrais-je dire, tu viens de donner tout ce que tu possède à ton église et grâce à toi nous avons maintenant suffisamment de moyens et de puissance pour évangéliser le reste de cette île. Soit bénit."

"C'est avec plaisir, fièrté et dévotion que je t'accueille dans notre communauté. Ta nouvelle quête commence maintenant mais c'est de loin la plus périllieuse et la plus longue".

"Sors, va parcourir des lieux et des lieux. Parle, explique, convaincs, c'est ta nouvelle vie. De toi, vaillant combatant devenu si sage, viendra la parole qui leur fera comprendre la vérité".

Devenu prêtre, je sortais de l'église avec le sentiment d'avoir été investi d'une mission.

J'avais l'impression de renaître... et si c'était vrai !

Message 2

Le prêtre revint alors quatre heures plustard auprès de tête_Brulée.

tête brulée, était en train d'implorer son dieu qu'il le guide sur la mer celeste, lieu de repos des âmes des Folodoum.

'Ecoute, je sais que tu es encore exténué. Tu as beaucoup bourlingué et traversé milles périples. Cependant ton geste de tout à l'heure vaut la peine d'être réfléchit. Un grand danger menace l'île et il pourrait être plus honorifique d'imposer sa puissance après un tel cataclysme, que juste avant. Je te rends une pièce d'or. Entrepose-la le temps de la réflexion dans un coffre. Tu pourras la déposer quand bon te semblera.

Ton exploit est exceptionnel : réunir plus de 80 pièces d'or en un seul lieu est un fait historique qui marquera longtemps les mémoires de Magdales.'

Sur ce, et sans rajouter un mot, le moine se retourna, et laissa Tête_brulée à sa perplexité ... (Mais j'ai gagné ! Que puis-je faire de plus pensa-t-il)

Message 3

Je n'eu pas bcp à réfléchir. j'étais fatigué et ce que je voulais ne se trouvait dans ces lieux, pas dans cette vie. je regardais la pièce d'or puis mon regard parcouru l'édifice.

Les lieux insipraient dévotion, calme, respect. Par dessus tout, j'avais le sentiment que mon âme s'élevait déjà.

Derrière un pilier de la cathédrale, mon regard fût attirer par un tronc.

Une inscription sur une plaque de bois presque masquée par la poussière se trouvait sur le sommet.

de la manche de ma tunique j'enlevais la poussière.

La plaque en bois était ornée de jade. Gravée, on pouvait lire l'inscription "Pour les pauvres de Fertouel".

Je me dis intérieurement qu'il devait y avoir bien longtemps qu'aucune pièce de cuivre n'avait brisé le silence de ces lieux en tombant dans le tronc.

Je pris ma pièce d'or et la déposait doucement dans la fente du tronc. J'entendis la pièce rebondir au fond du tronc. Sa chute produisit 3 tintements. 3 coups comme au théatre : la fin d'un acte, le commencement d'un autre ?

Sur ces pensées je retournais devant l'autel, m'agenouilla.

Loin du brouhaha du dehors, des guerres et des passions. J'avais entrepris une nouvelle quête, intérieure celle là.

Message 4

Minigeek avait entendu qu'un certain dénommé Tête_brulée avait amassé une somme considérable et que celui-ci avait offert presque tout cet argent à son église. Il décida de lui rendre les honneurs auquels il avait tout légitimement droit et pria son Dieu pour faire parvenir un message à Tête_brulée.

Ensuite il se rendit à la mairie de Paladine et donna à un courrier un paquet bien enveloppé et lui demanda d'aller vendre les quelques morceaux de météorite qu'il lui restait.


Ainsi que le prévoyaient les oracles...
Fin de la première partie.
La résurection de Tram Zug Lhi
L'invasion des feux follets
Jeux-Web.comhttp://www.jeux-alternatifs.com/
Langue fr Langue en Langue de Langue it Langue zh Langue es Langue ar