Image haut de page de Magdales présentation information partie bonus et aide index
haut de feuille principale

Voici le catalogue :

Il contient pour l'instant 1754 définitions

Cliquez sur une lettre pour trouver un mot du lexique, ou séléctionnez une catégorie d'objet.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ypréau :


Nom vernaculaire du peuplier blanc ou gris de l’Oise ou peuplier grisard

La définition provient de wiktionary.org.

xéranthème :


Plante herbacées aux fleurs pourpres et violacées ou blanches, également appelée immortelle annuelle.

La définition provient de Nouveau larousse encyclopédique.

vigne :


Ce sont des plantes largement cultivées pour leur fruit en grappes, le raisin, dont on tire un jus, le moût, qui devient du vin après fermentation.

La définition provient de Wikipedia.

verge-des-ménagères :


derrière se nom se cache le genêt à balai. C'est un arbuste pouvant atteindre les 4 mètres. Au printemps, il se couvre entièrement d'une multitude de fleurs jaunes odorantes. Il tolère des froids jusqu'à -25°C. C'est une plante toxique pour l'homme mais pas pour le bétail et dont l'écorce était utilisée pour le tannage et pour la fabrication de cordes, et de balais (d'ou il tire son nom). Il permet aux animaux qui le mangent d'être immunisés contre le venin de serpent. Aux humain aussi à la seule condition d'être préparé avec soin par des prêtres expérimentés.

La définition provient de sources diverses.

verbénaire :


Nom ancien de la verveine officinale (verbena officinalis), plante vivace à racine fusiforme, jaunâtre, chevelue. La tige, de 30 à 60 centimètres, est raide, dressée, rameuse. Les feuilles, opposées, ovales, oblongues, sont profondément découpées en lobes dentés. Les fleurs, violet pâle, visibles de juin à octobre, sont groupées en épi lâche terminal. Le fruit se compose de quatre akènes qui se séparent à maturité. La verveine officinale a été, partout et longtemps, la plante magique par excellence. Si bien que Matthiole était encore en droit d'écrire à la fin du XVIè siècle: «Les magiciens perdent leur sens et entendement à l'endroit de cette herbe. Car ils disent que ceux qui s'en seraient frottés obtiendront tout ce qu'ils demanderont, ayant opinion que cette herbe guérit des fièvres et fait aimer la personne et, en somme, qu'elle guérit de toutes les maladies et de plusieurs autres.» Les Romains l'avaient dédiée à Vénus (ils l'appelaient Veneris herba : herbe de Vénus ou Veneris vena : veine de Vénus) car ils la croyaient propre à rallumer les feux d'un amour près de s'éteindre; ils en offraient des bouquets porte-bonheur pour le nouvel an, la mettaient à tremper dans de l'eau dont ils arrosaient les salles de banquet afin de réjouir le cœur des convives. Les druides, avant le sacrifice, lavaient leurs autels avec de l'infusion de fleurs de verveine. Chez les Germains, les prêtresses s'en couronnaient. Plus tard, elle entra dans la confection de la plupart des philtres (surtout ceux d'amour), servit à prédire l'avenir, à jeter des sorts ou à les lever (par exemple, le chasseur, qui pensait qu'il ratait son gibier parce qu'on avait ensorcellé son fusil, annulait le «mauvais œil» en frottant son arme avec de la verveine), à protéger les maisons contre les esprits malins (on en accrochait une branche à la porte) et aujourd'hui encore, dans différentes régions, on dit d'un enfant qui en portera sur lui qu'il «sera bien élevé, éveillé, de bonne humeur et aimera les sciences». Inodore, à ne pas confondre avec la Verveine odorante, la Verveine officinale est digestive, elle stimule l'estomac, combat les vertiges et les migraines. Elle est surtout recommandée pour son importante action contre les rhumatismes, les douleurs, les suites de coups et de chocs, les ecchymoses et les foulures qu'elle soulage.

La définition provient de http://larodz.chez-alice.fr/plantes/verveine.html relu par Sira67.

ulmaire :


Plante de la famille des rosacées, dont certaines espèces sont cultivées pour leurs fleurs odorantes.

La définition provient de Larousse, dictionnaire en 1 volume, 1990.

ulluco :


Plante d'Amérique du Sud, poussant à une haute altitude (2400 à 4200 mètres). Cultivé depuis 5500 avant notre ère par les incas, cette sorte de pomme de terre compact est utilisé dans la préparation de nombreux plats. Sur Magdales, toute bonne auberge de montagne devrait avoir sur sa carte un plat contenant cet ingrédient.

La définition provient de sources diverses et Sira67.

tube à flèche :


Aussi appeler le fût. Il s'agit du corp de la flèche. La partie la plus longue de l'arme, anciennement en bois aujourd'hui en carbonne. Pour constituer une flèche véritable il faut lui ajouter une pointe ainsi que l'empennage.

La définition provient de propre au dictionnaire de magdale..

troène :


Une plante extrêmement mortel après quelques heures si ingéré...par les chevaux !!!

La définition provient de Askorn.

trifiol :


ou trèfle. C'est une plante baromètre: il replie ses trois folioles à l'approche de la pluie, c'est donc un sûr moyen de présage du temps. Le trèfle à quatre feuillesporte bonheur, et a en plus la vertu de rompre un charme ou de renvoyer un mauvais sort à son envoyeur. A cinq feuilles, le trèfle prédit la célébrité, à six feuilles, des rentrées d'argent, à sept feuilles, la prospérité à vie. Mais existe-t-il un seul trèfle à sept feuilles à Magdalès ?

La définition provient de sources diverses.

tranche de pain :


Une tranche de pain venant certainement d'une boule de campagne vu la taille et la consistance de celle-ci. Indispensable à tout repas, on peut aussi en faire un sandwich à emporter pour pique-niquer dans les grotte, au milieu de cadavre de trolls par exemple...

La définition provient de Askorn.

tournesol :


Nom usuel de l’hélianthe, ou grand soleil, cultivé pour ses graines dont on extrait une huile de table et un tourteau utilisé dans l’alimentation du bétail. On trouve le tournesol dans magdales sur les montres qui apprécient les graines que contient le tournesol en son centre

La définition provient de aurian.

topinambour patate :


Plante vivace, proche du tournesol, cultivée pour ses tubercules comestibles. Les topinambours sont bosselés, de forme ovoïde et de couleur rosée ou jaune pâle.

La définition provient de Extrait de:http://www.recettesdecuisine.tv.

tomatillo :


C'est la tomate verte du Mexique ou tomatillo appartenant à la famille des Solanacées. Son calice de papier indique un lien de parenté avec la cerise de terre (Physalis peruviana) et l'amour en cage (Physalis alkekengi). La plante buissonnante atteint environ 1.5 m et produit des fleurs jaunes.

La définition provient de http://www.saveursdumonde.net.

tomate zluta kytice :


Fruit particuliairement nourissant et énergétique.

La définition provient de maycry.

tomate teton de Vénus :


Tomate de forme très originale, en cœur avec une belle pointe. Chair dense, avec peu de graines. Excellente saveur prononcée de tomate. Une très belle variété. Croissance indéterminée. Feuillage normal, très découpé et retombant donnant au pied un aspect chétif.

La définition provient de http://tomodori.com.

tomate poire jaune :


Variété ancienne de tomates cerise à la forme de poires. Saveur douce. Très productive et vigoureuse. Croissance indéterminée. Feuillage normal.

La définition provient de http://tomodori.com.

tomate coeur de boeuf :


légume rouge qui pousse au ras du sol la tomate la plus grosse environ 10 cm de diametre en moyenne

tilleul :


Arbre sauvage orné de feuilles odorantes principalement utilisées dans les infusions apaisante et calmante, utile lorsque l'on tabasse de l'orc toute la journée.

La définition provient de Askorn.

thuya :


Arbre vert très léger, il résiste particulièrement bien à la moisissure. Aussi utilisé en médecine, les infusions de thuya on permis de guérir une tribu d'elfe du scorbut...avant qu'ils ne se fassent massacrer par des gobelins.

La définition provient de Askorn.

tetragone cornue :


La tétragone est une plante qui ne pousse qu'en terre salée et humide. Elle pousse en s'étalant sur le sol et ses feuilles triangulaires, d'un rouge brillant, épaisses et gaufrées mesurent 3 à 15 centimètres de long. Celles-ci, arrivées à maturité, pointent vers le haut et s'enroulent sur elles même sur la longueur, ressemblant ainsi à des cornes. Ses mêmes feuilles peut se cuisiner comme des épinards mais seulement les feuilles car leurs fruits de couleur jaune, petits et ronds, entrainent une paralysie total chez l'orc et la mort chez d'autres...

La définition provient de Askorn.

teck :


Cet arbre est une vrai mine d'or mais qui ne pousse qu'en zone chaude. Son bois est imputrescible, facile à travailler et a surtout des vertus multi-médicinales.

La définition provient de Askorn.

taro :


Le taro est un tubercule alimentaire des régions tropicales produit par des plantes de la famille des Aracées, le plus souvent de la sous-famille des Aroideae. Le terme peut désigner également la plante elle-même, dont les autres parties (tiges et feuilles) peuvent aussi être consommées après préparation.

La définition provient de wikipédia.

tamaris :


arbuste originaire d'orient,à feuilles minuscules en écailles, à grappes de petites fleurs d'un rose plus ou moins vif, cultivé dans le midi et le sud-ouest comme plante ornementale

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

sycomore :


Sycomore (ou sycamore du grec « Sikon », figue et du latin « Morus », mûre) est un nom donné à différentes espèces d'arbres. A l'origine, le terme « sycomore » se référait uniquement au figuier sycomore (Ficus sycomorus L.).

La définition provient de wikipedia.org.

sureau :


Petite plante produisant des petits fruits souvent rouge mais aussi noir et bleue. Ceux-ci peuvent être transformés en boisson (vin, sirop...) mais provoque des atroces vomissement nauséabonde si ils sont manger crue (sauf peut être pour les trolls qui mangent tout et n'importe quoi).

La définition provient de Askorn.

sucre :


Un petit tas de sucre rou, parfait pour la cuisine! A ne pas manger seul, attantion les vendeur ou donneurs ne peuvent êtrent tennue responssable de la crise de foie possible apprès en avoir abuser!

La définition provient de tristan.

souchet comestible :


Le souchet comestible est une plante vivace de 25 à 40 cm de haut, à feuilles minces (5 à 10 mm de large) et allongées, formant une petite touffe, à tige dressée, lisse, à section triangulaire. La racine donne naissance à des rhizomes grêles qui portent des petits tubercules globuleux ovoïdes, écailleux de couleur jaunâtre. Ces tubercules contiennent environ 50 % de glucides (saccharose et amidon), 22 % de lipides et 6 à 7 % de protéines.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org.

sorgho :


Le sorgho commun (Sorghum bicolor) est une plante herbacée annuelle de la famille des Poaceae (Graminées). C'est une plante d'origine africaine, cultivée soit pour ses graines, le sorgho grain, soit comme fourrage, le sorgho fourrager. Le sorgho est la cinquième céréale mondiale, après le maïs, le riz, le blé et l'orge.

La définition provient de wikipédia.

sorbier :


Les sorbiers et les alisiers (genre Sorbus) sont des plantes arbustives de la famille des Rosacées. Les sorbiers et les alisiers sont des arbustes ou des arbres qui croissent notamment dans les forêts collinéennes et montagnardes. Plusieurs espèces ou hybrides sont cultivés comme ornemental. Les sorbiers et les alisiers sont caractérisés par des fruits globuleux, rouge corail, orange ou brun, appréciés des oiseaux. Leur bois blanc rougeâtre, rouge brunâtre, au grain serré, est utilisé en ébénisterie.

La définition provient de wikipedia.org.

soja :


Le soja, ou soya, est une plante grimpante de la famille des Fabacées, du genre Glycine (à ne pas confondre avec la glycine) proche du haricot, largement cultivée pour ses graines oléagineuses qui fournissent la principale huile alimentaire consommée dans le monde. Le terme désigne aussi ses graines, qui constituent l'un des aliments naturels les plus riches. Il renferme une grande quantité de protéines, de glucides, de lipides, de vitamines A et B, de potassium, de calcium, de magnésium, de zinc et de fer.

La définition provient de wikipédia.

serpentaire :


Nom ancien de l'aristolochia clematis, plante vivace à feuilles en forme de coeur et à fleurs jaunes aux labelles aplatis ; elle a une odeur désagréable. Originaire d'Europe centrale et méridionale, la serpentaire est répandue dans toute l'Asie du Sud-Ouest. On déterre les racines au printemps et en automne. Aristolochia (en grec, "excellente santé") fait référence à l'usage traditionnel de la plante, en jus frais, pour provoquer l'accouchement. Théophraste (372-286 av. JC) rapporte qu'elle soignait les dysfonctionnements de l'utérus, les morsures de reptiles et les plaies à la tête. Les Indiens utilisaient les espèces du genre aristolochia contre les morsures de serpent, les maux d'estomac, les rages de dents et les fièvres. C'est une puissante plante protectrice, comme l'atteste un ancien manuscrit : "Pour les enfants malades, cueillir cette plante en grande quantité, la sécher. Puis la brûler sous le lit où il gisent, et la fumée les ramènera à la santé, car elle chasse toute diablerie et supprime tout tourment et tout mal." (Platearius) Le serpentaire chasse également les serpents, sujets du diable, comme chacun sait ! Voici comment : "Que l'on prenne ce que l'on voudra d'aristoloche ; ensuite, l'ayant pilée dans un papier où l'on aura écrit ce qu'on aime (ce qu'on veut), on le jette à des serpents qui mourront aussitôt." (Grand Albert). Mais son nom savant (du grec aristolokhia "excellent accouchement") indique surtout son emploi médicinal. Pour Rabelais, elle "ayde les femmes en mal d'enfant". Plus prosaïquement, un auteur anglais dit que "bue dans du vin, elle fait sortir aussi bien l'enfant que les lochies et tout ce qu'une sage femme a négligé de faire sortir de la matrice"! (Culpeper).

La définition provient de définition sur lancedragon.com revue par Sira67.

seigle :


Le seigle est une plante annuelle appartenant au genre Secale de la famille des poacées (graminées), et cultivée comme céréale ou comme fourrage. Elle fait partie des céréales à paille. C'est une céréale rustique adaptée aux terres pauvres et froides. Sa culture est de nos jours marginale.

La définition provient de wikipédia.

sceau-de-Salomon :


Plante vivace à rhizome anguleux, brunâtre, marqué par les tiges qui s'en élèvent chaque année, au-dessous duquel partent de nombreuses radicelles. La tige, nue à la partie inférieure, est droite, anguleuse. Les feuilles, alternes, disposées sur un seul côté de la tige, sont ovales, larges, aiguës, d'un très beau vert. Les fleurs, pendantes, visibles d'avril à juin, ressemblent à celles du muguet un peu plus allongées. Le fruit est une baie arrondie, noir bleuâtre, qui contient des graines jaunes. Ce fruit est toxique. Le nom de la plante provient de la cicatrice laissée par la tige aérienne fanée qui laisse une marque mimant un sceau en particulier celui de Salomon sur le rhizome qui lui est permanent. On emploie le sceau-de-Salomon pour ses propriétés diurétique, astringente et calmante. Utilisé en usage externe depuis l'antiquité le sceau-de-Salomon a la réputation d'atténuer les contusions et stimuler la réparation des tissus, en cataplasme le rhizome a une action astringente et calmante qui accélère la cicatrisation. La racine cuite sans eau et réduite en pâte, fait mûrir panaris, abcès, anthrax, etc. Des cataplasmes de feuilles sur les hernies permettent de les réduire. Certains assurent que c'est parce que l'on fit macérer le corps de Saint Louis, mort de la peste devant Tunis, dans un bain d'herbes composé entre autres de sceau-de-salomon, que revenu en France, il ne put y avoir de trafic de reliques. Seuls les os qui avaient été touchés par le sceau-de-salomon rayonnaient d'une lueur douce qui en assurait l'authenticité.

La définition provient de http://chezmarie.nuxit.net/plantes/sceau.htm, http://fr.wikipedia.org/wiki/Sceau_de_Salomon et http://www.lepetitherboriste.net/plantes/sceaudesalomon.html résumé par Sira67.

saule :


arbre ou arbuste à rameaux flexibles, à feuilles caduques, de la famille salicacées comprenant un grand nombre d'espèce croissant dans les lieux frais et humides.

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

sarrazin :


Le sarrasin, appelé aussi blé noir, est une plante annuelle de la famille des Polygonacées, cultivée pour ses graines consommées en alimentation humaine et animale. Bien qu'utilisé comme céréale, le sarrasin n'est pas une graminée et malgré son appellation courante de « blé noir », ce n'est ni une variété de blé ni une céréale. Il est dépourvu de gluten, ce qui le rend non panifiable mais utilisable dans la confection de produits destinés aux personnes intolérantes au gluten.

La définition provient de wikipédia.

sapin :


arbre conifère résineux de la famille des Abiétinées, à tronc droit et élevé, à écorce grisâtre et écailleuse, à branches plongeantes, à aiguilles persistantes, dont le fruit est un cône dressé et dont on rencontre de nombreuses variétés en moyenne montagne.

La définition provient de laurelyne sa.

sac de son de blé :


Mesure de son de blé disponible en conditionnement économique de 5 kg, idéal pour celles & ceux qui font leur pain à la maison ! Existe aussi en 1 kg et en gros sac de 25 kg.

La définition provient de Pooky d'après edgb2b.com.

sac de menu son de blé :


Ces sacs sont remplis de petits morceaux de blé coupait cela ranime les feux presque éteint.

La définition provient de aragorn.

sac de farine très fine :


Mesure de farine très fine disponible en conditionnement économique de 5 kg, idéal pour la patisserie ! Existe aussi en 1 kg et en gros sac de 25 kg.

La définition provient de Pooky d'après edgb2b.com.

sac de farine non tamisée :


Mesure de farine non tamisée disponible en conditionnement économique de 5 kg, idéal pour les gâteaux et le pain maison ! Existe aussi en 1 kg et en gros sac de 25 kg.

La définition provient de Pooky d'après edgb2b.com.

sac de farine :


Sac remplit de farine.

La définition provient de Harcher.

sac de blé :


Un sac de blé est un sac dedans un peu près un kg de blé. Il permet à certains joueurs de certaines religion notament l'au, de le faire pousser et de fabriquer du pain. Le pain peut rajouter de la vie quant on le mange.

La définition provient de cyp le meilleur.

rue vineuse :


La rue est une plante qui a toute une histoire même si maintenant c'est une herbe très peu cultivée. C'est une ancienne herbe médicinale qui a longtemps été utilisée comme contrepoison et comme talisman contre la sorcellerie chez les Grecs. Les Romains eux l'utilisaient surtout pour améliorer la vision. D'ailleurs, il semble que Leonardo da Vinci et Michelangelo ont prétendu que la rue avait amélioré leur vue ainsi que leur créativité. L'usage interne de la plante est à contrôler car elle a un certain degré de toxicité et a déjà été utilisée comme abortif. Avec les branches de rue, on aspergeait l'église d'eau bénite avant les messes. La rue était une composante du «vinaigre des quatre voleurs», mélange avec lequel se protégeait les voleurs qui détroussaient les victimes pendant l'épidémie de peste en Angleterre en 1665 et pendant laquelle environ 7,000 personnes sont mortes. Ce vinaigre était composé d'un gallon de vinaigre de vin rouge, 1½ once de rue, de sauge, de menthe, de romarin et d'absinthe ainsi que de 2 onces de fleurs de lavande, ½ once de de camphre et de ¼ d'once de cannelle, de clou de girofle et d'ail. La rue vineuse a pour propriété d'attirer l'argent. Les chasseurs de sorcières et les exorcistes du XVI éme siècle brandissaient des rameaux de rue pour détecter les coupables et faire fuir les démons. Les graines de l'année brûlées sur des charbons ardents en même temps que d'autres substances appropriées nettoient un endroit de ses vibrations malsaines. La rue vineuse a encore une réputation d'anaphrodisiaque "Tous les moines et religieux qui veulent se garder chastes et conserver leur pureté doivent toujours utiliser le Rue dans leurs aliments et leurs boissons."

La définition provient de définition sur pages.inifinit.net et sur wanadoo.fr résumées par Sira67.

rosier :


arbuste dont la fleur est la rose il a sur toutes ses branches et le tronc des epines

rose-de-Noël :


Autre nom de l'hellébore noire, plante à corolle simple blanc pur avec des étamines dorées. Son feuillage vert sombre est découpé en sept ou neuf lobes légèrement dentés, et est persistant. La plante atteint 35 cm de haut en moyenne. Elle fleurit de novembre à mars. Ses fleurs en vieillissant ne se flétrissent pas mais virent progressivement au rose foncé. Associée à Saturne, à l’élément Eau et à Mars, cette herbe rituelle magique est employée pour le bannissement et en nécromancie. C’est une plante excessivement nocive et très dangereuse, aussi approchez la avec respect. En dépit de cela, l’hellébore semble vraiment apprécier la compagnie des gens, et a été cultivé depuis le moyen-âge, au moins. Il pousse bien dans les zones tempérées, particulièrement dans les bois. En tant que plante saturnienne, il préfère ce type d’ombre « tachetée » que l’on trouve dans les forêts caduques où il peut avoir de la lumière solaire en hiver. Il fait partie de la famille des Renoncules, l’une des plus vénéneuse, mais comme sa fratrie, il brûle la bouche lorsqu’on le mange, ainsi les gens et les animaux meurent rarement par sa faute. L'hellébore noire est l'hellébore que l'on utilise en magie. Cette plante est appelée hellébore "noire" à cause de la couleur noire de ses racines. Vraisemblablement, un rituel impliquait le déterrement de cette plante. L'hellébore noire est un ingrédient qui entre dans la composition d'un encens pour consacrer les talismans de Saturne. Agrippa le recommandait comme part d'une fumigation pour appeler les esprits de Mars. Il tombe aussi dans le breuvage du Chaudron de Cerridwen. En magie, l’hellébore est reliée à la fougère, utilisé pour se rendre « moins visible » aux autres. Il est employé par ceux qui recherchent la discrétion et la capacité à passer à travers la foule sans se faire remarquer. L’hellébore noire est également employé dans la bénédiction des animaux de ferme et des animaux domestiques pour le protéger contre les influences néfastes et les mauvais sortilèges. Lorsqu’il est employé soit dans ce but, soit dans celui d’être invisible, il devra être récolté par le praticien, vif, avec l’intention spécifique à l’esprit.

La définition provient de http://www.jardin-de-chandoysel.com/articlehellebore.htm et http://www.le-sidh.org/site/index_article_581.html revu par Sira67.

roquette :


La roquette (Eruca Sativa) est une plante de la famille des Brassicaceae dont on consomme les feuilles en salade ou en condiment.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org/.

riz :


Le riz (Oryza sativa) est une céréale, plante de la famille des Poacées ou Graminées, cultivée dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes pour son fruit, ou caryopse, riche en amidon. Le vocable riz (généralement au pluriel) désigne aussi l'ensemble des plantes du genre Oryza, parmi lesquelles deux espèces sont cultivées : Oryza sativa et Oryza glaberrima, ou riz de Casamance.

La définition provient de aurian.

rhubarbe :


Plantes à larges feuilles portées par de gros pétioles comestibles. Une tarte à la rhubarbe c'est très bon!!!

La définition provient de Larousse et compléter par Tuthur..

rhododendron :


Belle plante souvent disséminée en montagne. Elle produit du miel très doux et sucré mais tous ceux qui en mangèrent perdirent la raison, vomirent, eurent la diarrhée et perdirent leurs forces.

La définition provient de Askorn.

rave d Auvergne :


sorte de navet fourrager.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org.

raisin-de-renard :


L'un des noms communs de la plante connue sous le nom de Parisette à 4 feuilles. Plante vivace, pourvue d'un rhizome rampant, qui elève, chaque année, une tige simple, de 40 cm de haut, cylindrique, portant près de son sommet, juste au-dessous de son unique fleur, un verticille de 4 feuilles, largement ovales-acuminées. De la fleur naît une baie noire, charnue, formée de 4 loges contenant 2 graines brunes. Originaire d'Eurasie, on trouve cette plante toxique dans les régions boisées et humides des collines calcaires. Elle croît jusqu'à 1 500 mètres d'altitude. Ses constituants principaux sont des glucosides, des saponines, des alcaloïdes et des acides aminés. Au Moyen Age, on croyait la plante capable de briser les envoûtements, et dans ce but, on en cousait une baie dans ses vêtements. On agissait de même pour écarter les épidémies de peste.

La définition provient de http://chezmarie.nuxit.net/plantes/parisette.htm résumé par Sira67.

radis violet de Gournay :


Les radis sont des plantes potagères consommé comme légume. Petit, oval et de couleur rouge pour les plus connus, celui-ci a la particularité d'être violet, de provenir de Gourney (commune de l'Indre) et a un léger goût de bétrave tout en gardant le croquant de sa chaire.

La définition provient de Askorn.

radis serpent :


Contrairement aux autres radis, la partie comestible n'est pas la racine mais la silique (une sorte de réservoir ou poche dans laquelle se trouve des graines) avant qu'elle ne soit arrivée à complète maturité. La silique est très allongée, grosse comme un crayon, et peut atteindre 25 cm de longueur. Sa teinte est le violet et sa saveur est quelque peu piquante. La silique peut se manger fraîche ou se confire au vinaigre.

La définition provient de http://www.kokopelli.asso.fr/boutic/bou_list.cgi?codefam=rad et Sira67.

radis rond noir :


un radis est une racine il peut avoir plusieurs forme, taille et couleurs ce radis là est de forme ronde, il forme une sphère, et il est de couleur noire

radis daïkon :


Le radis chinois ou radis d'hiver, ou encore daïkon est le cousin asiatique de notre radis noir, mais il est au moins deux fois plus long et plus épais et a la peau blanche. Il est aussi plus succulent et moins fibreux. Il en existe plusieurs variétésmais ils sont tous plus ou moins piquants, selon les sols et surtout la durée d'ensoleillement.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org.

radis à chair verte :


Les radis sont des plantes potagères consommé comme légume. Petit, oval et de couleur rouge pour les plus connus, celui-ci a la particularité d'être vert et a un léger goût de pomme tout en gardant le croquant de sa chaire.

La définition provient de Askorn.

radis à chair rouge :


un radis est une racine au gout fort un peu poivré, il existe plusieurs sorte de radis, le radis a chair rouge est une sorte de radis qui a l'interieur rouge, sa couleure dominante est le rouge

quinoa :


Le quinoa[1] (Chenopodium quinoa) est une plante herbacée annuelle de la famille des Chénopodiacées, et de la tribu des Cyclolobae, cultivée pour ses graines riches en protéines. Il est considéré comme une pseudo-céréale, puisqu'il n'appartient pas à la famille des graminées, mais à celle de la betterave et des épinards (les Chénopodiacées). Les Incas appelaient le quinoa « chisiya mama », qui signifie en Quechua « mère de tous les grains »

La définition provient de wikpédia.

queue-de-renard :


D'origine tropicale, cette plante annuelle porte de bizarres inflorescences de couleur rouge ou amarante, ressemblant à de longues queues d'où le nom de 'queue de renard'. Ses graines sont riches en protéines, lipides et fécules. Les civilisations Mayas, Incas et Aztèques les cultivaient donc pour l'alimentation sous forme de farine ou grillée et éclatée comme du maïs soufflé, le feuillage et les tiges comme légume vert. Les Mayas lui attribuaient des propriétés curatives. Le feuillage est aussi utilisé comme fourrage pour le bétail. Cette plante était aussi le symbole de l'immortalité, dédiée aux morts et liée aux sacrifices. Aujourd'hui, les graines sont utilisées dans la fabrication de cosmétique et de colorant et est toujours employée dans le traitement des dysenteries amibiennes.

La définition provient de http://www.botanic.fr/encyclopedie-fiche-produit.php?_id=39 et http://nature.jardin.free.fr/annuel/nmauric_amaranthus_caudatus.html résumé par Sira67.

prunier :


Le prunier (Prunus domestica L.) est un arbre fruitier appartenant au genre Prunus de la famille des Rosaceae, cultivé pour ses fruits, les prunes.

La définition provient de wikipedia.org.

prune :


La prune est le fruit du prunier. C'est un fruit à noyau (sur le plan botanique, c'est une drupe), à peau fine, voire transparente dans certaines variétés, à chair sucrée et juteuse. Sa forme est généralement sphérique, plus ou moins allongée, sa couleur varie du jaune clair au violet foncé (couleur prune).

La définition provient de wikipédia.

pourpier :


Plante à feuilles épaisses et à tige couchée, que l’on cultive comme plante potagère ou comme plante décorative.

La définition provient de http://fr.wiktionary.org.

poudre de belle-dame :


ou poudre de belladone : (sa fleur a une corolle en forme de grosse clochette, de couleur brun violacé à jaune brun. La baie est charnue, globuleuse, de la taille d'un petit grain de raisin et de couleur noir brillant. La baie est dangereuse de par sa toxicité et de par les risques de confusions avec d'autres baies (myrtilles, cassis, par exemple)). Cette poudre est donc mortelle...

La définition provient de perso.wanadoo.fr/bruno.ciccone/belladone.htm.

potiron galeux d Eysines :


Ce fruit d'on l'apparense est neutre, n'est qu'une maison a insectes. il se distingue des autre au multiples petit trous creusé par les insectes à l'interrieur. il peut nottament être utilisé comme appas.

La définition provient de maycry.

potimarron :


Le potimarron est une variété de courge. Sa forme et son goût lui ont vallu le surnom de courge châtaigne. Autres appellations : Potiron dou d'Okkaido et courge de Chine.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org/.

pommier :


Arbre fruitier qui produit un fruit appelé pomme. Certaines légendes racontent qu'il y aurait des pommiers vivants sur l'île de Magdales et que ces derniers ont déjà tué à de nombreuses reprises ceux qui ont tenté de cueillir un de leur fruit juteux et savoureux. Ces fruits auraient des vertus protectrices et des pouvoirs spécifiques qui depuis toujours attirent les hommes et les animaux.

La définition provient de Sira67.

pomme de terre vitelotte noire :


sorte de pomme de terre qui a une couleur violette foncée

pomme de terre reine des sables :


Ce féculent de teinte rougeâtre, a la particularité de ne pousser que dans les endroits sec et aride comme le désert, et pourtant, il se trouve que c'est l'un des légumes le plus hydraté du potager actuel. Cette pomme de terre reste un mystère même pour les plus grands alchimistes.

La définition provient de Askorn.

pomme de terre ratte :


petite pomme de terre qui ont un gout particulier

pomme de terre cornes de gâtes :


gantlet d'ataque

La définition provient de ce gantlet muni de 3 pics sur le haut,.

pomme épineuse :


Nom commun de la datura-stramoine, grande plante(jusqu'à 1,5 de hauteur) à tige verte à violacée, avec de larges embranchements près de l'extrémité. Les feuilles sont alternes, simples, ovales - elliptique et longues de 7 à 20 cm. Le fruit est une capsule sèche, ovoïde, portant des pointes piquantes. Toutes les parties de la plante contiennent des alcaloïdes hyoscyamine, atropine et hyoscine (scopolamine). Les graines et les feuilles sont particulièrement riches de ces alcaloïdes. L'effet du baume des sorcières était basé principalement sur les extraits de pomme épineuse et de jusquiame. La plante possède une mauvaise réputation qui vient des premières époques de l’Histoire Indienne et Russe. Les voleurs utilisaient les graines moulues, mélangées à de l’eau et les donnaient aux victimes choisies avant de les voler. Une recette similaire était utilisée par les membres d’une ancienne organisation religieuse indienne, nommée « thugs », qui tuait au service de la Déesse destructrice Kali. Le nom générique de la pomme épineuse, Datura, est mentionné dans les premiers écrits Sanskrits comme suit : dhustura ou dhatura. Les anciens docteurs chinois prescrivaient la plante et d’autres espèces liées sous le nom de man-to-lo pour leurs effets sédatifs. Dans la pharmacopée chinoise, les fleurs sèches du Datura metel sont officiellement prescrites et utilisées comme traitement antispasmodique, antiasthmatique et anesthésique. Les prêtres d’Apollon à Delphes de la Grèce antique prenaient de petites quantités de feuilles pour obtenir l’inspiration au cours du rituel pour prophétiser. En 38 avant J.C., les soldats de l’armée de l’empereur romain Antoine mangeaient certaines plantes pendant leur retraite des champs de bataille et perdaient le contrôle de leurs sens. La même chose arriva aux soldats américains près de Jamestown en 1676. En plus d'effets sur le système nerveux, l’empoisonnement par datura à haute dose est accompagné d’une soif, de la dilatation des pupilles, d’une bouche sèche, d’une rougeur de la peau, de nausées, d’un pouls rapide, de maux de tête, d’une température élevée et d’une forte pression sanguine. Ceci pouvant aboutir à des convulsions, au coma ou à la mort.

La définition provient de http://www.le-sidh.org/site/index_article_288.html revu par Sira67.

pomme :


Pommes: issues du pommier mouvant poussant dans la forêt hantée, elles fonctionnent comme des rations normales et rassasient le joueurs fatigué.

La définition provient de Propre au dictionnaire du jeu Magdales.

poivron corne de taureau :


Ce poivron très particulier de part sa forme longue, courbé et pointu, fait tout simplement penser à la corne d'un animal. Au niveau culinaire, il peu se manger cru lorsqu'il est éplucher et vidé (en accompagnement d'une salade par exemple) ou cuit. Dans un niveau médicinal, contrairement à l'original, ce légume peu parfois entrainer une perte de mémoire momentanée à cause de la faible quantité de toxine qu'il contient, mais quand on a que cela à se mettre sous la dent...

La définition provient de Askorn.

pois chiche :


Le pois chiche (Cicer arietinum) est une plante de la famille des Fabacées (ou légumineuses), voisine du petit pois mais d'un genre botanique différent. Il est cultivé dans les régions méditerranéennes et produit une graine comestible. Il détient un double record : haute teneur en glucides assimilables et pourcentage élevé en protéines végétales. C’est un pois de taille moyenne, rond et terminé en pointe. Il est très parfumé et conserve sa forme à la cuisson

La définition provient de wikipédia.

poireau perpétuel :


Le poireau est une plante potagère largement cultivé (QI de 150 !!) et consommé sans modération comme légume. Ses feuilles sont de couleurs vertes et la base de celles-ci jusqu'à l’extrémité du poireau (appelé « fût ») est blanc, c'est d'ailleurs cette partie la plus appréciée. Cette espèce est sans doute la plus lucrative puisque comme son nom l’indique, ce légume pousse perpétuellement et donc sans fin, ni interruption, ni besoin d’entretient spécifique. Il fût une époque où le poireau perpétuel était considéré comme nuisible, envahissant petit à petit, tout le continent. Seul les mages Neucrasty purent stopper l’invasion.

La définition provient de Askorn.

poire :


La poire est constituée du réceptacle floral, le piridion, sur le plan botanique considéré comme un faux-fruit, à pépins issu du poirier commun, un arbre de la famille des Rosaceae sous-famille des Maloideae et genre Pyrus. Ce fruit est cultivé et apprécié sur magdales.

La définition provient de wikipédia et aurian.

poirée à cardes rouges :


La poirée est une plante herbacée, bisannuelle rustique, cultivée comme une plante annuelle pour ses feuilles. Celles-ci, de grande taille, souvent cloquées, ont un pétiole large et charnu qui peut être blanc, rouge, jaune... Le limbe varie du vert au rouge vineux. La tige florale apparaît la deuxième année, en été, de juillet à septembre. Elle peut atteindre 2 m de haut. Les fleurs sont réunies en longs pannicules au sommet ou à l'aisselle des feuilles. C'est une plante pollinisée par le vent. Les fruits, sortes de glomérules, contiennent plusieurs graines brunes et brillantes.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org.

platane :


Platanus est un genre d'arbres, les platanes, de la famille des Platanaceae qui comprend environ une dizaine d'espèces. La plus répandue est un hybride, le platane commun largement utilisé comme arbre d'alignement pour orner les places et les rues.

La définition provient de wikipedia.org.

plante royale :


Nom ancien du basilic (terme qui en grec signifie "plante royale"). Le nom provient de la grande estime que l'on portait à cette herbe, probablement originaire d'Iran ou d'Inde et arrivé en Europe via le Moyen-Orient. En Gaule, les cueilleurs de cette plante sacrée devaient se livrer à des rituels stricts de purification : se laver la main qui cueillait dans l’eau de trois sources différentes, revêtir des vêtements propres, se tenir à l’écart de personnes impures (femmes en période de menstruation) et ne pas utiliser d’outils en métal pour couper les tiges. Elle était considérée comme une plante sacrée car on lui prêtait le pouvoir de guérir les coups et blessures, surtout les plaies d’arquebuse. Elle entrait donc dans la composition de l’eau rouge vulnéraire. La plante royale est utilisée en cuisine comme plante aromatique. En phramacopée elle est employée sous forme d'infusion, de poudre, d'essence, d'oenolé et de cataplasme pour ses vertus sédative, antispasmodique des voies digestives, diurétique, antimicrobienne, contre l'indigestion et en tant que vermifuge.

La définition provient de <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilic_(plante)"> sur wikipedia.org </a> résumé par Sira67.

plantain corne de cerf :


Corne-de-cerf, en termes de Botanique, est le nom de diverses plantes, et particulièrement d’une Variété de Cochléaria, de la famille des crucifères, dont les feuilles sont divisées à peu près comme le bois du cerf, et aussi d’une espèce du genre plantain.

La définition provient de http://fr.wiktionary.org.

pistachier :


arbre ou arbrisseau résineux comprenant diverses espèces; le pistachier vrai ou cultivé qui produit la pistache, le pistachier térébinthe ou le pistachier lentisque

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

pin :


Arbre (ordre des Conifères, famille des Abiétacées) représenté par cent vingt espèces environ, répandues dans les régions tempérées et froides de l'hémisphère nord et qui se caractérisent généralement par un tronc rectiligne, par des rameaux disposés en pyramide, par des feuilles persistantes, rigides, aciculaires, réunies dans une courte gaine membraneuse et par des fleurs monoïques &#8722;les fleurs mâles en chatons d'écailles portant chacune deux sporanges au pollen abondant, les fleurs femelles en cônes d'écailles portant chacune deux ovules.

La définition provient de sur internet.

piment d&apos;Espelette :


Ce piment particulièrement fort et rouge, provient d'une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine: l'Espelette. Très apprécié pour mettre un peu de piquant dans la marmite, il faut néanmoins ne pas trop en abusé au risque de perdre des tours au WC ...

La définition provient de Askorn.

picotin :


mesure de capacité pour la ration d'avoine d'un cheval.

La définition provient de dictionnaire.sensagent.com.

peuplier :


arbre élevé de forme élancé, au bois blanc et au feuillage caduc très mobile d'un vert pâle qui crôit rapidement dans des lieux humides.

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

petite pimprenelle :


La particularité de cette plante ne poussant que sur sol calcaire, est que ses feuilles ont le goût de concombre; très bien accommodé avec une salade.

La définition provient de Askorn.

persil à grosse racine :


Le persil est une herbe condimentaire à feuilles vertes plus ou moins découpées. Le persil n'est vraiment productif qu'en sol très fertile, léger et quelque peu humifere. Les feuilles du 'persil à grosse racine' s'utilisent comme le persil commun, en tant qu'assaisonement ou garniture de plat. Sa racine blanchâtre est charnue, longue d'environ 15 cm, à la chair ferme et au goût très agréable ressemblant à la fois au céleri rave et au panais. La culture du persil à grosses racines semble très répandue en Allemagne, Pologne, Russie et Hollande depuis le XVIe siècle. En France, elle ne date que du XVII e siècle ou elle est propagée, il faut attendre le siècle dernier pour que le persil à grosses racine devienne un légume d'hiver utilisé comme la carotte et le panais.

La définition provient de sources diverses compilées par Sira67.

pavot somnifère :


Le pavot somnifère est une plante herbacée annuelle pouvant atteindre 1,5 mètre de hauteur. Les feuilles glabres, sont vert glauque, tandis que la tige est recouverte de poils. La fleur comporte 4 pétales de couleur variable suivant les variétés (blancs, violacés, roses...) L'androcée (organes mâles de la fleurs) est formé de nombreuses étamines noires. Le fruit est formé d'une volumineuse capsule sphérique renfermant de très nombreuses graines noirâtres de très petite taille. Toute la plante laisse échapper un latex blanc si on l'incise, cette substance en séchant formera l'opium. Le pavot est connu de l'homme depuis plusieurs millénaires. Son intérêt est double : alimentaire et médicinal et peut être même religieux. En effet, on utilise non seulement les graines du pavot (encore aujourd'hui, la graine est très populaire en Europe Centrale et en Orient pour la confection de pains et de pâtisseries), mais aussi l'huile (huile d'oeillette) qu'on extrait de la graine d'une variété de pavot, dite pavot noir. Les propriétés médicinales, elles, sont connues également depuis fort longtemps, elles sont dûes à la présence de très nombreux alcaloïdes dans la plante, dont les plus importants sont la morphine, la codéine, la noscapine et la papavérine. De nos jours la culture licite du pavot permet d'en extraire la morphine à partir de l'opium et de plus en plus à partir de la paille de pavot. La morphine est ensuite majoritairement transformée en codéine. L'héroïne est quant à elle produite par hémisynthèse à partir de la morphine. Toute comme la plante, les effets du pavot sont connus depuis fort longtemps. On utilisait jadis la capsule elle même ou l'opium (obtenu par incision de la capsule encore verte et par séchage du latex ainsi obtenu au soleil). Les propriétés narcotiques et antalgiques du pavot sont utilisées depuis des millénaires et la morphine et ses dérivés restent de nos jours des médicaments majeurs dans le traitement de la douleur. A noter également qu'on a utilisé par le passé l'elixir parégorique ou teinture d'opium benzoïque comme antidiarrhéique (usage pratiquement abandonné aujourd'hui), il s'agit en fait de l'exploitation en thérapeutique d'un effet secondaire bien connu des morphiniques : la constipation (les morphiniques sont également émétisants). De nombreux alcaloïdes ont également des propriétés antitussives (codéine, noscapine) et sont couramment utilisés dans des sirops pour la toux. La toxicité de la plante reste anecdoctique, cependant certains accidents restent à déplorer, notamment chez les enfants auxquels les nourrices d'autrefois administraient des infusions de capsules de pavot pour les faire dormir (d'ailleurs le mot pavot, vient d'un ancien mot celtique, "papa", qui veut dire bouillie, car on mélangeait le suc de la plante à la bouillie des enfants pour les endormir). L'opiomanie est aujourd'hui très marginale pour ne pas dire exceptionnelle dans les pays occidentaux. Cette pratique en provenance de la Chine a été importée dans les pays occidentaux vers la fin du XVIIIème siècle et s'est développée pendant tout le XIXème siècle jusqu'à ce qu'une législation répréssive y mette fin. L'opium était alors mangé (opiophagie) ou fumé dans des pipes.

La définition provient de http://perso.wanadoo.fr/bruno.ciccone/pavot.html relu par Sira67.

paulownia :


grand arbre d'ornement, originaire d'extrème orient dont les fleurs mauves ou bleues et odorantes apparaissent en mai avant les feuilles

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

patisson blanc :


Le patisson blanc est une courge à chair blanche, épaisse, ferme, légèrement farineuse, peu sucrée avec un goût de fond d’artichaut.

La définition provient de http://zoline.spaces.live.com.

pastèque :


La pastèque ou melon d'eau (Citrullus lanatus) est une plante herbacée de la famille des Cucurbitacées, originaire d'Afrique, largement cultivée pour ses gros fruits lisses, à chair rose, rouge, jaune, verdâtre ou blanche et à graines noires ou rouges. Le terme désigne également ce fruit.

La définition provient de wikipédia.

papaye :


La papaye est le fruit comestible du papayer (Carica papaya), un arbre originaire du Mexique. C'est une baie anguleuse ou arrondie à la pulpe comestible, pouvant peser à peu près un kilogramme ou plus et renfermant de nombreuses graines.

La définition provient de wikipédia.

panais demi-long de Guernesey :


Le panais est un légume au goût légèrement sucré, aussi appelé "parsnip". S'il se mange la plupart du temps chaud avec une béchamel, on peut très bien les manger crus aussi (mais ils sont alors beaucoup plus durs, et donc moins bons).

La définition provient de Aerindur.

palissandre :


Le palissandre est un bois très dense et très dur. C'est une matière souvent utilisée pour faire des sculptures puisque, malgré sa solidité, elle est assez facile à sculpter. Il peut provenir de plusieurs espèces du genre Dalbergia poussant dans les tropiques, notamment en Inde, en Amérique ou à Madagascar. Le palissandre est souvent utilisé dans la fabrication d'instruments de musique

La définition provient de wikipedia.org.

pak-choï :


autre nom du chou chinois. Le pak-choï ressemble à des blettes. Les tiges blanchâtres sont juteuses, croustillantes et de saveur douce. Les feuilles ont une couleur verte très soutenue et sont nervurées. Ce légume est une source importante de vitamine A et de potassium.

La définition provient de Sira67.

pain rond :


Le pain est fait essentiellement d'eau et de farine auquel nous rajoutons du sel et de la levure. Pétrie pendant de bonnes minutes, la pâte obtenue est ensuite façonné puis cuite selon la tradition de chaque boulanger. En tout cas, le pain que vous avez entre les mains ne semble pas mauvais et n'attend que d'être manger.

La définition provient de Askorn.

pêche :


La pêche est le fruit comestible produit par le pêcher (Prunus persica).PêcheLes pêches sont charnues, juteuses et sucrées, avec une chair jaune, blanche, ou rouge (pêche de vigne), une peau veloutée de couleur rose-carmin à rose-saumon ou brune chez les pêches de vigne, et un noyau dur, non adhérent.

La définition provient de wikipédia.

pérille verte :


La pérille verte ou "Shiso" est une plante alimentaire asiatique très envahissante poussant spontanément près de l'Himalaya. Elle est souvent comparé à de la menthe ou à du basilic qui est dû de son odeur à la fois anisée ou mélissée (de réglisse) et de cannelle et à son goût rappelant l'odeur. La pérille peut être consommée comme salade ou bien simplement haché et même nature.

La définition provient de Askorn.

pépino :


Le Pepino ou Poire-melon ou Morelle de Wallis (Solanum Muricatum) est une plante de la famille des Solanacées très populaire aux Îles Canaries et à Madère ainsi qu'en Australie et Nouvelle-Zélande. Il est originaire d' Amérique du Sud où sa culture était largement répandue avant la colonisation espagnole dans les vallées andines sous le nom Quechua Q'achan. C'est une plante vivace qui se reproduit aisément par bouturage ou par semis. Ses fleurs sont violettes et donnent de nombreux fruits jaune pâle striés de violet, au goût de melon dont le poids peut atteindre 1 kg. Leur teneur en vitamine C est importante: 29 mg par 100 g.

La définition provient de fr.wikipédia.org.

pé-tsaï :


autre nom du chou de Pékin, qu'il ne faut pas confondre avec le vrai chou chinois. Sa forme ressemble à celle de la laitue romaine, ses feuilles sont vert clair, fermes et dressées. Sa saveur est très douce, fine et croquante. Cru, le pé-tsaï se consomme en salade, cuit en soupe ou frit. Riche en vitamine A et C ainsi qu'en potassium, les médecins de Magdales recommandent son utilisation pour les problèmes d'intestins.

La définition provient de Sira67.

osier :


L'osier est le nom donné à plusieurs arbres ou arbustes du genre Salix (saule). L'osier est un matériau, constitué de rameaux souples des plantes ci-dessus (notamment l'osier du vannier), utilisé en vannerie.

La définition provient de wikipedia.org.

orne :


Le frêne à fleurs (Fraxinus ornus ), encore appelé orne ou ornier, est un arbre de la famille des Oléacées.

La définition provient de wikipedia.org.

orme :


Les ormes sont des arbres du genre Ulmus, famille des Ulmaceae ou Ulmacées atteignant une trentaine de mètres (et rarement 40 m), originaire de l'Europe occidentale et de l'Amérique du nord, dès le début de l'ère tertiaire, il y a 65 millions d'années. L'orme est un arbre de haute futaie, et fournit un excellent bois d'œuvre, pratiquement comparable au bois de chêne.

La définition provient de wikipedia.org.

orge :


Plantes à épis simples cultivée comme céréale. On peut en donner aux bétails, ils adorent!

La définition provient de Du larousse 2008 et complétée par tuthur.

oreille-de-souris :


ou piloselle épervière, c'est une plante vivace très commune des prés, bords de chemins, talus, dunes de sable, murs, etc La face supérieure de ses feuilles porte de longs poils blancs laineux souples et leur face inférieure est feutrée de blanc, d'où son nom populaire oreille de souris ^^. Cette plante médicinale produit des fruits plumeux ^^ (de plus en plus mignon). Des rumeurs prétendent que ces plantes ont la capacité de se transformer aussi bien en souris qu'en moineau...

La définition provient de sources diverses.

onagre bisannuelle :


Plante à tige dressée, anguleuse de 1 à 1,20 m. Ne poussant pas au dessus de 700 m d’altitude. Porte de grandes fleurs couleur jaune soufre. Sur la tige se trouvent de nombreux fruits. L’Onagre bisannuelle pousse généralement au soleil ou à la mi-ombre. Pousse sur des sols assez sablonneux.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org.

olivier :


arbre appartenant à la famille des oléacées, au tronc noueux, à petites feuilles persistantes de forme ovale-lancéolée d'un vert foncé au-dessus, et argenté au-dessous, dont le fruit est une drupe comestible et oléagineuse

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

oignon patate :


gros ognon qui ont la forme d'une patate

oignon jaune des Cévennes :


Oignon de garde de couleur blanc nacré à cuivré, au bulbe de grande taille de forme arrondie à losangique, d'aspect brillant, aux tuniques fines et translucides. Les écailles sont épaisses et leur chair est blanche, moyennement ferme et juteuse. Consommé cru, il a un aspect brillant, une chair craquante et juteuse, une absence de piquant et d'amertume. Dégusté cuit, il conserve sa brillance et devient translucide, onctueux, juteux et sucré sans amertume avec des arômes de châtaigne et de grillé.

La définition provient de http://www.inao.gouv.fr.

oignon géant :


un oignon est le bulbe d'une plante. il peut etre de plusieurs couleurs ( blanc, violet ... ) il en existe de plusieurs sortes, des petits (environ de 4 centimetre de diametre ) et des gros (qui peuvent aller de 6 cm de diametre a 14 cm environs ) un oignon geant est un très gros oignon

oignon de catawissa :


Oignon ressemblant à une très grande ciboule prolifère, c'est-à-dire produisant de petits bulbes au lieu de fleurs à la manière de l'ail.

La définition provient de forum.lixium.fr.

oca du Pérou :


Plante originaire des plateaux andins (Pérou et Bolivie) de la famille des oxalidacées. La plante produit des tubercules de la taille d'un oeuf de pigeon de couleurs jaune ocre et rouge. Ses tubercules au goût proche de la pomme de terre et de l'oseille se consomme cuites comme les pommes de terre. Ses feuilles peuvent être consommées comme l'oseille en salade.

La définition provient de sources diverses résumées par Sira67.

noyer :


Le noyer (Juglans) est un genre de plantes appartenant à la famille des Juglandacées, originaire des régions tempérées et chaudes principalement de l'hémisphère nord (Eurasie, Amérique du Nord).Son fruit est la noix

La définition provient de wikipedia.org.

nori :


Le nori est une algue rouge séchée utilisée dans la cuisine japonaise notamment dans l'élaboration des makis et des temakis. Pour autant, lorsqu'elle sèche, la couleur rouge s'estompe. On distingue alors deux types d'algues : les noires, et les vertes. Sous sa forme grillée, elle est utilisée en petites feuilles dans les r&#257;men, et accompagne de très nombreux plats sous forme de très fines lamelles

La définition provient de wikipédia.

noix de coco :


La noix de coco est le fruit du cocotier (Cocos nucifera), un des représentants de la famille des palmiers ou Arécacées.Le fruit complet fait jusqu’à 30 centimètres de diamètre. Il comporte un extérieur lisse de couleur vert clair lorsque le fruit n'est pas mûr, tirant sur le brun à maturité. En dessous il y a une épaisse couche, brune et résistante, de fibres ligneuses caractéristique habillant le fruit tel qu'il est présenté en magasin. La taille habituelle de cette partie est de 5 à 15 centimètres. La couche interne du fruit, blanchâtre, est comestible. La noix de coco est riche en oligo-éléments et possède une bonne valeur nutritive.

La définition provient de wikipédia.

noix :


La noix est un fruit à coque. Elle est produite par le noyer, arbre de la famille des juglandacées originaire de l'ancien monde. Sur le plan botanique, le fruit du noyer est une drupe, fruit charnu à noyau, dont la partie charnue, le brou, est inconsommable. La noix est en fait le noyau sec de cette drupe.La noix se présente sous forme d'une coquille, ou coque, qui est l'endocarpe lignifié. Cette coque qui mesure de quatre à cinq cm de long sur trois à quatre cm de large, se sépare en deux

La définition provient de wikipédia.

navet-du-diable :


L'un des noms communs de la Bryone dioïque, plante herbacée dioïque, volubile s'accrochant sur tout support grâce à des feuilles transformées en vrilles. C'est une plante pérenne par une racine pivotante en forme de navet (d'où le nom de navet du diable). La tige est carrée, poilue. Les feuilles sont molles, palmatilobées (forme de la feuille de courge), poilues. Les fleurs mâles et femelles sont portées par deux plantes différentes. Une corolle blanche, à grosses étamines jaunes est remarqué chez le plant mâle, un très gros ovaire infère vert chez la fleur femelle. Le fruit orange, puis rouge à maturité est juteux. Le jus est vésiquant. Les graines sont noires. Les fruits tombent difficilement de la plante alors que les feuilles ont disparu depuis longtemps. La plante est très vénéneuse. Elle contient dans toutes ses parties, mais surtout dans la racine et les fruits des saponines (bryonine) et des des hétérosides triterpéniques, dont la bryonidine et des curcurbitacines. Elle peut provoquer par simple contact cutané des dermites, plus ou moins irritées. L'ingestion de parties de la plante (baies, racine) provoque des vomissements, de la diarrhée et peut avoir des conséquences graves (délire, crampes...). L'absorption de quelques dizaines de baies, attrayantes par leur couleur, suffirait à provoquer la mort d'un enfant. La Bryone dioïque a été utilisée dans la médecine populaire comme purgatif drastique et comme remède contre les rhumatismes, non sans inconvénients. On utilise parfois la plante pour garnir les tonnelles grâce à sa végétation exubérante. Jusqu'au Moyen-Âge, on sculptait des formes humaines dans les épaisses racines de bryone, qui jouaient le même rôle que celles de Mandragore, réputées pour leurs propriétés magiques.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org/wiki/Bryone et http://chezmarie.nuxit.net/plantes/bryone.htm revu par Sira67.

navet :


Le navet est une plante herbacée de la famille des Brassicacées, cultivée comme plante potagère pour sa racine charnue, consommée comme légume. Le terme désigne aussi ce légume. Le navet est une plante herbacée bisannuelle qui émet une tige florale de 80 cm de haut environ la deuxième année. Les feuilles sont entières, oblongues, les fleurs sont jaunes. La racine est charnue et très variable dans sa forme : sphérique, allongée, plate..., et dans sa couleur : jaune pâle, blanche, noire, bicolore rose-blanc...

La définition provient de wikipédia.

myrtille :


Les myrtilles sont des fruits produits par diverses espèces du genre Vaccinium (famille des Ericaceae). Ce sont de petites baies de couleur bleu-violacé à la saveur douce et légèrement sucrée. À l'origine du nom et principalement, il s'agit de Vaccinium myrtillus, la myrtille commune, mais l'appellation peut également se rapporter à Vaccinium uliginosum, la myrtille des marais et à plusieurs espèces américaines dont certaines sont cultivées

La définition provient de wikipédia.

morelle noire :


Plante herbacée de la famille des Solanacées à fruits toxiques contenant de la solanine. Elle est toutefois beaucoup moins toxique que d'autres plantes de la même famille, comme la Belladone, et dans certains pays on confit ses fruits dans le vinaigre pour s'en servir comme condiment à la façon des câpres.

La définition provient de <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Morelle_noire"> sur wikipedia.org </a> résumé par Sira67.

mimosa :


plante dicotélycone de la famille des légumineuses et de la sous famille des mimosées;arbrisseau ou arbre des régions chaudes, à feuilles composées bipénnées et dont les folioles se rétractent au moindre attouchement à petites fleurs groupées en épis de couleur rose ou blanche

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

millet :


Millet est un terme générique qui désigne plusieurs espèces de plantes de la famille des Poacées (graminées). Ce sont des céréales vivrières, à très petites graines, cultivées principalement dans les zones sèches, notamment en Afrique et en Asie. Elles sont souvent appelées aussi mil. Millet sans autre précision désigne souvent le millet commun, mais le millet le plus cultivé est le « millet perle ».

La définition provient de wikipédia.

metulon :


fruit exotique qui ressemble a un ananas vert. Autrement appelé concombre du kenya.

manteau-de-Notre-Dame :


Autre nom de l'Alchémille, plante magique des alchimistes du moyen âge pour la préparation de l'élixir de longue vie et de la pierre philosophale. Cette plante avait la réputation de rendre aux femmes la beauté perdue. Elle combat un grand nombre de troubles spécifiques à la femme. Ainsi, "Glissée dans le matelas elle favorise la fécondité du couple" et "Un linge trempé dans une décoction et appliqué sur les mamelles des femmes qui les ont lâches et molles les endurcit et les affermit".

La définition provient de définition sur wanadoo.fr revue par Sira67.

manioc :


Le manioc (Manihot esculenta) est un arbuste vivace de la famille des Euphorbiacées, originaire d'Amérique du Sud, en particulier du Plateau des Guyanes (région s'étalant sur le Vénézuéla, la Colombie, le Guyana, le Suriname, la Guyane et le Brésil) et peut-être de Bolivie. On rencontrerait le plus grand nombre de variétés dans la région des Guyanes. Il est aujourd'hui largement cultivé et récolté comme plante annuelle dans les régions tropicales et subtropicales. On consomme généralement ses racines tubérifiées riches en amidon,

La définition provient de wikipédia.

mangue :


La mangue est le fruit tropical du manguier, de la famille de anacardiacées. C'est un grand arbre originaire des forêts de l'Inde et de la Birmanie où il pousse encore à l'état sauvage. Cet arbre, le Mangifera indica, au feuillage persistant, dense et vert foncé, à la fructification généreuse est vénéré par les hindous. La forme de son fruit est la base du motif cachemire.

La définition provient de wikipédia.

mandragore :


La mandragore est une plante dont les racines fourchues ressemblent à une forme humaine. Des légendes disent que la première mandragore est le fruit d'une semence humaine dans le sol. Ses racines possèdent des dons curatifs.

La définition provient de Frère Yiquan.

mûrier :


arbre des moracées à feuilles alternes stipulés, à fleurs unisexuées réunis en inflorescence compactes à fruits comestibles réunis en infrutescence, à latex limpide et dont certaines variétés ont été introduites en france, notamment pour l'élevage des vers à soies

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

mélèze :


On appelle « mélèze » divers arbres des régions tempérées de l'hémisphère nord. Ils font partie de la famille des Pinaceae. Ils atteignent facilement 20-45 mètres de haut.

La définition provient de wikipedia.

lis de la vallée :


Autre nom du muguet, plante vivace, qui se multilpie dans les sous-bois grâce a son rhizome traçant. Chaque brin de muguet (ou hampe) est entouré de deux feuilles. Les fleurs sont toutes disposées du même côté de la hampe. En automne, le muguet donne des fruits sous la forme de petites baies rouges. Le muguet est une plante toxique (présence d'hétérosides cardiotoniques, entre autres la convallatoxine). Comme beaucoup d'autres plantes toxiques, à dose adéquate elle a des propriétés pharmacologiques, et a été utilisée dans le traitement de maladies cardiaques particulières. Mais c'est en parfumerie qu'elle est surtout connue, même si elle y est rarement utilisée sous sa forme naturelle. Dès le XVIe siècle, le muguet était un parfum apprécié, notamment des hommes, puisque le terme muguet a servi à désigner jusqu'au XIXe siècle un jeune homme élégant. Aujourd'hui on l'utilise dans les parfums féminins comme note de cœur, mais sous forme synthétique, le terpinéol (ou terpinol) étant un excellent succédané.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org/wiki/Muguet_(fleur) revu par Sira67.

lin :


Le lin cultivé (Linum usitatissimum) est une plante annuelle de la famille des Linaceae cultivée principalement pour ses fibres, mais aussi pour ses graines oléagineuses. Les fibres du lin permettent de faire des cordes, du tissu, ou plus récemment des charges isolantes pour des matériaux de construction. Les graines sont utilisées pour produire de l'huile et des aliments pour animaux.

La définition provient de wikipédia.

lilas :


Les lilas sont des arbrisseaux de couleur mauve. Très apaisant à sentir et considérés par beaucoup comme honorant, ils ne poussent qu'en milieu ensoleillé, où il fait bon vivre comme dans les campagnes.

La définition provient de Askorn.

lentille :


La lentille cultivée (Lens culinaris) est une espèce de plante dicotylédone annuelle appartenant à la famille des Fabaceae ou légumineuses, largement cultivée pour ses graines comestibles riches en protéines.Les fruits sont des gousses renfermant deux graines rondes aplaties. Les lentilles font partie des légumes secs appréciés

La définition provient de wikipédia.

larix :


Larix est un genre d'arbres originaires des régions tempérées en altitude, de l'hémisphère nord. Il fait partie de la famille des Pinaceae. Les espèces sont couramment appelées « mélèzes ».

La définition provient de Flora of North America.

lambruche :


Nom vulgaire donné à des ceps de vigne croissant spontanément et sauvages.

La définition provient de dictionnaire.sensagent.com.

laitue verte du Puy :


une sorte de salade qui vien d'auvergne de la chaine des Puy

laitue sucrine :


Ce sont des laitues au feuillage épais et qui résistent bien à la chaleur. Elles sont croquantes et très savoureuses.

La définition provient de http://www.jardineriepasero.com.

laitue feuille de chêne rouge :


une laitue feuille de chêne rouge est une variété de laitue, la laitue est une variété de salade, cette laitue est rouge,violette, elle a la même forme que la salade feuille de chene

laitue Celtuce :


Les Grecs et les Romains cultivaient la laitue comme salade qu'ils consommaient après un soupé agrémenté avec de la roquette pour relevé le goût. D'après eux, la laitue Celtus favorisait le sommeil.

La définition provient de Askorn.

kiwi :


Le kiwi est une baie comestible produite par différents cultivars d'Actinidia deliciosa ou chinensis et leurs hybrides. Sa pulpe verte, fibreuse et sucrée, entourée d'une peau duveteuse (poilue), contient une centaine de minuscules graines noires comestibles. Le kiwi est une source de vitamine C, mais aussi de vitamine A et E, de calcium, de fer et d'acide folique.

La définition provient de wikipédia.

kelp :


Kelp est un mot anglais servant à désigner différentes espèces de grandes algues ou algues dites « géantes ». En français, on tend à réserver le mot kelp pour désigner les algues géantes des côtes nord-américaines du Pacifique, néo-zélandaises ou sub-antarctiques qui forment de véritables forêts sous-marines, depuis le fond de la mer jusqu'à la surface, généralement dominées par l'espèce Macrocystis pyrifera ou par Nereocystis luetkaena. Le mot kelp peut alors désigner en français, soit l'algue elle-même, soit le milieu naturel particulier formé par les peuplements d'algues géantes

La définition provient de wikipédia.

joubarbe des toits :


Son nom de famille: Crassulacée. Cette plante forme des rosettes de feuilles "grasses" ayant la forme de petits artichauts, d'où s'élèvent en été des inflorescences portant des étoiles roses. On attribue à cette plante des propriétés surnaturelles: elle est censée protéger de la foudre et des maléfices des sorciers. Pour cela on doit la planter sur le faîte des toits. Oh, et ses feuilles sont très tendres en salade.

La définition provient de sources diverses.

ivraie enivrante :


Plante herbacée annuelle de la famille des Poacées, qui est une mauvaise herbe, redoutée principalement dans les champs de céréales. L'ivraie enivrante est une plante annuelle à tiges dressées de 60 cm à 1 m de haut formant de grosses touffes, dont l'aspect général est très voisin de celui du ray-grass d'Italie. Cette espèce est originaire des régions tempérées et chaudes de l'ancien monde. C'est une plante messicole, qui s'est répandue dans toute l'Europe avec la culture du blé car elle suit un cycle biologique très proche et mûrit en même temps, et ses graines ont une taille proche de celle du grain de blé. Cette espèce accompagnait traditionnellement le bleuet et la nielle. L'ivraie enivrante est une plante toxique à cause de ses grains souvent infestés par un champignon, Endoconidium temulentum Prill. & Delacr., et contenant de ce fait un alcaloïde, la témuline, aux propriétés narcotiques et enivrante(proche de celle du LSD). Des empoisonnements se produisaient autrefois chez l'homme quand la farine de blé était contaminée par des graines d'ivraie, mais cela a disparau de nos jours avec la mécanisation de l'agriculture. Les animaux de pâture peuvent également être empoisonnés par cette plante. Au Moyen-Age, l'ivraie enivrante faisait partie des plantes servant à aromatiser la bière. L'ivraie enivrante, Lolium temulentum, est la seule graminée dont les graines sont toxiques pour l'homme. Consommée en petite quantitée, elles induisent des effets comparables à l'ivresse, d'où son nom populaire.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org/wiki/Ivraie_enivrante complété par Sira67.

igname :


L’igname est un nom générique s’appliquant à plusieurs plantes appartenant à une vingtaine d’espèces du genre Dioscorea, famille des Dioscoréacées, cultivées dans toutes les régions tropicales du globe, dans un but alimentaire, pour leurs tubercules riches en amidon. Le terme désigne aussi le tubercule lui-même consommé comme légume. En Amérique du Nord et au Québec, ce qu'on appelle igname est souvent en fait une patate douce.

La définition provient de wikipédia.

if à baies :


Plante qui se rencontre sur les sols meubles et calcaires, en plaine et jusqu'à 1400 mètres d'altitude. L'if à baies est un arbre à croissance lente, atteignant 15 à 20m mais restant le plus souvent arbustif, à couronne de forme variable souvent conique. Le tronc se ramifie dès la base. L'écorce brun-rouge puis gris-brun se détache par plaques. Hormis la pulpe de son fruit, toute la plante est toxique, même sèche. Son principe actif est un alcaloïde, la taxine mais on trouve également des traces de taxicatine (glocoside à action cardiaque) et de l'acide cyanhydrique. Les doses léthales sont faibles, 100 à 200g de feuilles ingérés par un cheval ou un ovin pouvant suffire à les tuer, 30g pour les volailles ou un chien. Le poison s'attaque aux systèmes nerveux, cardiovasculaire et digestif. L'if à baies était autrefois utilisé comme poison de flèches.

La définition provient de <a href="http://www.vegetox.envt.fr/Monographies-html/Ifabaie.html"> sur vegetox.envt.fr </a> résumé par Sira67.

if :


Vous êtes à la recherche de l'arbre le plus mortel trouvé à ce jour? N'aller pas plus loin, l'If est fait pour vous!! remarque: Seul la pulpe de la baie est comestible.

La définition provient de Askorn.

herbe-du-bon-soldat :


Nom commun de la benoîte, plante vivace, à racine traçante, fibreuse, brunâtre. Sa tige, de 50 cm environ, est dressée, grêle, presque fragile, peu ramifiée, légèrement velue, rêche. Les feuilles à la base sont longuement pétiolées, velues, composées de 5 ou 7 folioles, dont la terminale, beaucoup plus grande, est profondément divisée en 3 lobes arrondis et dentés; celles de la tige, plus haut, sont composées de 3 folioles inégales, lancéolées et très dentées. Les fleurs, jaune, sont petites, solitaires et terminales. Le fruit est constitué par une réunion d'akènes velus, surmontés d'une longue pointe terminée en crochet. la plante ne pousse pas à plus de 1300 mètres d'altitude. La racine, qui doit son nom au vieux français "benoît" (béni) possède des propriétés de purification, à condition de l'arracher en prononçant des prières et de porter des gants ayant touché une statue de la Vierge, sinon on s'expose à être ensorcelé. Pour savoir si les lieux qu'ils exorcisaient, notamment avec un encens spécial, étaient réellement assainis, les prêtres inquisiteurs de Grande Bretagne jetaient le rhizome de l'herbe bénite sur du charbon de bois. "Si la racine rôtissait normalement, tous les démons avaient définitivement déguerpis. S'il restait encore quelques acharnés, tapis dans les recoins, le rhizome gémissait, entrait en convulsions et poussait même des cris". Les principes actifs que contient la plante sont les suivants : une huile essentielle, du tanin, un glucoside et une substance amère. La plante possède des propriétés astringente, tonique, anti-inflammatoire, antiseptique, fébrifuge et stomachique, ce qui la rend utile pour combattre les diarrhées, les hémorragies, les pertes blanches, la fièvre, les douleurs d'estomac et l'aérophagie. A doses excessives, la benoïte peut occasionner des nausées et des vomissements.

La définition provient de http://chezmarie.nuxit.net/plantes/benoite.htm revu par Sira67.

herbe-des-vierges :


L'un des noms communs de l'absinthe, plante de la famille des composées ou Astéracées. L'amertume de l'absinthe lui a valu son nom : absinthe vient du grec "apsinthion" qui veut dire : imbuvable. L'absinthe est anti-spasmodique, emménagogue, fébrifuge, tonique, vermifuge. Les propriétés médicinales de l'absinthe sont connues depuis l'Antiquité. On lui louait les capacités de stimuler l'appétit et de favoriser la digestion, de régulariser les règles. A doses élevées le pollen est allergisant. Son abus, ou un usage trop prolongé, peut conduire à l'épilepsie. L'une des principales utilisation de l'absinthe est la fabrication de liqueur, dont l'abus peut provoquer des intoxications. De l'absinthe infusée avec de la tanaisie, de la camomille et du sucre est un excellent vermifuge. On utilisait aussi les feuilles d'absinthe en décoction comme répulsif pour les rongeurs et les insectes.

La définition provient de definition sur blog.france3.fr résumé par Sira67.

herbe-des-eunuques :


Autre nom de la laitue vireuse, appelé aussi "opium de laitue" du fait de son latex qui se solidifie à l'air à la manière de l'opium Fut soupçonnée d'entrer dans la composition des onguents des sorcières. Aurait des propriétés anaphrodisiaque (qui éteint le désir amoureux de l'homme). L'herbe-des-eunuques favorise les ambiances calmes et devrait être plantée près des habitations.

La définition provient de définition sur wanadoo.fr revue par Sira67.

herbe-aux-vers :


C'est une grande plante, aromatique, aux tiges érigées, aux feuilles pennatilobées, aux segments dentés, aux fleurs jaunes, constituées de fleurons tous identiques, groupées en capitules en forme de boutons. Elle a des propriétés insectifuges, efficaces contre les mites, les puces, les punaises. Etant efficace contre les punaises, elle l'est aussi contre les orcs à odeur semblable. ! : très toxique à dose élevée.

La définition provient de capitulaire De Villis ( début du IXe siècle).

herbe-aux-verrues :


ou chélidoine: Plante Médicinale utilisée en usage interne contre les problèmes digestifs comme les spasmes et en usage externe contre les verrues (Attention lors d'absorption de la plante fraîche de chélidoine, des effets secondaires de type dépression du système nerveux ou intoxication peuvent apparaître.)

La définition provient de http://www.creapharma.ch/chelidoine.htm.

herbe-aux-mille-troux :


Nom commun du millepertuis perforé, plante herbacée vivace de la famille des Clusiacées selon la classification classique (ou des Hypéricacées selon la classification phylogénétique). Les poches sécrétrices transparentes présentes sur le limbe des feuilles allongées donnent l'impression de multiples perforations, particularité à l'origine du nom de millepertuis qui signifie mille trous. L'herbe aux mille troux est une plante sauvage, héliophile et calcicole. Les bords des chemins, les lisières de forêt, prairies et talus secs, clairsemés et calcaires constituent ses habitats préférés. Le millepertuis craint l'ombre et l'humidité. L'usage médicinal du millepertuis remonte à au moins 2400 ans, date où Dioscoride le préconisait dans ses ordonnances. Depuis des millénaires, le millepertuis est en effet connu en médecine pour ses effets antidépresseur (du principalement à l'hyperforine en usage interne et au long cours), vulnéraire, émollient et adoucissant cutané (en usage externe et immédiat). Autrefois, les fleurs de millepertuis servaient, par cuisson dans l’huile, à la préparation de l’huile de millepertuis qui était renommée pour le traitement des brûlures et des contusions. La pharmacologie moderne redécouvre seulement une à une, l'ensemble de ses effets thérapeutiques notamment antivirales (propriétés autrefois appelés "vertus"...).

La définition provient de http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypericum_perforatum résumé par Sira67.

herbe-aux-gueux :


Autre nom de la clématite, liane atteignant 15 à 20 m de long et 4 cm de diamètre. Son parfum semblable à celui de l'aubépine. Inflorescence de petites fleurs blanchâtres : 4 à 5 sépales poilus sur les 2 faces. Feuilles pennées dont les pétioles s'enroulent en vrilles. Le fruit est un akène surmonté d'une longue aigrette plumeuse couronnant tout l'hiver les buissons de masses cotonneuses. Cette plante est très commune dans les bois, les haies, les broussailles, s'élève jusqu'à 1800 m. La macération des feuilles dans de l'huile était réputée contre la gale dans l'Antiquité. Il est cependant plus prudent de se méfier de la clématite et de ne l'employer que sur prescription médicale. Toxicité : plante irritante. Au XVIIIe siècle, les mendiants se frottaient le corps avec le suc pour déterminer des ulcères afin d'exciter la commisération, d'où le nom d'herbe aux gueux.

La définition provient de http://www.fleurs-des-champs.com/fic/fiches/f71.htm résumé par Sira67.

herbe-aux-chats :


La véritable herbe aux chats est l'espèce cataria. Cette plante dégage une odeur agréable de menthe qui attire les chats non pour la manger mais simplement pour s'y rouler ou se reposer en sa compagnie. Le Nepeta cataria porte des fleurs en épis de couleur blanc maculé de rouge, utilisées dans de nombreuses potions.

La définition provient de zibouline.

herbe-aux-cent-goûts :


Autre nom de l'armoise vulgaire (artemisia vulgaris), plante vivace à racine ligneuse, rampante et fibreuse. La tige, qui peut atteindre 1,5 mètre, est herbacée, cylindrique, striée, rougeâtre, un peu velue, dressée et rameuse. Les feuilles sont alternées, profondément lancéolées, découpées en segments, vert foncé dessus, blanches et cotonneuses dessous. Les fleurs jaunes sont groupées en petits capitules et disposées en petits épis axillaires dont la réunion constitue une longue panicule. Le fruit est ovale et lisse. L'Armoise se trouve abondamment à l'état sauvage, préférant malgré tout les terres légères et les expositions découvertes. C'est à Artémis, déesse lunaire des Grecs qui se confond avec la Diane des Romains, que l'armoise doit son nom savant et son nom courant qui n'est d'ailleurs qu'une déformation du précédent. Elle fut baptisée ainsi moins parce que la légende veut qu'elle ait été créée par cette divinité que parce qu'elle exerce une action identique à celle d'Artémis dont la mission principale, en dehors de la chasse, était de porter secours aux femmes dans leurs maladies, tant en régularisant leur cycle qu'en les assistant lors des accouchements. En somme, son nom - qui évoque la lune et la déesse protectrice du sexe dit faible - indique clairement ses utilisations essentielles et explique pourquoi, depuis Hippocrate, Pline et Dioscoride, elle est considérée comme la « plante féminine » par excellence. On lui attribua même longtemps des vertus magiques qui s'ajoutaient à ses indiscutables propriétés thérapeutiques. Par exemple, elle passait pour être un talisman contre la fatigue. Pline est le premier à le signaler dans son Histoire Naturelle en conseillant au voyageur d'en porter toujours un rameau sur lui et de nombreux siècles plus tard, on retrouve une suggestion parallèle dans un dicton français « Qui portera armoise par le chemin ne se sentira jamais las ». On croyait aussi qu'elle avait le pouvoir d'écarter la plupart des dangers qui menacent les pauvres humains. Celui qui a soin d'avoir toujours sur lui cette herbe, lit-on dans un des plus célèbres grimoires de sorcellerie "Les Secrets du Grand Albert", ne craint point le mauvais esprit, ni le poison, ni l'eau, ni le feu et rien ne peut lui nuire. De plus, si on en tient dans sa maison, le tonnerre ne tombera point dessus, ni aucun air venimeux ne l'infectera pourvu qu'on la mette à l'entrée. Au Moyen Age, elle entrait dans la composition des philtres propres à « dénouer l'aiguillette » et la tradition voulait qu'on en portât soit une couronne sur la tête, soit une guirlande autour de la taille pour danser devant le feu de la Saint-Jean, puis qu'on la jetât ensuite dans les flammes afin d'être immunisé contre la maladie pendant l'année à venir, d'où ses surnoms. Aujourd'hui encore, dans nos campagnes, court toujours ce vieux proverbe « Si tu connaissais les vertus de l'artémise, tu la porterais dedans ta chemise».

La définition provient de http://larodz.chez-alice.fr/plantes/armoise.html revu par Sira67.

herbe-au-somme :


ou jusquiame noire : Plante de 20 à 80 cm, à odeur nauséabonde, velue et visqueuse. Feuilles molles à grosses dents aiguës et profondes, les supérieures embrassant la tige et contenant une fleur. Corolle presque régulière, à 5 à 6 lobes, jaunâtre veinée de violet à gorge d'un violet-noir. Ses baies sont toxiques On l'associe beaucoup à la sorcellerie et aux rites religieux.

La définition provient de http://www.fleurs-des-champs.com/phototheque/fiche_plante.php?code=139.

herbe-à-la-fièvre :


Parmis ses noms communs on retrouve vigne de Judas et bourreau des arbres. Plante vivace à grosses racines charnues et longs rameaux herbacés poilus, volubiles et très flolifères. Vous pourriez être attiré(e) par ses jolies baies colorées, cependant une dizaine d’entre elles suffiraient à entraîner de graves troubles, voire votre décès.

La définition provient de pour de plus amples infos : http://nature.jardin.free.fr/1104/solanum_dulcamara.html.

herbe-à-la-femme-battue :


Plante herbacée, vivace par un tubercule noir en forme de navet, tige allongée, grimpante. La plante s'enroule sur tout support. Peut atteindre plusieurs mètres. Feuilles en coeur, terminées par une pointe fine non piquante; Les nervures sont non parrallèles. Fleurs vert-jaunâtres très discrètes en grappes. De nombreuses grappes de fleurs par plant d'où une fructification très abondante. Les fruits sont des baies rouges juteuses, de la grosseur d'un pois. Ces fruits ronds ou ovoïdes restent très longtemps (même après de fortes périodes de gel) sur des tiges depuis longtemps dépourvues de leurs feuilles. Cette plante contient comme substances toxiques des saponosides et les stérols suivants : campestérol, stigmastérol, ß-sistostérol. La toxicité se trouve essentiellement dans les baies et les tubercules et provoque des irritations des muqueuses et des troubles respiratoires, pouvant être mortelles. En remède populaire, la plante est utilisée pour son activité rubéfiante des parties souterraines soulageant rhumatisme et lumbago.

La définition provient de http://plantes.toxiques.free.fr/Pages%20plantes/Tamier.htm résumé par Sira67.

helléboré des Anciens :


Nom commun du verâtre blanc, haute plante atteignant souvent 1 m, aux grandes feuilles entières, ovales pointues, plissées et nervurées longitudinalement, odorantes. celles ci sont alternes, ce qui les différencie de celles de la grande gentiane dont les feuilles sont opposées. La hampe florale solitaire forme un épi terminal de nombreuses petites fleurs blanc verdâtre. L'hellébore des Anciens est une plante de montagne qui se rencontre dans les pâturages d'altitude, les près et prairies humides, les alpages, parfois dans les marais ou les forêts marécageuses. Il apprécie un sol calcaire, riche en azote. La plante entière est toxique. On l'utilisait dans l'antiquité pour empoisonner les flèches et poudre insecticide. Les troubles causées par une intoxication sont les suivants : irritation des muqueuses, vomissements, hypersudation, hypotension, dépression respiratoire, hallucinations et risque de mort.

La définition provient de http://jmgui.free.fr/au.plaisir.des.yeux/jardin.de.sorciere/fiches/fiche_17.htm et http://plantes.toxiques.free.fr/Pages%20plantes/Veratre%20blanc.htm résumé par Sira67.

haricot tarbais :


Variété d'haricots en grains.

La définition provient de Vivi31.

haricot Saint-Esprit à oeil rouge :


Variété de haricots en grains

La définition provient de Vivi31.

haricot flageolet à rame :


Plante grimpante que l'on consomme comme un légume. Elle se présente sous forme de gousses dans lesquelles se trouvent les ggraines.

La définition provient de Vivi31.

haricot dolique asperge :


Plante herbacée grimpante originaire d'Amérique du Sud et cultivé largement dans les zones tropicales et subtropicales, pouvant atteindre 3 à 4 mètres de hauteur. On appelle également cette plante "haricot kilomètre". Ces fruits sont des haricots d'un vert pâle pouvant atteindre 80 cm à 1 mètre de long. Chaque gousse contient une dizaine de graines réniforme de couleurs variées. Le goût des jeunes gousses consommées fraîches comme les haricots verts ressemble à un mélange de haricot et d'asperge. Les graines séchées sont parfois utilisées comme celle des autres haricots secs.

La définition provient de Wikipédia et divers.

haricot de Lima Panach :


Pratiquement inconnus en France, ces haricots sont très appréciés aux Amériques. Les gousses sont très larges et seules les graines se consomment à l&#8242;état frais ou sec, leur saveur est délicate, sucrée. Les haricots de Lima à rames ont du mal à mûrir sous le climat parisien, mais la variété naine, elle, est précoce et se récolte au bout de 75 jours de culture. Il est indispensable de semer ces graines en terre chaude, 18°C au moins.

La définition provient de http://www.graines-baumaux.fr.

hêtre :


Fagus (hêtre) est un genre d'arbre de la famille des Fagaceae. On compte une dizaine d'espèces de hêtres en Europe, en Asie et en Amérique. Son fruit est la faîne.

La définition provient de wikipedia.org.

hévéa :


L'hévéa (Hevea brasiliensis) est une espèce d'arbres, du genre Hevea, famille des Euphorbiaceae. On en extrait un latex qui est utilisé pour être transformé en caoutchouc.

La définition provient de wikipedia.org.

hélianti :


Plante originaire d'Amérique du Nord et cultivé en Europe depuis le début du XXe siècle. Proche du topinambour et du salsifis (l'un de ses autres noms est "salsifis d'amérique"), ses rhizomes sont utilisés en cuisine que ce soit crus en salade, ou cuits sautés ou en gratin.

La définition provient de sources diverses résumées par Sira67.

groseille :


Les groseilles sont des fruits acides (la variété rouge l'est bien davantage que la blanche). Pour cette raison, elle est généralement employée cuite et additionnée de sucre. On l'utilise en gelée (elle est très riche en pectine), en confiture, en pâtisserie (tartes ou tartelettes...) ou même en sirop

La définition provient de wikipédia.

grenadier :


arbre épineux à feuilles persistantes et luisantes, à fleurs écarlates et cultivé dans les pays chauds pour son fruit la grenade

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

grande ortie :


La grande ortie (Urtica dioica L.) est une ortie d'origine eurasiatique qui est aujourd'hui présente dans le monde entier. C'est une plante herbacée vivace de la famille des Urticaceae. Elle est d'abord connue pour les démangeaisons qu'elle provoque. C'est une plante rudérale, elle apprécie les sols riches en azote. Attention, ça pique!

La définition provient de http://wikipedia.org/ et Tuthur.

grand concombre :


un concombre est un légume de forme allongé et un grand concombre est une variété de concombre qui est plus grand que la norme

gourde massue longue :


La gourde ou calebasse est une plante de la famille des cucurbitacées cultivée depuis l'Antiquité. La forme allongée de l'espèce "massue longue" rappelle celle d'une massue. Ses utilisations sont multiples : consommé frais, le légume apporte de nombreuses vitamines et minéraux. Les médecins de Magdales la conseille donc particulièrement en soupe pour les personnes convalescentes. Séché, le fruit est suffisament solide pour être taillé en étui ou même en instrument de musique. Il peut aussi constituer à l'occasion une arme d'appoint efficace.

La définition provient de Sira67.

gouet tacheté :


Nom commun de l'arum maculatum, plante vivace de 20-50 cm, glabre. Les feuilles partent de la base, sont longuement pétiolées, engainantes à la base, à limbe en forme de fer de flèche à 2 oreillettes triangulaires écartées, aiguës au sommet, luisantes, vertes, parfois maculées de brun, caoutchouteuses au toucher. Les fleurs sont minuscules, les fleurs mâles et femelles sont disposées séparément en deux groupes denses, l'un au dessus de l'autre, à la base de la tige (spadice) renflée au sommet en une massue brune - rouge violacé et entourée d'une large feuille spécialisée (spathe) vert jaunâtre, parfois violacée, enroulée en cornet. L'inflorescence termine la tige unique partant du centre des feuilles. La floraison à lieu d'avril à mai. Les fruits sont des baies d'abord vertes puis rouges luisantes à maturité, globuleuses, réunies en un épi compact au sommet de la tige. La partie souterraine est une tige courte épaissie en un gros tubercule oblong. On trouve la plante essentiellement dans les bois et les haies. La plante renferme de minuscules raphides d'oxalate de calcium extrêmement irritants, ainsi qu'une essence âcre. Les fruits sont très riches en saponosides, responsables de leur toxicité. Les arums sont extrêmement irritants et rubéfiants. Le contact de leur suc avec les muqueuses ou les yeux est dangereux. L'ingestion d'une partie de la plante peut provoquer un oedème de la gorge pouvant entraîner la mort par asphyxie. Mais en général, leur saveur âcre, qui met plusieurs secondes à se manifester, empêchera d'en goûter plus d'une bouchée. Par contre, les fruits, d'un beau rouge corail à maturité, sont un peu sucrés au début, et se montrent attirant pour les enfants. Or ils sont très irritants et peuvent produire des troubles digestifs, nerveux et cardiaques parfois mortels.

La définition provient de http://users.teledisnet.be/web/fco01956/gouet.htm résumé par Sira67.

gombo :


Le gombo (Abelmoschus esculentus) est une plante tropicale à fleurs appartenant à la famille des malvaceae et originaire d'Afrique. Son fruit est une capsule de forme pyramidale récoltée verte et employée comme légume et comme condiment. Sa section transversale montre cinq cavités qui forment un parfait pentagone et contiennent chacune une graine. Sa peau est couverte d'un duvet soyeux.

La définition provient de wikipédia.

genêt :


Les genêts sont des arbustes appartenant à la famille des Fabaceae. Ce nom vernaculaire regroupe des plantes appartenant à différents genres : Cytisus, Cytisophyllum, Chamaecytisus, Genista, Spartium. Ces genres se répartissent en Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord, y compris les îles macaronésiennes. Beaucoup d'espèces appelées genêt sont aussi appelées cytise.

La définition provient de wikipedia.org.

genévrier :


Le genre botanique des genévriers, nom scientifique Juniperus, famille des Cupressacées, comporte un grand nombre d'espèces, des variétés « rigides » aux aiguilles piquantes et des variétés « souples » au feuillage en écailles.

La définition provient de wikipedia.org.

gant-de-Notre-Dame :


Autre nom de la digitale jaune, plante vivace, de 1 mètre de haut,à tige dressée, glabre. Les feuilles sont étroites, lancéolées et poilues. Les fleurs, jaunes, en forme de clochette, sont regroupées en épi terminal. La floraison a lieu de juin à août. Le fruit est une capsule conique, en forme de poire. Cette plante pousse dans les régions boisées et les zones montagneuses. Elle croît jusqu'à 1 200 mètres d'altitude. Cette mystérieuse plante avait la réputation d'être la fleur des fées, qui se cachaient dans ses clochettes, ainsi que celle des sorcières. Ses feuilles sont utilisées en médecine comme cardiotonique. C'est un poison connu qui a conduit La Voisin et la Marquise de Brinvilliers au XVII à la prison et à l'exécution pour l'avoir utilisée de façon très "créative" (vêtements et chandelles empoisonnées). Attention donc à la forte toxicité des feuilles et des fleurs.

La définition provient de http://chezmarie.nuxit.net/plantes/digitalejaune.htm et http://sophie.typepad.com/le_jardin_de_sophie/toxique/ résumé par Sira67.

gaïac :


arbre des antilles et d'Amérique centrale à bois dur et résineux.

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

fusain :


Nous parlons ici du Fusain d'Europe qui est un arbuste commun en France. Ses tiges et ses feuilles, de couleur verte, ainsi que ses fruits roses à graines oranges ou bien roses vives à graines rouges brillants, en font une plante très belle à admirer. Évidemment, toute part de beauté n'existe pas sans épines car la totalité de l'arbuste est très toxique. Plus tard, il fût carbonisé en vase clos pour donner ainsi ce que l'on appel communément "fusain d'esquisse". Son bois, ne tachant pas les doigts, était très apprécié des dessinateurs mais rebute particulièrement ceux de magdales ...

La définition provient de Askorn.

framboise :


La framboise est le fruit du framboisier (Rubus idaeus) , un arbrisseau de la famille des rosacées.Ce fruit est constitué d'une quarantaine de minuscules fruits (des drupes) remplis de pulpe et contenant chacun une graine. Les drupes sont recouvertes de poils microscopiques, ce qui donne à la framboise son aspect velouté.

La définition provient de wikipédia.

fraise :


La fraise est le fruit (en réalité un faux-fruit) du fraisier, une plante herbacée (genre Fragaria) de la famille des rosacées.Le fruit (faux-fruit) est formé par l'ensemble du réceptacle charnu de la fleur. Il a une couleur rouge ou jaune blanchâtre selon les variétés, et une forme ovoïde oblongue plus ou moins arrondie.

La définition provient de wikipédia.

frêne :


Les frênes, les arbres du genre Fraxinus, appartiennent à la famille des Oléacées et comprennent une soixantaine d'espèces

La définition provient de wikipedia.org.

figuier :


arbre originaire des pays chauds, de culture très ancienne, caractérisé par une inflorescence incluse dans un réceptacle piriforme où s'opèrela fécondation pour donner la figue.

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

fenouil sauvage :


Plante vivace de la famille des Apiacées, qu'on rencontre principalement dans les climats méditérranéens, qui supporte très bien la sécheresse. On le trouve fréquemment au bord des routes. Le fenouil est utilisé en cuisine comme légume dont toutes les parties sont comestibles. Son goût est proche de celui de l'anis. Le fenouil est également utilisé comme médicament. C'est, en effet une des quatres semences chaudes des anciens, répertoriée ainsi à cause de son importante action carminative et eupeptique. On l'utilise donc dans l'aérophagie, ballonnement, digestion difficile, nausée, maux d'estomac etc. Les fruits amers servent comme expectorants dans des tisanes ou des sirops anti-toussifs, ou comme décontracturants ou carminatifs dans différents médicaments. Son huile a également la réputation d'être galactologue. A haute dose, le fenouil entraîne convulsions et abattement. Enfin, le fenouil est un insecticide naturelle très efficace contre les limaces et les escargots, et est l'habitat préféré des limaçons, petits escargots de Provence.

La définition provient de <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Fenouil"> sur wikipedia.org </a> résumé par Sira67.

fève d Aquadulce :


petit légume aquatique, permettant de nourir et d'augmenter temporairement les capassités de celui qui la mange. Ce légume est très rare, et ne se trouve uniquement que dans les vastes marécages.

La définition provient de maycry.

fève :


La fève est une plante annuelle de la famille des Fabacées (légumineuses), dont elle est le type. On la cultive pour ses graines comestibles. Le terme désigne aussi la graine qui, consommée à l'état frais ou sec, est l'un des légumes les plus anciennement cultivés. Au Québec, ont l'appelle gourgane et elle est un élément de la cuisine traditionnelle

La définition provient de wikipédia.

férule fétide :


Autre nom de l'ase fétide (Ferula assa-foetida). C'est une plante herbacée vivace de la famille des Apiacées. L'Asa foetida est une résine séchée, extraite du rhizome de deux espèces de fenouils géants poussant en Inde et en Iran. L'asa-foetida fraiche est blanchâtre et solide. Elle passe du rose au brun-rouge en s'oxidant. On la trouve généralement sous forme de poudre. son odeur d'oeuf pourri provient de la grande quantité de soufre qu'elle contient. La résine extraite de la racine de cette plante est utilisée comme épice. Ce condiment, autrefois très prisé des Romains et encore utilisé dans la cuisine orientale, est tombé en désuétude, en grande partie en raison de sa caractéristique principale et inhabituelle qui lui donne son surnom, à savoir son odeur particulièrement désagréable... Son goût, quant à lui, est comparable à celui de l'ail. Elle est utilisée pour parfumer légumes, poissons et sauces indiennes. Elle est généralement frite car ce procédé atténue son odeur. Les médecins de la Rome Antique l'utilisaient comme plante médicinale et elle est encore prescrite de nos jours en Inde pour soigner flatulences et bronchites. La férule fétide chassait les démons et protégeait les enfants des maléfices.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org/wiki/Ase_f%C3%A9tide et http://www.lespotagersfleuris.com/sauvage/plant-sauv/fleurs-sauv.htm résumé par Sira67.

eupatoire des anciens :


Autre nom de l'aigremoine, plante vivace dont la tige herbacée, cylindrique, dressée, velue et simple peut atteindre 40 à 50 cm. Les feuilles, alternes, sont très découpées, à folioles lancéolées, profondément dentées, d'un vert cendré dessous et velues sur les deux faces. Les fleurs, jaunes, groupées en épi terminal, s'épanouissent de juin à août. Le fruit, membraneux, est renfermé par le calice. L'aigremoine aime les lieux arides, les buissons, les bords des chemins. D'après Pline les feuilles en décoction étaient bonnes pour le foie. Elle rentrait dans la composition de nombreux baumes, onguents et vulnéraire dû à ses propriétés astringentes. En infusion légère elle remplace le thé, surtout dans la région du nord d'ou son nom de thé du nord. Dalechamps dit qu'elle est bénéfique pour les troubles chroniques du foie, de la vessie et des reins. Elle est salutaire en cas de diarrhée, donc à éviter chez les personnes sujettes a la constipation. Pour le diabète associé au mûrier noir et à la myrtille elle donne d’excellents résultats. Pour renforcer son action associée avec l'olivier elle sera régulatrice de l'hypertension, et du diabète. Associer au cassis on a un traitement de fond a utiliser en cure. Les sorciers assuraient que les fleurs de cette plante se fanent instantanément dès que l'on entre dans une maison habitée par un démon. Ils usaient aussi de l'aigremoine pour endormir ceux auxquels ils voulaient du mal en en bourrant leur oreiller. Le charme ne cessait que lorsqu'on retirait l'oreiller.

La définition provient de http://chezmarie.nuxit.net/plantes/aigremoine.htm et http://herboriste.over-blog.org/article-1203350-6.html résumé par Sira67.

ebène :


Cet arbre ne pousse que dans les montagnes chaudes et caillouteuses. Particulièrement implanté dans le territoire originel des elfes, son bois, si sombre et brillant à la lumière dût aux fin cristaux d'acide oxalique*, en on fait une matière précieuse très rare et donc très chère. Il sert souvent comme matière à sculpter donnant de magnifiques objets, travaillé seulement par ceux que l'on appel "ébénistes". *L'acide oxalique et les oxalates sont des substances toxiques que l'on trouve dans de nombreuses plantes.

La définition provient de Askorn.

dattier :


Le palmier-dattier est un arbre de la famille des Arécacées, largement cultivé pour ses fruits : les dattes. C'est l'arbre des oasis sahariennes. On ne connaît pas cette espèce à l'état sauvage.

La définition provient de wikipedia.org.

datte :


La datte est le fruit comestible du palmier-dattier (Phœnix dactylifera, L.). C'est un fruit charnu, oblong, de 4 à 6 cm de long, contenant un noyau allongé, marqué d'un sillon longitudinal. Commercialisée le plus souvent sous forme de datte sèche, c'est un fruit très énergétique.La datte fraîche, telle qu'elle est quand elle arrive à maturité, est un fruit fragile et délicat à transporter. Elle est riche en vitamine C.

La définition provient de wikipédia.

cytise :


Le cytise des Alpes est un arbre à écorce de couleur gris verdâtre, lisse et se fissurant avec l’âge, pouvant mesurer jusqu'à 8 m de haut comme de large. Souvent utilisé comme bois de décoration, ses fruits sont, quand à eux, extrêmement mortelle dont l'action est semblable à la nicotine.

La définition provient de Askorn.

cyprès :


Les cyprès sont un genre d'arbres sempervirents de la famille des Cupressacées originaires des régions tempérées chaudes de l'hémisphère nord. Le nombre d'espèces incluses dans ce genre varie selon les auteurs de 16 à 25, voire plus. De nombreuses espèces sont cultivées comme arbres d'ornement. Le cyprès commun est un arbre représentatif de la flore méditerranéenne, l'arbre des cimetières, symbole du deuil.

La définition provient de wikipedia.org.

cucurbita pepo :


L'espèce Cucurbita pepo regroupe plusieurs variétés de courges et de courgettes cultivées ainsi que la citrouille.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org.

crosne :


Le crosne est une plante de la famille des Lamiacées cultivée pour ses tubercules comestibles. Le terme désigne aussi ces tubercules consommés comme légume, bien que leur consommation soit assez confidentielle. C'est l'un des rares légumes de la famille des Lamiacées, qui rassemble par ailleurs de nombreuses plantes condimentaires, médicinales et mellifères (la menthe, la sarriette, la mélisse, etc.). Nom scientifique Stachys affinis Bunge, famille des Lamiacées, sous-famille des Lamioideae.

La définition provient de http://wikipedia.org/.

couronne-de-terre :


L'un des noms communs du lierre terrestre, plante vivace à tiges rampantes sur lesquelles se forment çà et là des radicelles. Les feuilles, opposées, longuement pétiolées, en forme de cœur, sont gaufrées, largement crénelées et poilues en dessous. Les fleurs, d'un beau vert-violet, visibles de mai à septembre, naissent à l'aisselle des feuilles supérieures. Le fruit, divisé en 4 parties égales, est ovoïde, brun et lisse. On trouve la plante dans les bois, les haies et les lieux humides. Les constituants principaux de cette plante sont un principe amer, des tanins, une huile essentielle, des saponines et de la vitamine C. La plante possède des propriétés diurétiques, antiseptiques, digestives, expectorantes et astringente. On l'utilise pour soigner la toux, l'asthme, la diarrhée, l'eczéma et le rhume. Si vous désirez connaître le visage de votre ennemi, tressez en couronne quelques rameaux et feuilles de couronne-de-terre. Entourez-en une chandelle jaune que vous allumerez un jeudi soir en lune descendante, et l'image de votre pire ennemi vous apparaîtra !!!!

La définition provient de http://chezmarie.nuxit.net/plantes/lierreterrestre.htm résumé par Sira67.

courge melonnette jaspée de Vendée :


Ce cucurbitacé provenant de la Vendée (85) est une étrange fusion entre une courge et la couleur d'une roche sédimentaire qu'est le jaspe. La courge en elle même n'est pas excellente culinairement parlant mais elle peut être vidée et séchée pour devenir aussi dure que de la pierre. Elle devient alors un excellent contenant et peut être utilisée par exemple comme gourde ou objet décoratif.

La définition provient de Askorn.

courge à trompe d&apos;Albenga :


La courge moschata Trompe d`Albenga de la famille des Cucurbitacées dont elle est une variété coureuse aux très longs fruits pouvant atteindre 1,5 m. La couleur de son épiderme varie du vert clair à ocre et sa chair orange clair a un goût de noisette fraîche.

La définition provient de http://www.semaille.com.

coudrier :


Autre nom du noisetier, arbuste ou petit arbre de la famille des Bétulacées. C'est une plante des bois, des haies et des jardins qui donne un fruit comestible apprécié, la noisette. Il a un bois souple. Les branches souples du coudriers servent aux sourciers pour détecter la présence de l'eau. Bois facile à tailler, flexible et résistant le coudrier était utilisé autrefois en vannerie, en tonnellerie, fabrication de cannes et traverses. Le charbon du coudrier était utilisé en divination.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org/wiki/Coudrier et http://www.lespotagersfleuris.com/sauvage/plant-sauv/fleurs-sauv.htm résumé par Sira67.

coton :


Le coton est une fibre végétale qui entoure les graines des cotonniers « véritables » (Gossypium sp.), un arbuste de la famille des Malvacées. Cette fibre est généralement transformée en fil qui est tissé pour fabriquer des tissus. Le coton est la plus importante des fibres naturelles produites dans le monde. Depuis le XIXe siècle, il constitue, grâce aux progrès de l'industrialisation et de l'agronomie, la première fibre textile du monde (près de la moitié de la consommation mondiale de fibres textiles).

La définition provient de wikipédia.

concombre pomme :


Une petite soupe à servir glacée glacée en mise en bouche.

La définition provient de http://alatabledel.canalblog.com.

colchique d automne :


Colchicum autumnale, ou Tue-chien, Veilleuse, Safran des prés. De la famille des Liliacées, elle a des feuilles semblables à celles des tulipes ainsi que des fleurs roses. Son autre aspect : elle est extrêmement toxique. Sachez-le et soyez sur vos gardes !!!

La définition provient de dico.

coca :


Ce n'est pas le nom d'une boisson mais bien celui d'une plante. Ingrédient de rituel ou bien médicinal, il est aussi très prisé sur le marché noir puisque c'est de ses feuilles que l'on extrait une certaine poudre blanche...

La définition provient de Askorn.

citronnier :


arbrisseau de la famille des rutacées, hautde trois à cinq mètres et poussant dans les pays chauds.bois de cet arbre utilisé en ébisterie

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

citron :


Le citronnier (Citrus limonum) est un arbuste de 5 à 10 m de haut, à La fleur blanche donne un petit fruit vert sombre allongé qui devient vert de plus en plus pâle pour finir jaune vif au fur et à mesure de la croissance. Le fruit a une écorce lisse jaune éclatant. Sa chair est juteuse et très acide et riche en vitamine C. De l'écorce jaune on extrait une huile essentielle qui contient entre autres substances du limonène et du citral.

La définition provient de wikipédia.

ciguë tachée :


Plante dont les tiges dépassent souvent un mètre de hauteur et qui croît en masse sur le bord des chemins, dans les décombres et au voisinage des maisons. C'est une plante très vénéneuse qu'il faut savoir reconnaître. On la distingue des autres plantes qui lui ressemblent, par ses feuilles d'un vert assez sombre, par ses tiges parsemées de taches violacées surtout dans leur partie inférieure, et par ses ombrelles dont les rayons principaux portent à leur base de petites folioles renversées en dehors. La ciguë renferme plusieurs alcaloïdes toxiques, en particulier la coniine (jusqu’à 3,5%) et la conicéine, dont l’action est proche de celle de la nicotine. Connue pour être vénéneuse, la ciguë provoque des troubles nerveux et respiratoires pouvant aboutir à la mort par paralysie du diaphragme. La toxicité de la plante varie suivant la partie considérée (la racine est moins toxique que la tige et les feuilles), la saison (les fruits sont particulièrement toxiques juste avant maturité), et le lieu où elle pousse (la ciguë serait plus virulente dans le midi qu’au nord). La quantité mortelle de ciguë pour l’homme est de 6 grammes. La ciguë a parfois été utilisée comme analgésique, antispasmodique et anaphrodisiaque. En usage externe, on en faisait des cataplasmes sédatifs, en particulier pour les douleurs cancereuses. La ciguë faisait également parti des substances entrant dans la composition de "l'onction" permettant de se rendre au sabbat des sorciers.

La définition provient de http://www.curiosit.com/bonnier/bonnier25.php, http://www.planete.org/herbier/gde_cig.html et http://www.yonne-89.net/pierres_animees_.htm revu par Sira67.

chrysanthème des jardins :


Glebionis coronaria, le chrysanthème à couronnes, ou chrysanthème des jardins, espèce méditerranéenne à grand capitule soit entièrement jaune, soit à ligules blanches tachées de jaune à la base.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org.

chou-rave Superschmelz :


Le chou-rave est une variété de chou cultivée comme plante potagère et consommée comme légume. La boule formée par la tige renflée constitue un légume ayant un peu le goût du navet. On le mange cru ou cuit. La variété Superschmelz (mot d'origine germanique, signifiant superfondant)est la plus grosse de toutes les variétés de chou-rave. Sa couleur va du blanc au vert clair et il peut peser jusqu'à 8 kilogrammes par pièce.

La définition provient de Sources diverses et Sira67.

chou rouge :


Brassica oleracea var. capitata f. rubra[1]) est une forme de chou - la plupart du temps de couleur pourpre - aux propriétés culinaires et chimiques diverses. La couleur de ses feuilles peut varier selon l'acidité du sol en raison des propriétés acido-basiques de molécules de la famille des anthocyanes entrant dans les composants du chou rouge. Cultivé sur des sols acides, le chou rouge prend une teinte plutôt rougeâtre alors que sur des terres basiques, le chou rouge est parfois bleuté. Cette propriété est exploitée pour faire du jus de chou rouge un indicateur coloré naturel de pH. Cuisiné, le chou rouge tournera normalement au bleu. Pour maintenir une couleur rouge, on peut l'arroser de vinaigre ou au jus naturellement acide. Le chou rouge a besoin d'un sol bien fertilisé et d'une humidité suffisante pour se développer. C'est une plante saisonnière qui est semée au printemps et moissonnée dans l'automne. Le chou rouge se conserve plus longtemps que les autres variétés de chou.

La définition provient de wikipedia.

chou marin :


chou qui pousse dans l'eau

chou de Saint-Saëns :


Le chou (Brassica oleracea) est une plante comestible de la famille des Brassicacées originaire du sud-ouest de l'Europe. Il s'agit d'une crucifère bisannuelle dont les feuilles forment une tête compacte ou « pomme[1] ». Leur culture en tant que légume remonte à la plus haute Antiquité, à partir de formes sauvages originaires de l'Europe méridionale.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org.

chou brocoli Romanesco :


Le chou Romanesco ressemble au brocoli par sa couleur vert pomme et au chou-fleur par sa forme compacte, mais est constitué d'un ensemble de « florettes » pyramidales disposées en couronnes spiralées. Sa forme géométrique (dite fractale) est très particulière et décorative. La disposition des bourgeons floraux en spirales régulières illustre les lois de la phyllotaxie.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org.

chou branchu du Daubenton :


ou chou perpétuel Daubenton (lat. Brassica oleracea) de la famille des Crucifères. C'est sans aucun doute l'un des choux les plus rustiques: il produit une multitude de drageons qui se consomment à la manière des asperges. Plus on le coupe, plus il pousse! Une plantation installée dans un bon terrain peut durer plusieurs années (5 à 7 ans), en ne demandant qu'un arrosage régulier et une taille de temps à autre, ne serait-ce que pour récolter des drageons.

La définition provient de http://www.plantes-et-jardins.com.

chicorée de bruxelle :


La chicorée de Bruxelles est bien souvent appelée à tord endive. Elle a été obtenue par un cultivateur belge qui sélectionnait des chicorées pour le café. Elle peut être consommée crue en salade ou cuite en légume.

La définition provient de aujardin.info.

chicorée blanche de chioggia :


Les chicorées regroupent au sein de 2 espèces différentes, de nombreux cultivars (variétés obtenues par sélection au cours de cultures successives) dont les plus connus sont la chicorée industrielle, la chicorée witloof ou endive, les chicorées sauvages améliorées de type rouge, panaché ou vert et les chicorées frisées et scaroles. La chicorée Chioggia, d'origine italienne (de la région vénitienne), possède des feuilles un peu fermes à tige blanche et au pourtour rouge. Celles-ci sont très décoratives et apportent une note craquante et douce.

La définition provient de http://www.saladecarmine.com.

chicorée asperge :


Les feuilles de cette belle verdure aux contours dentelés ont des pétioles et des nervures rouges contrastants. Elles se mangent crues en salade(très jeunes), cuites à l’étouffée, en gratin, braisées…goût amer et rafraîchissant.

La définition provient de lasocietedesplantes.com.

chervis :


C'est une plante herbacée vivace, très rustique, à tiges rameuses, cannelées, dressées, qui peuvent atteindre 1,5 m de haut. Les racines tubéreuses en fuseau, fasciculées, sont renflées, charnues, de couleur blanc grisâtre extérieurement. Elles ont la chair blanche et souvent le cœur fibreux. Les feuilles sont pennatiséquées à folioles dentées, vert foncé, brillantes. Elles rappellent celles du panais. Les fleurs, blanches, sont regroupées en ombelles. Les racines, dont le goût sucré et légèrement farineux rappelle celui du panais, se consomment cuites, accommodées à la manière des salsifis ou des scorsonères. Les jeunes pousses, étiolées à la manière des barbes de capucin, se mangent crues en salade.

La définition provient de wikipédia.

chayotte :


Plante vivace grimpante de la famille des Cucurbitacées, cultivée sous les tropiques comme plante potagère pour son fruit comestible à maturité dont le goût et la texture s'apparentent à ceux des courgettes.

La définition provient de wikipedia.

chardon-Marie :


Le Chardon-Marie (Silybum Marianum) est une plante de la famille des Astéracées (ou Composées), seul représentant connu du genre Silybum (Certains auteurs mentionnent cependant une seconde espèce, Silybum eburneum). Il est facilement reconnaissable à ses feuilles vert pâle brillantes et épineuses marbrées de blanc. Il affectionne particulièrement les sols secs et ensoleillés, souvent sur sol acide. Très fréquent sur le pourtour méditerranéen, il est pratiquement absent au Nord de la Loire (à l'exception des côtes atlantiques) et ne dépasse en principe pas les 700 mètres d'altitude.

La définition provient de http://wikipedia.org/.

chanvre :


Le chanvre (Cannabis sativa L.), connu aussi sous le nom de cannabis, est une plante annuelle de la famille des Cannabaceae. L'espèce Cannabis sativa L. a été subdivisée en de nombreuses sous-espèces[1]. Cette division est discutée par les botanistes : certains ne considèrent pas les différences entre les sous-espèces suffisamment stables et significatives pour la justifier.

La définition provient de wikipédia.

chénopode Bon-Henri :


Epinard sauvage de montagne. Les feuilles de Chénopode Bon-Henri sont en forme de fer de flèches et peuvent se consommer en salade ou en légume cuit. Les herboristes lui ont découvert des propriétés émolientes et légèrement laxatives. Ils utilisent également les feuilles pliées en cataplasmes pour soigner les furoncles et les abcès.

La définition provient de sources diverses coordonnées par Sira67.

cerisier :


un cerisier est un arbre dont le fruit est la cerise la cerise est un petit fruit rouge ou blanc avec un noyau au milieu le cerisier au printemps fait des fleures blanches

cerise :


La cerise est le fruit comestible du cerisier. C'est, après la fraise, le plus populaire des petits fruits rouges. La cerise est un petit fruit charnu à noyau, de forme sphérique, de couleur généralement rouge plus ou moins foncé, plus rarement jaune. On touve des cerisier en ville ou aux abord.

La définition provient de wikipédia et aurian.

Cerfeuil tubéreux :


Plante bisannuelle développant la deuxième année une tige florale de 1,5 à 2 m de haut. Fleurs blanches, petites regroupées en ombelles composées. Feuilles très finement divisées. Racine pivotante, de forme conique, charnue de la taille d'une carotte courte, de couleur extérieure grise, à chair blanchâtre.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org.

cassis :


arbrisseau ressemblant aux groseillers, dont les fruits noirs, disposés en grappes servent à fabriquer une liqueuer aux propriétés digestives réputées

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

casque de jupiter :


Plante connue actuellement sous le nom de Aconit Napel. On la trouve dans les prés et les bois humides fumés par le bétail, surtout en montagne. Son nom en français est dérivé du mot latin d'origine grecque qui signifie « poison ». Ses fleurs sont en forme de casque ou de capuchon, ce qui explique son nom ancien de "casque de Jupiter". Dans l'Europe et l'Asie de l'Antiquité, l'aconit était utilisé pour empoisonner l'approvisionnement en eau de l'ennemi en temps de guerre. De plus, les chasseurs utilisaient son suc pour empoisonner leurs lances, leurs pointes de flèche et les appâts de leurs pièges. Dans la Grèce antique, la légende racontait que la plante était née de la bave (berk!) dégoulinant des crocs du Cerbère, le chien à trois têtes qu'Hercule avait ramené des Enfers. Au Moyen-Âge, l'aconit était associé à la sorcellerie. La plante contient plusieurs alcaloïdes toxique ( aconitine principalement, napelline, néoline, néopelline, aconine, ... ). La racine en est particulièrement riche. L’aconitine est mortelle pour l’homme à la dose de 5 mg, ce qui représente 2 à 4 g de racine.l’empoisonnement est très rapide. Les premiers symptômes apparaissent quelques minutes après l’ingestion : sensation de brûlures, fourmillement puis engourdissement de la bouche, vomissements, diarrhées, angoisse, vertiges, troubles de la vue, mydriase, faiblesse, puis perte de l’ouïe et de la vision, affaiblissement et irrégularité de la respiration, crampes convulsives, paralysie des muscles, perte de connaissance, arythmie, bradycardie, collapsus, paralysie, et arrêt du coeur en diastole. La mort survient 1/2 h à 3/4 d’heures après l’ingestion, le malade reste conscient presque jusqu’à la mort. En médecine l’aconitine est employée pour ses propriétés analgésique, anticongestive et sudorifique, antirhumatismale. La napelline est demorphinisante, on s’en sert lors des cures de demorphinisation. On l’utilise dans les névralgies faciales, les sciatiques, le zona ophtalmique, les névralgies dentaires et les ulcères.

La définition provient de http://museum.gov.ns.ca/poison/fr/monksh.htm et http://www.planete.org/herbier/aco-nap.html résumé par Sira67.

carotte violete de grèce :


une carotte est une racine, il en existe plusieurs variétées. la carotte violete a une couleure violete meme si la pluspart du temps la carotte est orange. la carotte violete de grèce vien de grèce

carotte jaune obtuse du doubs :


Ces carottes d'une couleur peu commune au sommet arrondie proviennent d'une petite ville de France traversée par la rivière du même nom, le Doubs. Ce légume est un peu plus sucré que l'original mais n'altère en rien le plaisir d'y mettre sa dent.

La définition provient de Askorn.

carotte grelot marché de paris :


Une carote grolots et un objet qu'on peut donner aux bébés pour qu'il s'amuse, l'objet en question est en forme de carotte mais il a des grolots sur le bout. Il est vendu dans tous les marchés.

La définition provient de Hugob.

carotte blanche de Kuttingen :


Son épiderme est blanc, sa chair est fine et savoureuse. Elle est de grande vigueur et de croissance rapide. Cette très ancienne variété est originaire de Suisse.

La définition provient de site internet : http://www.kokopelli.asso.fr/boutic/bou_list.cgi?codefam=car.

cardon argenté de plainpalais :


Légume dontl'ancêtre est le chardon sauvage. Connu par les grecs et les romains, son goût ressemble à celui de l'artichaut. Aujourd'hui, cette espèce est cultivée uniquement à Genève en Suisse. Autant dire que si vous en trouvez sur la carte des menus d'une taverne à Magdales, le plat coûtera très cher...

La définition provient de Sira67.

capucine tubéreuse :


La capucine tubéreuse (tropaeolum tuòerosum, L.) fournit une belle fécule, abondante et alimentaire.

La définition provient de http://littre.reverso.net.

canne à sucre :


La canne à sucre est un ensemble d'espèces de plantes de la famille des Poaceae et du genre Saccharum. Elle est cultivée pour ses tiges, dont on extrait du sucre. Avec un volume annuel de production supérieur à 1,3 milliards de tonnes[1], c'est la première plante cultivée au plan mondial avec près de 23% de la masse totale produite en agriculture dans le monde. Elle fut jusqu'au début du XIXe siècle la seule source importante de sucre et représente toujours actuellement 65 à 70% de la production de sucre[2].

La définition provient de wikipédia.

camélia :


Camellia est un genre de plantes à fleurs de la famille des Theaceae, originaire d'Asie orientale et méridionale de l'est depuis la chaîne himalayenne au Japon et en Indonésie. Le nombre d'espèces que contient le genre diffère suivant les botanistes, et varie entre 100 à 250 espèces.

La définition provient de wikipedia.org.

caféier :


Le caféier (Coffea L.) est un genre de plantes de la famille des Rubiacées, qui comprend plus de 80 espèces d'arbres ou d'arbustes originaires des régions tropicales d'Afrique ou d'Asie. Certaines de ces espèces sont cultivées pour leurs graines donnant après torréfaction le café, une boisson aujourd'hui universellement consommée.

La définition provient de wikipedia.org.

céleri à côtes dorées :


Ce céleri ou "ache des marais", s'est muni au fil du temps, d'une couleur dorée très particulière sur le rebord de ses longues feuilles. Consommé dans son intégralité comme légume, on en fait d'excellentes soupes pour se réchauffer le corps en hiver. A l'état sauvage, il ne pousse qu'au bord des ruisseaux et dans les endroits humides.

La définition provient de Askorn.

buche :


Un bout de bois en forme de buche de Noël (d'où son nom). On dit que ce sont les lutins du Père Noël qui, les premiers, ont eu l'idée de découper les sapins de Noël qu'on leur retournait après les fêtes (recyclage oblige) en forme de ce dessert de Noël. Ils s'en sont alors servis pour construire un igloo en rondins. Le Père Noël, voyant ça, dit aux lutins qu'il trouvait "ça laid" (et par déformation, on appelle désormais ça un "chalet"). Furieux, les lutins décidèrent de le faire brûler (le Père Noël a la hantise du feu depuis qu'il est tombé dans une cheminée allumée) et depuis les buches servent traditionnellement comme combustible pour les feux.

La définition provient de Aerindur.

brede mafane :


Plante originaire d'Amérique du Sud aujourd'hui très cultivée à Madagascar. Le terme brède viendrait du portugais et signifie "herbe" ou "feuille bonne à manger" . Le terme "mafane" signifie en malgache "chaud". La brède mafane s'utilisent notamment comme condiment dans le plat national malgache le "romazava". Ses vertus thérapeutiques sont nombreuses : anesthésique, diurétique, digestif, scialagogue, antiasthmatique et anti-scorbutique.

La définition provient de Sira67.

bourreau-des-arbres :


tout simplement du lierre grimpant ^^. Ce lierre peut toutefois être ensorcellé et vous sauter au cou. Méfiance donc ...

La définition provient de zibouline.

bourrache officinale :


Plante tirant son nom de l'arabe "abu rache" signifiant "père de la sueur". Originaire d'Orient, cette plante a été introduite en Europe par les romains. Très appréciées en cuisine, les fleurs de bourrache officinale sont utilisées confites dans du sucre. Quant aux feuilles, elles peuvent être consommées en salade ou en beignet. Les médecins et herboristes de Magdales emploient la bourrache officinale pour ses vertus sudorifiques, diurétiques, adoucissantes, émolientes. Ils soignent ainsi la constipation et autres inflammations par l'usage en infusion, et .

La définition provient de Sira67.

bois-de-mai :


Autre nom de l'aubépine, arbrisseau buisson pouvant atteindre 4 mètres de hauteur. Les rameaux grisâtres sont couverts de fortes épines courtes. Les feuilles dentées et incisées sont divisées en trois à cinq lobes peu profonds, vert luisant dessus, plus pâles dessous. Les fleurs blanches ou rosées apparaissent en mai, elles sont disposées en corymbes et partent à l'aisselle des feuilles. Le fruit charnu renferme plusieurs graines. Dans l'Antiquité grecque et romaine, l'aubépine est gage de bonheur et de prospérité pour les nouveaux époux. Déjà célébrée par Ronsard dans ses Odes, l'action des sommités fleuries sur le coeur a été découverte à la fin du XlXème siècle. Les flavonoides présents, notamment l'hyperoside et la vitexine, régularisent le rythme cardiaque. Ils agissent ainsi sur les rythmes trop rapides, diminuent les palpitations du coeur et la perception exagérée des battements cardiaques chez les personnes anxieuses. C'est un tonicardiaque qui soutient les coeurs fatigués. L'aubépine a une action dilatatrice sur les coronaires et aide ainsi à prévenir les crises d'angor. Elle diminue la tension artérielle chez les hypertendus. Outre le coeur, l'aubépine a un autre domaine de prédilection : le système nerveux central. Elle réduit la nervosité et l'anxiété des adultes et des enfants, soigne les troubles du sommeil et améliore les troubles du rythme cardiaque chez le spasmophile. Sans accoutumance ni effets secondaires, elle remplace avantageusement les médicaments classiques de l'anxiété tout en évitant les inconvénients tels que somnolence pendant la journée, perte de mémoire... Les fleurs se préparent en infusion pendant 10 minutes, à raison d'une cuillerée à café par tasse.

La définition provient de http://larodz.chez-alice.fr/plantes/aubepine.htm résumé par Sira67.

blette à couper :


Ça a un sale gout pour certain, d'autre au contraire l'adore, cette plante peut être consommer comme légume en intégralité, de ses feuilles jusqu'au cœur. Ne reste plus qu'à la couper puis la partager...si vous avez des amis.

La définition provient de Askorn.

blé :


Plante qui produit annuellement le grain dont on tire la farine utilisée notamment dans la fabrication du pain. Ce même pain servi dans les tavernes des chaques villes, plus le pain est bon plus la taverne est réputée et bien fréquenter. Les taverniers sont les seules personnes à savoir-faire du pain.

La définition provient de aurian.

betterave rouge crapaudine :


La betrave rouge crapaudine est un fruit comme les bétraves rouges, mais le nom de crapaudine a été rajouté parce que si on la mange on a un pouvoir de guérison qui s'installe en nous, et au début sa produit une sensation gluante, c'est pour ça qu'on à rajouter crapaudine.

La définition provient de hugob.

betterave jaune burpee s golden :


racine sphérique jaune doré, se consomme à la façon des betteraves rouges mais saveur et qualité très fines, goût sucré, les feuilles peuvent se consommer en épinards, hâtive.

La définition provient de http://www.semences-du-potager.net.

betterave blanche albina verduna :


La chair de cette variété est blanc pur, plus fine que celle des betteraves rouges, d’une texture qui rappelle la pomme de terre, et elle est très sucrée.

La définition provient de http://www.lasocietedesplantes.com.

benincasa :


La courge cireuse est une plante de la famille des Cucurbitacées, cultivée comme plante potagère dans les pays chauds pour son fruit comestible à maturité. Le terme désigne aussi ce fruit consommé comme légume. Nom scientifique : Benincasa hispida (Thunb.) Cogn. , famille des Cucurbitacées, sous-famille des Cucurbitoideae tribu des Benincaseae, sous-tribu des Benincasinae

La définition provient de wikipédia.

baselle rouge :


Genre de plantes exotiques dont deux espèces sont acclimatées chez nous : la baselle rouge et la baselle blanche. La feuille se mange.

La définition provient de http://littre.reverso.net.

baobab :


Le baobab est un arbre emblématique sénégalais caractérise par un très grand tronc et des branches tortueuses. On dit que cet arbre a des pouvoirs mystiques car autrefois on l’utilisait pour produire des médicaments naturels.

La définition provient de Wikipedia.

banane :


La banane est le fruit du bananier, qui constitue un élément essentiel du régime alimentaire de certains pays développés et constitue une nourriture de base pour des millions de personnes sous les tropiques. Le mot banane est dérivé du guinéen banema, à travers le portugais. Elle est appelée « figue » en créole à la Réunion et aux Antilles. La banane est un long fruit légèrement incurvé, souvent regroupé sur le bananier en grappes nommées « régimes ». La banane possède une peau de couleur jaune ou verte facile à détacher qui contient du fluor. La partie intérieure est une savoureuse pulpe amylacée au goût sucré et à la consistance généralement fondante

La définition provient de wikipédia.

bambou :


plante graminée arborescente à tyge cylindrique comportant des noeuds cloisonnants cultivés dans les régions chaudes

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

avoine :


L’avoine est une céréale dont les grains sont portés par des grappes qui les lâchent quand elle est arrivée à maturité. L’avoine n’a pas très bon goût, ce qui explique que l’on le retrouve plus dans la gamelle des chevaux que dans celle de leurs maîtres. Mais durant des famines il est arrivé à certaines personnes de n’avoir que ça à manger.

La définition provient de aurian.

aubergine ronde de valence :


L'aubergine est un fruit riche en vitamines qui se consomme cuit en gratin, en moussaka ou farci. Semez cette délicieuse aubergine à l'abri au mois de mars. Les fruits apparaîtront 5 mois plus tard à la taverne !

La définition provient de http://www.aujardin.info/plantes/aubergine.php.

aubergine hative de barbentane :


L'aubergine est un fruit riche en vitamines qui se consomme cuit en gratin, en moussaka ou farci. L'aubergine (très) hative de barbentane est très productive 8 à 10 fruits par pied et pousse avec une facilité déconcertante dans les régions où l'été n'est pas très chaud. Récolté 5 mois après les semis et la vendre à la taverne.

La définition provient de Bigtouf.

aubergine :


L’aubergine est une plante potagère annuelle de la famille des Solanacées, cultivée pour son fruit consommé comme légume. Le terme désigne aussi ce légume Les aubergines sont de grands fruits pendants violets ou blancs. Le fruit cru a la texture d'une éponge et un goût assez désagréable, dû à la présence de saponines. Cuit, il devient tendre et développe une saveur riche et complexe, comparable à celle des champignons Portobello, voire du cèpe

La définition provient de wikipédia.

aubépine :


L'aubépine (Crataegus) est un genre d'arbres ou arbustes épineux de l'hémisphère nord appartenant à la famille des Rosacées. L'aubépine est parfois appelé "Cenellier" et ses fruits des cenelles. On la surnomme également "épine blanche"

La définition provient de wikipedia.org.

asperge :


L’asperge est une plante potagère originaire de l'est du bassin méditerranéen. Connue des Romains, elle est cultivée en France depuis le XVe siècle. Le terme désigne aussi ses pousses comestibles, qui proviennent de rhizomes d'où partent chaque année les bourgeons souterrains ou turions qui donnent naissance à des tiges s'élevant entre 1 m et 1,5 m

La définition provient de wikipédia.

arroche rouge :


Une arroche rouge est une grosse pierre rouge servant à brûler d'autres éléments. Grâce à elle, on peut cuire de la nouriture ainsi que des corps d'ennemis. Elle peut donc servir comme arme et comme outils de travail. C'est aussi très lourd et seuls les plus forts peuvent en porter.

La définition provient de hugob.

arbre touffu :


Un arbre touffu est un arbre ayant beaucoup de feuilles, de fleurs, et parfois de fruits.

La définition provient de Malieca.

arbre plat :


Un arbre plat est un arbre plus gros et moins que l'arbre long. Il est aussi plus touffu.

La définition provient de Malieca.

arbre long :


C'est un arbre fait en hauteur. Il est souvant très mince, puisque sa grandeur compense.

La définition provient de Malieca.

arachide :


L'arachide est une plante de la famille des Fabacées (aussi appelées légumineuses) originaire du Mexique et cultivée dans les régions tropicales,sub-tropicales et tempérées (une petite production commerciale en est même faite dans le sud du Canada, en Ontario) pour ses graines oléagineuses. Elle présente la particularité d’enterrer ses fruits après la fécondation. Le terme désigne aussi le fruit (une gousse) et la graine elle-même, également appelés cacahuète (du nahuatl tl&#257;lcacahuatl qui signifie cacao de terre).

La définition provient de wikipédia.

ananas :


L'ananas (Ananas comosus) est une plante xérophyte originaire d'Amérique du Sud (nord du Brésil, Amérique centrale, Caraïbes). Connu principalement pour son fruit (qui est en réalité une infrutescence), l'ananas doit son nom aux Amérindiens qui l'appelaient nana nana (parfum des parfums).

La définition provient de wikipédia.

amarante tete d elephant :


Cette plante très connue pour son pouvoir de protection été utilisé autrefois par les elfes pour protéger les défenses des éléphants, pour que les humains ne les prennent pas. C'est une plante qui est généralement longue entre 1 M 50 et 2 M, à en suite servit pour les orcs qui les mettaient sur leur argent pour qu'il reste tout le temps en leur possession.

La définition provient de Samuel de Jabrun hugob dans magdales.

amarante :


Les Amarantes (ou Amaranthes) sont des plantes annuelles de la famille des Amaranthacées appartenant au genre Amaranthus, dont certaines espèces sont cultivées comme plantes ornementales pour leur floraison en épis spectaculaire, et parfois comme plantes potagères, pour leurs feuilles comestibles à la manière des épinards ou pour leurs graines. Certaines espèces sont des mauvaises herbes communes dans les champs cultivés

La définition provient de wikipédia.

alliaire :


L'alliaire officinale ou Herbe à ail (Alliaria petiolata) ; du latin allium : ail et petiolata car les feuilles du bas ont un long pétiole) est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Brassicacées. Les orc adord cette plante c'est pour sa que les autres espéce ne leur parle pas souvent.

La définition provient de wikipédia et aurian.

ail rocambole :


L'ail rocambole est une plante herbacée, haute de 20 à 40 cm, vivace par son bulbe et ses bulbilles floraux.

La définition provient de wikipédia.org.

ail des ours :


Plante qui pousse en grand nombre dans les sous-bois humides. Les premières feuilles sortent début mars, la floraison a lieu début mai. Courant juin, les feuilles se flétrissent et la plante disparaît. Dans le temps, l'ail des ours a été consommé en énormes quantités. La feuille d'ail des ours à une consistance délicate comme une feuille de laitue, délicate odeur d’ail en froissant les feuilles, lorsque la plante est en fleurs, tout le sous-bois fleure bon l’ail. Parmis ces nombreuses vertus, l'ail des ours fait baisser la tension artérielle et prévient l'artériosclérose. Il facilite la digestion. Autrefois, l'ail des ours était utilisé en infusion pour soigner les maladies de la peau telles que furoncles et eczéma.

La définition provient de D'après <a href="http://www.supertoinette.com/fiches_recettes/fiche_ail_ours.htm"> ail des ours sur supertoinette.com </a>.

agave :


Les agaves sont des plantes de la famille des Agavacées. La plus répandue est l'agave américain. Ils sont également connus sous les noms de pita, maguey ou cabuya. Dans ce genre, plusieurs centaines d'espèces ont été décrites. Elles sont originaires du continent américain, principalement du Mexique mais aussi du sud-ouest des États-Unis, d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. Certaines espèces ont été acclimatées dans les régions méditerranéennes. Ces plantes forment une rosette de feuilles épaisses, succulentes, se terminant en pointe et présentant une marge épineuse. Les agaves ont une croissance lente et il faut attendre plusieurs années avant qu'elles ne fleurissent. Elles ne fleurissent qu'une seule fois avant de mourir. La grande hampe florale porte en général de nombreuses fleurs tubulaires. La multiplication est assurée par les graines et par des rejets ou des bulbilles à la base de la rosette qui vient de fleurir

La définition provient de wikipédia.

agastache rugosa :


L'agastache rugosa est une plante vivace et rustique de la famille des lamiacées et est originaire du Japon et de Chine. Elle s'élève à 1m20 environ et forme des tiges ramifiées. Elle porte des fleurs poisseuses, de huit centimètres de longueur, et, l'été, des épis de petites fleurs roses ou mauves, aux pointes blanches, d'une dizaine de centimètres de longueur. Elle fut, autrefois, dans la liste des médicament des chinois, et est aujourd'hui utilisée en infusion, dans des plats salés ou sucrés ou en condiment, pour son arôme mentholé et épicé.

La définition provient de http://www.plantes-et-jardins.com, http://www.cuisiflor.com/agastache.html.

acacia :


Arbre ou arbuste au bois dur portant souvent des aiguillons, à feuillage fin, dont les fleurs, odorantes ou non, en grappes ou en touffes, sont de couleur blanche, rose ou jaune, et dont le fruit est une gousse

La définition provient de sur internet dictionnaire.

abricotier :


arbre fruitier, du genre prunier, de la famille des rosacées(dicotylédone,dialypétale)qui produit l'abricot

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

abricot :


Fruit de l’abricotier, il a une couleur variant du jaune a l’orange voir au rouge. Ce fruit est très apprécier dans Magdales. Les boulanger les plus douer font de magnifiques gâteaux aux abricots. Ce fruit a le noyau lise et la peau soyeuse. Ce fruit peut être séché pour devenir un abricot sec ce qui est plus pratique pour les voyages.

La définition provient de aurian.

érable :


arbre des régions tempérées,de la famille des acéracées, à feuilles caduques et à graines disposés en samares.

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

épurge :


L’épurge, est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Euphorbiacées. C’est une plante rudérale qui se rencontre dans les friches, les décombres, au voisinage des habitations, quelquefois dans les jardins. Comme toutes les euphorbes, la plante laisse s'écouler un latex blanc quand on la coupe. Les graines ont été utilisées comme purgatif, plutôt violent. Le latex a servi traiter les verrues. C’est une plante toxique. Le contact du latex avec la peau crée une irritation assez rapide et persistante. En cas d’ingestion, des brûlures des muqueuses de la bouche et de l’oesophage sont à craindre ainsi que des douleurs d’estomac pouvant entraîner des vomissements. La plante servait de protection contre les influences démoniaques, les mauvais esprits, les forces de l'ombre et les énergies souterraines. Elle entrait également dans la composition des pommades magiques et servait à purifier les maisons après la naissance d'un enfant.

La définition provient de http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89purge et http://perso.wanadoo.fr/cocorico/jardiniers/reunions/st-fraimbault/2005/drole3.htm résumé par Sira67.

épinard-fraise :


Petite plante de type chénopode d'environ 30 cm dont les feuilles vertes ressemblent à des épinards et les fruits rouges rappellent les fraises.

La définition provient de http://wikipedia.org/.

épinard :


L'épinard (nom scientifique Spinacia oleracea) est une plante potagère, annuelle ou bisannuelle, de la famille des Chénopodiacées. Originaire de l'Iran (il tire son nom du persan &#1575;&#1587;&#1601;&#1606;&#1575;&#1580; Esfenâdj), il est aujourd'hui cultivé dans toutes les régions tempérées pour ses qualités nutritionnelles. Il est célébré dans la bande dessinée Popeye comme un légume riche en fer, qui donne sa force au héros, bien qu'en réalité sa teneur en fer ne soit pas particulièrement élevée

La définition provient de wikipédia.

épicéa :


conifère de grande taillecaractérisé par ses rameaux pendant aux aiguilles vert-clairs, raides et très fines ainsi que par ses cônes pendant à écailles persistantes

La définition provient de sur internet "définitions dictionnaire".

Cliquez sur une lettre pour trouver un mot du lexique, ou sélectionnez une catégorie d'objet.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
!--vu que cette partie est en cours de préparation ... il n'y a pas encore beaucoup de définitions ... On peut créer une annexe dans le forum, pour recevoir vos définitions, (enfin, celles qui manquent au jeu)





Jeux-Web.comhttp://www.jeux-alternatifs.com/
Langue fr Langue en Langue de Langue it Langue zh Langue es Langue ar